Crise financière: le PSG nationalisé!

2/10/2008 – 14:50

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe: dans une allocution télévisée exceptionnelle destinée à rassurer les Français sur les conséquences de la crise financière actuelle, le Président de la République, M. Nicolas Sarkozy, a annoncé plusieurs mesures phares. Côtoyant des décisions plus attendues comme le sauvetage de la Caisse d’Epargne, la garantie des dépôts bancaires des particuliers ou le déploiement de l’armée à la frontière luxembourgeoise, l’une d’elles a provoqué la stupeur dans le milieu du football… Voici l’extrait de la déclaration présidentielle la concernant :

« Par ailleurs, j’ai décidé que l’Etat devait se porter au secours d’une institution confrontée à un déficit budgétaire récurrent et traditionnellement fragile face aux crises automnales, une institution en laquelle des millions de Franciliens ont placé leurs espoirs… Ces espoirs ne sauraient être trahis au seul motif que des dirigeants incompétents ont investi depuis plusieurs années dans des actifs douteux dont la valeur marchande est aujourd’hui en chute libre. Aussi, j’ai demandé au gouvernement, par le double intermédiaire de son secrétariat d’Etat au sport et de la Caisse des Dépôts et Consignations, de se porter acquéreur de la totalité des parts du Paris Saint-Germain, afin d’en garantir la pérennité en cette période difficile. »

La conséquence immédiate de ce rachat a été le départ de son équipe dirigeante et le placement du club sous l’autorité directe de Mme Roselyne Bachelot (celle-ci s’étant opposée à ce que M. Bernard Laporte ait un quelconque droit de regard sur ce dossier). Mme Bachelot a déclaré: « Je suis très fière de la responsabilité m’incombant de sauver le PSG, ce monument du hockey français que je porte dans mon coeur depuis les années 60 »

Alain Minc a quant à lui été nommé conseiller spécial auprès de Mme Bachelot après avoir sorti son Anthologie du Football Français sous-titré “Comdab’, suffisait de faire comme les Anglais”. Le volet communication a été confié à Jean-Marc Sylvestre, nouveau chantre de l’interventionnisme d’Etat. La responsabilité de la sécurité est revenue à Patrick Balkany qui a promis d’emblée l’implantation de 250 caméras de surveillance. Pierre Sarkozy est placé aux relations avec les supporters. “Parce que j’suis un des vôtres, t’as vu ?Wesh cousin tactac hiphop represent tribute to Malik Oussekine, tu veux un macaron Ladurée ?“, a-t-il déclaré à un ancien membre des Boulogne Boys passablement étonné.

La mise en conformité du club avec les règles de la fonction publique n’a pas tardé: Paul Le Guen, qui n’a pu se prévaloir de la réussite à aucun concours justifiant sa fonction d’encadrement, a été remplacé par un Conseiller d’Etat ancien élève de l’Ecole Nationale d’Administration. Quant aux joueurs, au vu de leur jeune âge et de leur niveau scolaire, il a été décidé de les considérer comme personnels de catégorie C en début de carrière, avec une rémunération oscillant entre 1148 et 1326 euros mensuels – par contre, les heures des matchs disputés en soirée seront considérées comme heures supplémentaires et rémunérées à 200%.

Dorénavant, plus personne ne pourra spéculer sur une relance de Sammy Traoré.

 

Cette nationalisation surprise du Paris Saint-Germain a suscité de nombreuses réactions:

Frédéric Thiriez, président de la LFP: « C’est magnifique, c’est un grand jour pour le football français, ça montre tout l’attrait de la Ligue 1, y compris dans les plus hautes sphères de l’Etat, et je voudrais remercier chaleureusement le président Sarkozy, qui est un homme que j’admire et soutiens pleinement dans son action réformatrice courageuse, pour ce geste fort qu’il vient de nous envoyer à tous. »

