Le Courrier du Glas

15/10/2008 – 8:23


Cher Yves,

J’espère que tout va bien à la ville. Moi, ça va. Ce week-end de repos en Bretagne m’a fait le plus grand bien. La météo annonçait très beau temps et effectivement, il y a juste eu un peu de pluie samedi et dimanche. J’ai eu un programme chargé. Maman m’a emmené au salon du sous-pull et j’ai passé une soirée avec les furieux du club de scrabble de Pencran pour me changer les idées.

N’oublie pas de changer l’eau du poisson rouge et de nourrir Kezman. Prends-en soin car à en croire Alain, certes il n’est pas technique, certes il n’est pas rapide, certes il est moyen de la tête, certes il ne sait pas tacler autrement que les deux pieds décollés du sol mais à part ça, il est très bien.

Bien à toi

Paul



Cher Williamis,

Yé t’écris ces lignes pour que tou saches que yé t’écris. Si tou ne reçois pas ma lettre , tou me préviens pour que yé te la renvoie (Yé t’écris lentement parce que yé sais que tou lis encore moins vite que tu cours).

Moi, ça va. Yé souis devenou un vrai défenseur de Ligue 1, yé même eu un 6 dans le journal l’Equipe. Par contre, yé m’ennuie un peu. On rigolait plous l’an passé.

On a déjà perdou trois matchs mais c’est pas grave. Comme le dit souvent notre capitaine, cela est égal de perdre tous les matchs si on est champion à la fin de la saison.

Kikoo

Marcos

PS : Si tu vois Everton, passe-lui le bonjour. Si tu ne le vois pas, ne lui dis rien.


Charlo,

Je peu pa revenir lundi. Jé dé choz a fér alor il fo meuh laissé trankil juska mardi.

Ludo


Cher Albert,

Je tenais à te féliciter pour le remarquable début de saison de Grenoble. Je le fais avec d’autant plus de joie et de sincérité que tu n’y es pour rien.

C’est tout.

Alain

P. S. : Je voulais te transmettre une prolongation de contrat mais c’est pas possible, vu que j’ai déjà fermé l’enveloppe.


Salut Ludo,

Je t’écris pour te communiquer ma nouvelle adresse. En effet, la sortie de mon livre m’a valu presque autant de menaces de mort que de recettes et j’ai du prendre mes précautions. Remarque, je ne suis pas mécontent de déménager car il paraît que la plupart des accidents arrivent à 1 km de la maison. Je commençais à flipper.

Bises aux filles pour moi

Jéjé


Cher Mateja,

Je suis bien content de m’être évadé de Truquie. Tu avais raison, je n’aurais jamais dû rejoindre un pays qui a idolâtré Pascal Nouma.

A Paris, tout se passe bien. Les gens sont très gentils. Il faut dire que je passe plus de temps sur le banc que sur le terrain.

Les dirigeants du PSG m’ont trouvé un joli appartement. Il y a une machine à laver, mais elle fonctionne mal. J’ai appelé un dénommé Alain Roche qui m’a dit avoir mis le linge dedans mais depuis qu’il a tiré la chasse, je ne retrouve plus mes costards. C’est bizarre si tu veux mon avis.

Là, j’ai quinze jours de vacances. Je vais en profiter pour compter mes tatouages.

Je t’embrasse

Ton frère qui t’aime

PS : C’est rigolo mais au PSG, il y aussi le frère jumeau de Luyindula, un ex-international, comme toi. Comme quoi une coïncidence peut tomber à pic.



Mes chers amis,

Je vous écris car c’est ce que font les amis. En effet, je suis votre ami, vous êtes mes amis, et nous sommes donc tous des amis.

C’est important, l’amitié. Sans l’amitié, la vie serait comme un crocodile sans portefeuille.

Dans le contexte morose de la crise internationale, j’ai donc décidé de tous vous inviter, vous, mes amis salariés de Colony Capital, afin de resserrer nos liens lors d’un grand séminaire amical. Il se tiendra au Carrefour de l’Amitié, le 2 novembre prochain, pour la Fête des Morts. A son terme, j’aurai la joie de désigner les 10% de nos collaborateurs qui continueront à être nos amis l’an prochain. Alors, venez nombreux !

Together, everything becomes possible.

Tom



Cher Monsieur Charles,

Je tenais à vous remercier de m’avoir sorti de la galère. La Cité des 4000 Euros, franchement, c’était trop la teuhon. En revanche, Bondy, vous étiez vraiment pas obligé.

Yannick



Cher con des loges,

Je voulais te dire que je te hais, que d’abord c’est pas toi qui a cassé, c’est moi qui suis parti et que dans mon 10 Sport, je dirai que des horreurs sur toi parce que t’es rien qu’un con.

Sans rancune,

Moulin


Salut les jeunes.

