L’épouse dans la tête

18 juin 2008 – 2:15

Répondant aux questions de M6 juste après le match, le sélectionneur déclare : “J’ai juste une chose à dire aujourd’hui, je n’ai qu’un seul projet, c’est d’épouser Estelle. Donc c’est aujourd’hui que je lui demande”.

En fait, j’ai senti que le gars de la télé allait me demander si je comptais démissionner, alors j’ai perdu les pédales en voulant faire diversion. À force de tout retenir, je me suis trouvé complètement désemparé au moment de dire ce qui me passait par la tête.
Bref, j’ai voulu avoir l’air humain, mais j’ai surtout eu l’air bête. Le tour de force, c’est d’avoir réussi à me brouiller avec le seul ressortissant français qui pouvait encore avoir de l’indulgence pour moi à ce moment précis. Je l’ai sentie se crisper à mille kilomètres de distance. J’aurais voulu remonter le temps. Jusqu’au 9 juillet 2006, tant qu’à faire.

J’ai tout de même admis une erreur: j’aurais dû annoncer que nous préparions la prochaine Coupe du monde 2010 avec cette équipe de transition. Le problème, c’est qu’en disant ça, je me suis grillé une excuse pour la prochaine fois. Parce que partis comme on est, je ne sais même pas si on sera prêts pour l’Euro 2012. Ça nous fait un point commun avec l’Ukraine et la Pologne.
Enfin, on essaie de regarder les choses du bon côté. On a éliminé la Roumanie et l’Italie va forcément se faire sortir par l’Espagne. Thierry a souligné qu’il avait marqué 100% des buts de l’équipe de France. “200%, même”, a fait remarquer Coupet en faisant allusion à sa déviation du coup franc de De Rossi.

Pas de commentaire à faire sur ce sujet, merci de contacter M. Martinon.