Pape Diouf, président de l’Olympique de Marseille: « Depuis des siècles que l’iniquité centralisatrice s’exerce aux dépens de ce qu’il est appelé, non sans mépris, la province, il serait tentant de croire qu’aucun coup bas ne peut plus étonner nos esprits avertis… Et pourtant! La dernière trouvaille jacobine pousse l’infamie aux limites de l’absurde en même temps qu’elle se vautre dans le ridicule comme l’hippopotame dans le marigot. Déjà défavorisé par un arbitrage malhonnête quand il n’est pas criminel, le Seul et Unique Olympique, club préféré des Français de plus de quinze ans, va devoir affronter désormais, ouvertement, l’Etat et ses sbires malfaisants… Très bien, nous en prenons note: nous entrons aujourd’hui en résistance. »

Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique lyonnais: « C’est une nouvelle preuve que, même avec un gouvernement prétendument de droite, la France est et demeure un pays communiste. Alors que le Nouvel Olympique, club préféré des Français de moins de sept ans, se voit interdit de lever les capitaux nécessaires à son développement par une cotation boursière, l’Etat prétendument providence vient dérégler le juste jeu du marché en soutenant sans justification aucune une entreprise d’entertainment sportif que sa gestion douteuse aurait dû condamner. »

Ségolène Royal, championne en titre des primaires socialistes : “Je vous ferai remarquer que cette réforme était déjà dans mon programme, mais que vous, les journalistes, n’en avez jamais parlé préférant ressasser mes erreurs de français.”

Daniel Bouton, PDG de la Société Générale : « Dans un contexte d’anticipations irrationnelles où les créances populaires persistent à être inflationnistes en chaque début de saison, le PSG a réussi à soigneusement éviter tout risque de titrisation depuis 1994. Cette excellence en matière de gestion a d’ailleurs été consacrée par une prestigieuse entrée dans le périmètre comptable de Colony Capital. Un rêve éveillé. Mais que voulez-vous, aucun organisme n’est à l’abri d’éléments isolés qui contournent ses procédures de contrôles. Et il a suffi qu’un escroc, sans aucune complicité interne, parie sur des renouvellements de contrats à termes en spéculant sur des subprimes de maintien pour que tout s’écroule. Un peu la faute à pas de chance, quoi. »

Tom Barrack, PDG de Colony Capital : « What the fuck ? You think you can buy me, you french arrogant twats ? Nobody buys me. I’m gonna buy you back. 20$ for your stupid country. Deal ? »

Luis Fernandez, consultant sûrement quelque part : “Le PSG nationalisé ? C’est une honte, une honte. Il est temps que je revienne au club pour le faire remonter en L1. Il y a des jouôrs de qualité dans cet effectif et il ne méritent pas d’évoluer en national”.

Jérôme Latta, Grand Timonier des Cahiers du Football: « Bien qu’il ne soit pas dans les habitudes des Cahiers de louer l’action de Nicolas Sarkozy, nous ne pouvons que soutenir cette démarche d’inspiration bolchévique préfigurant le grand championnat de France des kolkhozes que nous appelons de nos voeux. Par ailleurs, nous avons écrit à l’Elysée pour demander à ce que les Cahiers soient nationalisés également… Avec un peu de chance, ça nous permettrait de sortir le numéro de juillet avant la fin de l’année 2008. »

  1. 2 935 réponses to “Crise financière: le PSG nationalisé!”

  2. ENORME! l’intervention de Pape Diouf est savoureuse! tout comme le déploiement de l’armée française à la frontière luxemmbourgeoise

    De Jean Pierre Papin, roi des forêts le 2/10/2008

  3. Enorme, vraiment, la tirade de diouf est succulente ( et je dit ça en tant que marseillard ) et celle de louise est si réaliste.