Ouf ! Ca va mieux. Les médecins m’ont assuré que ce n’était pas la tuberculose. J’ai eu un peu peur parce que je tousse quand même beaucoup. A un moment, j’ai même cru que j’allais vous faire une Thuram… Donc bon, ne vous inquiétez pas, je me refais une petite santé, et je vous retrouve frais et dispos dans pas longtemps. J’espère bien être complètement remis au moment de ma reconversion dans l’encadrement du club. Merci de penser à repasser mes costards.

xoxo

Claude

PS  Vends portefeuille d’actions, montre en or, produits dérivés (appeler après 14h).



Monsieur Denisot,

Comment va mon cher Président ? J’espère qu’on va encore être champion, cette année. Et la Coupe d’Europe des clubs champions, faut la gagner, aussi.

Bon sinon je vous écris parce que je reçois plus mon petit virement.

Ca tombe mal, je devais aller superviser le nouveau Moi, mais du coup, j’ai pas pu. C’est pas très très grave, c’est juste un léger contretemps j’imagine, mais faut quand même pas trop tarder. Peut-être vous pouvez demander à Guy Adam de m’envoyer une lettre de crédit ?

Allez le PSJ !

Raï


Monsieur Paul,

Oui, c’est encore moi. Je sais bien que vous n’avez pas répondu à mes dernières cartes. Mais je ne désespère pas. Notre histoire ne peut pas se terminer comme ça ! C’est trop bête, après tout ce qu’on a vécu ensemble cet été… Moi, je m’en fiche que ma famille ne veuille pas que j’aille vivre avec vous parce que vous n’avez pas assez d’argent. J’en peux plus, d’eux, de leur bled à la con et de leur architecture en carton.

S’il vous plaît, Monsieur Paul, venez me chercher.

Vite.

Jimmy.


¿ Que tal les copains ?

Por aqui, yo m’éclate vraiment como un loco. Los Estados Unidos, c’est très pauvre, mais los gringos, ils ont vraiment el corazon dans la mano. C’est eux qu’ont razon, en Europa on vit vraiment como des coños. Por ejemplo, el club m’a déjà donné una casa (sobre la foto). C’est una subprima, ils m’ont dit. « Tu rembourses a tu ritmo ». Bon, après, ils ont vu mi ritmo, et ils ont fait una crisis grande como la banana del Señor Cayzac después el brushing.

Sinon, yo mange des donuts todo el dia. C’est un poco étouffe-cristiano, mais con la mantequilla de cacahuetas, todo esta bien.

¡ Hasta luego, amigos !

Marcelo.

  1. 4,695 réponses to “Le Courrier du Glas”

  2. “Por ejemplo, el club m’a déjà donné una casa (sobre la foto). C’est una subprima, ils m’ont dit. « Tu rembourses a tu ritmo ». Bon, après, ils ont vu mi ritmo, et ils ont fait una crisis grande como la banana del Señor Cayzac después el brushing.”

    => Fantastique !

    De Domi Néné etc... le 15/10/2008

  3. Bon les gars Villejean ça s’écrit en un seul mot, et vos photos datent un peu (c’est un montage ou une vrai carte?). Mébon c’est toujours aussi moche…

    De Xham le 15/10/2008

  4. vs êtes trop cons ! (dans le bon sens du terme, vaut sûrement mieux préciser)

    De Je mets mon nom si je veux, fascistes ! le 15/10/2008

  5. Je confirme. On dit : Villejean.
    Et oui c’est moche pour y avoir vécu 3 ans dans ces batîments en carton.

    Pour la petite histoire, ca fait 30 ans qu’ils disent qu’ils vont détruire ces batîments

    De Bernard Mendinho le 15/10/2008

  6. Le blog le plus frais, le plus déjanté et le plus amusant du monde!

    Depuis que vous êtes hébergés aux CDF, je n’en ai pas raté un!
    Je suis sûr que le mec qui cachait son écharpe dans la rue pour aller au vél’ pour l’historique OM-PSG de 93, et avec qui j’ai bu un verre en douce doit être dedans.

    A 10 jours du classico (s’il n’y a pas de grève), on va finir par vous adorer.

    De noel-san le 15/10/2008

  7. excellent celui sur Gallardo !!

    De Tomo0013 le 15/10/2008

  8. Avec la lettre à Mateja, tout s’explique. Merci.

    De stanc le 15/10/2008

  9. Très très bon. Comme d’hab

    spéciale pour “le salon du sous-pull” et Ceara

    De Frenchfryyy le 16/10/2008

  10. Merci d’avoir résolu le mystère Kezman !

    De (requis) le 16/10/2008

  11. Vous tenez la grande grande forme en ce moment dis donc!

    De Rhônealpinho le 16/10/2008

  12. Une carte postale du Carrefour de l’amitié sur le Glas! Joli les gars!

    Sinon des lettres biens fraiches et sympathiques.
    Toujours autant de plaisir à lire .

    De mendyballondor le 22/10/2008

Pas de commentaire à faire sur ce sujet, merci de contacter M. Martinon.