Vendredi 29 septembre 2006

29/09/2006 – 20:26

Cher Journal,

Au PSG, il y a plein de trucs où on n’est pas très forts. Bon, il y a le foot en général, mais c’est un cas à part. En fait, pour être bon en foot, il faut être pas mauvais dans un maximum de trucs, c’est d’un compliqué je te dis pas. Alors, au PSG, forcément, t’as deviné, il y a pleins de trucs qui clochent.

Déjà, pour être bons en foot, il faut avoir une équipe. C’est tout con écrit comme ça, mais c’est pas facile à faire. Pour réussir, il faut être bon en recrutement, et là, au PSG, le recrutement c’est un peu la tarte à la crème, je t’en reparlerai souvent alors c’est pas la peine maintenant.

Alors, si t’as une équipe, après il faut avoir un centre d’entrainement. Parce que tu vois le meilleur joueur du monde, s’il s’entraine pas ou mal, ben il ressemble plus à rien. Tu vois ce que sont devenus Maradona, Canto, Platoche ou Ronaldo ? Ben voilà. T’imagines une équipe complète de types aussi mobiles que Sammy parce qu’ils ne peuvent pas s’entrainer normalement?

A Lens, par exemple, ils ont compris, ils ont tout mis dans le centre d’entrainement. Logique remarque, ils peuvent pas recruter, qui voudrait aller foutre ses crampons dans un endroit pareil? (A Lille, c’est un peu pareil, mais en différent, ils ont tout mis dans le coach, et à Valenciennes, ils ont tout enterré on ne sait trop où). Avec un centre d’entrainement terrible, t’as tes joueurs qui s’améliorent grave : regarde Seydou Keita ou Alou Diarra, ils ressemblaient à rien en arrivant à Lens, maintenant c’est des stars.

Nous, au PSG, on a le Camp des Loges pour s’entrainer. Si on était le Verdun FC ou le Tulle AC, ce serait suffisant, mais pas au PSG. Alors, nous, c’est un peu comme à Lens mais en pile l’inverse, on prend des vrais joueurs et on en fait n’importe quoi. Regarde ce qu’est devenu Rothen à courir sur des terrains bosselés. Ca fait pas envie.

Avoir un vrai camp d’entrainement, c’est une tarte à la crème aussi au PSG. Tous les deux mois, il y a un nouveau projet dans un nouvel endroit. Juste le temps pour que le responsable du projet change. C’est une administration très au point, le centre d’entrainement du PSG : on y trouve des chargés de mission, des chefs de projets, des consultants, des assistants consultants du chef de projet intérimaire… Et ils jouent tous aux chaises musicales, on dirait. T’appelles le Chargé de mission un jour, et l’a t’apprends qu’il est passé « consultant détaché auprès de la direction en charge des questions d’entrainement », tu dis que c’est bien, mais que tu veux quand même lui parler, et alors on te dit qu’il ne s’occupe plus du tout de l’implantation du nouveau centre d’entrainement, que maintenant il faut parler au Chef de Projet Adjoint. Si t’as du bol, c’est pas toi.

Ce qui va avec le Centre d’Entrainement, et qui peut remplacer le recrutement, c’est le Centre de Formation. Si t’as un bon centre de formation, t’as une équipe du tonnerre. Regarde Nantes. Non, regarde ailleurs en fait.

Là aussi, on est nuls au PSG. Et je sais de quoi je parle. Il est tellement mauvais, le centre de formation du PSG, qu’on a raté pleins de joueurs super : Trézéguet, Wiltord, Saha, Distin, Badiane, Haddad, Llacer… C’est de la folie. On est la risée de tout le monde avec ces histoires là. Surtout Trézéguet. Mais Llacer c’est pas mal non plus.

Mais ces dernières années, le PSG il essaie de s’améliorer mais ça prend du temps. Surtout sans vrai centre d’entrainement… C’est le serpent qui se mord la queue.

Mais on commence à voir de bons petits joueurs qui viennent du centre de formation du PSG. Cana par exemple. Et moi, peut être un jour. Enfin…

Donc, au PSG, on essaie de miser un peu plus sur la formation. Logique puisqu‘on est nuls en recrutement et en centre d’entrainement. Alors, cette année, les dirigeants, ils ont lancés la « PSG Foot Academy ». Une super bonne idée ça, d’apprendre à jouer au foot avec le PSG, et que si t’es bon tu deviendras une star.

Le truc avec la PSG Academy, c’est que les profs, ils sont super exigeants. Tu ne devineras pas, c’est de la folie, le nominé cette semaine, c’est Vikash.

Alors, t’as le choix, si tu fais le 3275, tu peux voter : 1- il s’en va ; 2- on le vire ; 3- on le licencie ou 4- on s’en sépare. Avec les copains, dans le vestiaire, on est assez partagés, on attend le verdict comme des fous. Faut dire qu’il nous fait bien marrer Vikash à lire ses bouquins que rien que quand t’as fini de lire le titre, tu sais plus c’est quoi le début. Comme dans les restaus ultras chics quand tu lis le menu. Et que tu ressors avec une migraine et l’envie furieuse d’aller t’acheter un jambon-beurre. Il fait des films aussi. Si c’est comme les titres de ses bouquins, nous on préfère regarder le plafond.

Sinon, hier, il y avait un spectacle super au Parc. Une ambiance de folie qu’elle nous a collé la chair de poule. Et comme on niveau du jeu pratiqué sur la pelouse, ca donnait plutôt la nausée, on a cru qu’on avait choppé une gastro carabinée. Mais non, c’était juste de la coupe d’Europe face à des irlandais. Un truc de dingue avec des supporters qui étaient pour les deux équipes, qui s’applaudissaient et faisaient des mamours. C’était magnifique. Pour la beauté du spectacle, j’aurais préféré que les irlandais marquent un but pour faire plaisir à tout le monde et faire que la fin de match soit palpitante, mais bon. Et puis, j’ai pas dit ça trop fort de peur que Moustache il m’entende… Mais sinon, l’ambiance, la joie, la fête, c’était tout bonnement exceptionnel. Hier, tous les parisiens étaient irlandais. Pour faire corps, nous, les joueurs, on s’est mis au niveau : tous les joueurs du PSG avaient le niveau des irlandais. Nous, on sait recevoir.

Bon, Journal, je te laisse, j’ai piscine.

Clément

Pas de commentaire à faire sur ce sujet, merci de contacter M. Martinon.