    Bravo a vous, longue vie a paris sonne le glas =)

    De Un ancien grand jouôrs de qualité le 2/10/2008

  4. Diouf est magnifique, mais Luis est celle qui m’a fait le plus rire!

    De Le madrilène le 2/10/2008

  5. J’ai bien aimé la dernière phrase avec la petite “pique” amicale à la rédaction pour venir courronner le tout

    De Dinopatou le 2/10/2008

  6. Diouf très bon. Mais Latta… c’est juste excellent !
    Mais quid de Charles Villeneuve, grand chantre de la politique Sarkozienne lors de ses heures TF1 ? S’extasierait-il devant cette décision qui l’évince ? Ou renoncerait-il a la doctrine Bouygue ?

    En tout cas, recommencez quand vous voulez !!

    De Noho le 2/10/2008

  7. Bravo et merci pour cet instant de bonheur rigolard !

    Diouf est fabuleux mais avant je m’étais déjà exclamé à la nomination de Bachelot… j’imagine d’ici les rencontres avec les supporters !

    De Marf le 2/10/2008

  8. Superbe, de bout en bout. Vous vous êtes surpassés sur ce coup là.

    De stanc le 3/10/2008

  9. Diouf. Aulas. Latta.

    Absolument déclicieux ! Et cette divine pique pour finir.

    Les gars, vous êtes monstrueux. Continuez !

    De Bamogo Cadiz le 3/10/2008

  10. Merci pour cet article, tout, le début, la vignette, les déclarations!!
    Je me permettrai juste un petit ajout: “(…)Avec un peu de chance, ça nous permettrait de sortir le numéro de juillet avant la fin de l’année 2008, ET D’OUVRIR A NOUVEAU LES INSCRIPTIONS AU FORUM AFIN QUE TOUS CES MERVEILLEUX TEXTES SUR LE FOOTBALL PREPARES DURANT DE LONGUES NUITS BLANCHES ARRETENT DE MOISIR AU FIN FOND D’OBSCURS DOSSIERS D’ORDINATEURS”. Merci

    De Camara en short le 3/10/2008

  11. HA HA HA

    Et bien moi, c’est la scène Pierre Sarkozy vs Boulognes Boys qui m’a faite E-CLA-TER de rire.

    De Raoulito le 3/10/2008

  12. Diouf !!! Encore mieux que le vrai.

    Et comme tout le monde, Pierre Sarkozy, Royal etc…

    De pierre le 3/10/2008

  13. Oui d’ailleurs il sort quand le prochain numéro papier ?

    De benjamin le 3/10/2008

  14. Toujours aussi hilarant !! [Diouf, tu es la seule star de l'OM ;)]

    Question: Je croyais que Paris sonne le Glas n’avait aucun lien journalistique avec les Cahiers. A la lecture de certains posts, me suis-je trompé ?

    En tout cas, j’attends avec impatience autant le prochain numéro des Cahiers que le prochain article de PsG !!

    De Le légionnaire le 6/10/2008

  15. Le légionnaire, regarde l’url du blog, t’auras un élément de réponse ;)

    De Le madrilène le 6/10/2008

  16. Cher légionnaire,

    Nous n’avons aucun “lien journalistique” avec les Cahiers du Football. Nous n’avons d’ailleurs aucun lien avec le journalisme de manière générale.

    Les Cahiers du Football nous hébergent (les naïfs). A titre individuel, des membres du Glas peuvent contribuer aux Cahiers, mais sans faire partie de la rédaction. Et la rédaction des CdF ne pratique aucune forme d’ingérence vis-à-vis du Glas.

    Et à part ça… Sentez-vous bon le sable chaud?

    De Les auteurs le 6/10/2008

  17. C’est effectivement la question qui nous brûle les doigts…

    De Le P le 6/10/2008

  18. Mouarf! (PàVA pour PqSlG)

    Et salut-à-tous les cédéfistes qui ont de la mémoire!

    De Didier_F le 6/10/2008

  19. Enormissime !!

    De Hoareau_naute le 8/10/2008

Pas de commentaire à faire sur ce sujet, merci de contacter M. Martinon.