Partis Sans Gloire – Bernard Lama

6/11/2008 – 10:14

 

Bernard Lama né le 7 avril 1963 à St Symphorien



Né à St Symphorien. A ce stade de sa vie, on pouvait déjà prédire qu’il serait un gardien sans peur, prêt à aller au charbon. Ce qu’il fit dès son retour de Guyane (où il manqua de rafler la mise au centre de formation de Vichy), écumant les clubs du nord qui ont dans leur cœur le soleil qu’ils n’ont pas dehors. Mais très vite l’appel du soleil le rattrapa et il partit pour le sud atterrir au PSG en 1992 avec sa femme Bianca. Bien avant son épisode de l’herbe qui rit, Bernard explosa sur le devant de la scène internationale. Ses réflexes de chat offerts à protéger son but et donc le PSG (ce type de réflexe est très altruiste : on est félin pour l’autre), ses prises de balles aériennes donnant l’illusion qu’il plane (ce qui se confirmera par la suite d’ailleurs) le destinèrent à tutoyer les sommets, obtenant une coupe d’Europe et un championnat avec Paris. En revanche son palmarès en sélection restait aussi blanc qu’un yaourt bulgare, difficilement digéré un soir quelconque de 1993. Il resta le number One jusqu’à sa blessure en détournant un pénalty en championnat contre Cannes : son genou lâche. Profitant d’une convalescence rapide, il décide pour ne pas s’ennuyer de se faire pincer positif au cannabis. Cette boulette laissera un trou dans ses stats, puisqu’il est remplacé par Christophe Revault (qui finira au Havre. Comme quoi, y a une justice). Il décide alors de partir en Angleterre, pour West Ham. Arrivé à bon porc, son habitude des bancs ne le lâchera pas puisqu’après celui des accusés, il occupera celui des remplaçants. Puis il revient à Paris pour la saison 2000-2001, avant de s’échouer en Bretagne, comme un vulgaire Erika.

 

Entre Anelkame et Deschanvre, Lama rit jaune

 

 

 Quand Lama fâché…. Ah non c’est Barthez

 

Ca plane pour Lama

  1. 5,408 réponses to “Partis Sans Gloire – Bernard Lama”

  2. peuchère, lui qui était un énorme gardien, il c’est fait défoncer sa carrière pour s’être défoncé avec un pauvre joint…

    De fabulous git' le 6/11/2008

  3. Un autre Bernard qu’on n’oubliera jamais !

    De Monsieur Filatier le 6/11/2008

  4. Au risque de faire redite: très bon!!!
    Je pense le meilleur Parti Sans Gloire jusqu’à présent.

    Par contre, c’est moche de plagier Benoit Morel…

    http://minilien.fr/a0j3eo

    De Manwë le 6/11/2008

  5. Cher Manwë, nous n’avons en aucun cas plagié Morel. L’auteur de cette fiche, qui est d’une culture équivalent les trophées de l’OM durant ces quinze dernières années ne le connaissait pas.

    De pourisiens le 6/11/2008

  6. “Lama, ta femme est juste là devant nous…”
    J’ai chanté ça dans ma jeunesse au virage Sud du vél’. Je vous le concède, ce n’était pas très malin. Mais il s’agissait de lui mettre la pression pour qu’il se troue. Et il ne s’est jamais troué. Quitte à faire mon “coming-out”, autant tout dire: je pense et je ne suis pas le seul à Marseille, qu’on aurait l’avoir chez nous. La grande classe, très élégant, très sûr et gentleman jusqu’au bout. Il savait que ça faisait partie du folklore.

    De noel-san le 6/11/2008

  7. Lama, je l’adorais.
    Quel manque de respect pour lui, lors de sa dernière coupe du monde…
    Quelle hypocrisie, de le mettre dehors pour du canabis… Aujourd’hui, je ne suis pas sûr que ce serait la même chose…

    … qui connaît Benoît Morel…?

    De Le Madrilène le 6/11/2008

  8. Sinon, quelques perles, dans l’article.
    J’aime bien les jeux de mots genre “Cette boulette laissera un trou dans ses stats”…
    Très bien, et très à propos à la fois ^^

    De Le Madrilène le 6/11/2008

  9. Je chipote pour Morel. Personne ne connaît (et je sais de quoi je parle).
    Juste, quand j’avais vu cette cover, je m’étais dit que ce jeu de mot était digne d’un calembour de PEM ^^

    De Manwë le 6/11/2008

  10. Bon, ben il doit y avoir quelque chose que je n’ai pas compris mais j’ai un peu de mal avec cette nouvelle livraison.

    Je suppose que ça doit être l’influence de la pensée unique et du politiquement correct, mais il y a un ou deux trucs qui me laissent un goût un peu étrange dont je ne parviens pas à identifier exactement la nature (aller au charbon, sa femme Bianca – Bernard et Bianca, ok mais est-ce vraiment tout ? – arrivé “à bon porc”).

    Et puis le passage sous silence complet (pour ne pas contredire le propos ?) de sa présence dans le groupe des 22 de 98 (sans avoir joué une seconde il dispose néanmoins du titre de vainqueur de la CdM 98), ça fait un peu “traficotage” à mon goût.

    Alors bon, rien de définitif en somme, mais dans mon Panthéon personnel, cet article figurerait plutôt au passif du Glas qu’à son actif.

    (en revanche, la tirade conduisant au félin, j’ai bien aimé).

    De Portnaouac le 7/11/2008

  11. Portnaouac,

    Est-ce que le politiquement correct t’interdit également d’être clair dans tes propres propos? (attention: quand je dis “clair”, n’y vois là aucune connotation raciste) Si je ne m’abuse, le “goût un peu étrange dont je ne parviens pas à identifier exactement la nature” est une suspicion de bague raciste sur le dos de ce bon Bernard, non? Eh beh alors dis-le, bordel! Si le politiquement correct ce n’est plus simplement de se réfréner de faire des plaisanteries douteuses mais aussi de se réfréner de dire clairement “cette plaisanterie est douteuse”, alors on ne va plus s’en sortir…

    Ensuite, c’est à l’auteur de l’article de te répondre, mais je pense que tu as halluciné complet:
    – “prêt à aller au charbon” me semble être rapport à Saint-Symphorien, qui est aussi le stade de Metz, dans la Lorraine des mines de charbon
    – Bianca effectivement c’est rapport à Bernard
    – “bon porc” c’est rapport à “West Ham” – jambon, porc, blague

    Mais bon, tu peux quand même suggérer à la LICRA de faire un procès à Paris Sonne le Glas, visiblement c’est ce que les auteurs cherchaient il y a quelque temps pour accroître leur résonnance médiatique.

    De Raspou le 7/11/2008

  12. Bon, je viens en renfort de Raspou, puisque je suis l’instigateur de cette fiche. Il n’y a dans cette fiche aucune blague douteuse, raciste, anti-lyonnais ou quoi que ce soit d’autre. Merci pour moi. Effectivement, le charbon, c’est rapport à St Symphorien (d’où le stade de sa vie), son passage à Lille notamment. Je t’avoue que je vois aucune blague douteuse dans cette fiche. Un peu de fatigue de fin de semaine, Portnaouac, peut-être ? :p
    Surtout que merde, Bernard, c’est mon gardien fétiche, j’en ai chialé quand il s’est ruiné le genou. Tu n’as pas noté que dans chacune des fiches, il y a un peu de tendresse pour nos jouôrs, quelqu’ils soient ? DE-RI-SION, c’est le crédo des fiches – et je prends un risque sans doute ^^- et du Glas en général.
    Voilà, sur ce bon we quand même 😉

    De Jeanroucas le 7/11/2008

  13. Raspou, Jeanrouc’,

    Accordez-moi, au moins, le bénéfice d’un truc, c’est que je n’ai pas porté d’accusation ; j’ai juste fait part de mon ressenti à la lecture de cette livraison du Glas, tout en admettant (par avance) que ce ressenti pouvait être lié au fait que j’étais peut-être passé à côté de quelque chose.

    Par ailleurs, je n’ai jamais envisagé d’entamer un quelconque procès d’intention envers qui que ce soit, la preuve en étant que la seule conséquence que je tirais de cette lecture était “rien de définitif en somme, mais dans mon Panthéon personnel, cet article figurerait plutôt au passif du Glas qu’à son actif” ; on a déjà vu pire, même sur ces pages, comme condamnation ou diabolisation.

    Donc voilà, je vous remercie tous les deux pour vos éclaircissements et vous souhaite, à mon tour, un excellent w.e.

    A+

    De Portnaouac le 7/11/2008

  14. Hé, pourquoi vous ne mentionnez pas son passage au Brest-Armorique ?
    Sinon, c’est vachement bien.

    De Lucarelli le 7/11/2008

  15. Portnaouac : pas de soucis . En ce qui concerne le passage de la carrière internationale de Lama, je l’ai occulté volontairement pour ne pas que la fiche vire à la biographie. On prend que quelques petits moments de sa vie (le plus important étant celui où il est à Paris évidemment).

    Luca’ : parce que. C’est comme çà (voir juste au dessus). J’ai pas parlé de Brest, parce que l’arsenal de blagues étaient assez fourni pour la fiche. Mais on y reviendra

    De Jeanroucas le 7/11/2008

  16. En tout cas, Portnaouac, tes circonvolutions centristes ont eu un mérite: celui de dévoiler l’identité d’un des auteurs du Glas! On connaissait Teixeira Encore, voici qu’apparaît Jeanroucas! Ca en fait deux sur combien?

    De Raspou le 7/11/2008

  17. Très très bon article, de mon avis de moi qui suit un irrégulier du blog. J’ai hurlé de rire sur la vignette du crachage (“ah non, c’est Barthez”). Merci !

    De Arnaud le 7/11/2008

  18. Dites “aller au charbon” n’est pas une blague raciste, certes, mais ne serait ce encore pas une blague anti-ch’tis?

    De Clem le 7/11/2008

  19. encore une fois un excellent article.
    Concernant B.Morel c’est effectivement dommage que peu de gens le connaisse car avant se recente carriere solo, c’est quand meme un membre du groupe La Tordue qui est (etait) selon moi un des meilleurs groupes musicaux de la scene francaise.

    De alex le 12/11/2008

Pas de commentaire à faire sur ce sujet, merci de contacter M. Martinon.