Ni buts ni soumises » Dernier carré

« Des quarts à Vannes (et à Concarneau)

Pas de finale pour les Bleuettes »

Dernier carré

Pas de surprise en quarts de finale, les demi-finales opposeront l’Angleterre au Japon et la France à l’Espagne. Pour les Bleuettes il s’agira de la deuxième revanche des finales de l’an dernier face à l’équipe qui l’avait battu à l’Euro.

La compétition reste très ouverte mais il est certain qu’elle connaîtra un nouveau vainqueur puisque la Corée du Nord et l’Allemagne ont été sorties par la France et le Japon.

L’affiche des demi-finales de la Coupe du monde des moins de 20 ans est conforme à ce qui était attendu avant les quarts. S’il y a une surprise, c’est seulement que le match le moins serré aura été celui qui semblait le plus incertain et qu’il a été à l’avantage du seul deuxième de groupe qui sera en demi-finales.

Le Japon a sorti l’Allemagne 3-1 après avoir mené 3-0 et a confirmé que le groupe C était bien le plus relevé puisque ses deux représentants ont passé le cap des quarts.

Battues par les Françaises il y a deux ans, les Japonaises tenteront d’atteindre pour la première fois la finale contre l’Angleterre.

Georgia Stanway

Georgia Stanway

Face aux Pays-Bas, c’est Georgia Stanway qui cette fois a été la joueuse en vue en marquant coup sur coup les deux buts de la victoire alors que les Néerlandaises avaient ouvert le score grâce à Victoria Pelova. Largement favorites, les Anglaises se sont contentées du service minimum mais entrent pour la première fois dans les dernier carré de la compétition.

Pour l’Espagne, le monde après l’Europe

L’Espagne atteint également ce stade pour la première fois et matérialise au niveau mondial sa domination européenne (double tenante de l’Euro et six fois finalistes lors des sept dernières éditions). Sa victoire contre le Nigeria ne faisait pas vraiment de doute et le score ne reflète pas vraiment son importante domination. Mais comme contre les États-Unis, les coéquipières de Patricia Guijarro ont trouvé le moyen de se mettre en difficulté dans un match qu’elles dominaient largement.

En demi-finale, elles affronteront la France pour la revanche de la finale de l’Euro M19. Les Bleuettes ont déjà pris leur revanche de la finale de la dernière Coupe du monde M20 contre la Corée du Nord mais sur la pelouse seule Mylène Chavas était déjà présente. La finale de l’Euro M19 de l’an dernier concerne par contre les mêmes joueuses. 19 des 22 titulaires de la finale seront présentes à Vannes, onze du côté espagnol et huit du côté français et il devrait y en avoir une grosse douzaine sur la pelouse au coup d’envoi même si les voies de Gilles Eyquem sont impénétrables.

Possession
Pos. Équipe %
1 Espagne 59%
2 France 57%
Brésil 57%
4 Pays-Bas 55%
5 États-Unis 53%
Japon 53%
7 Chine 51%
8 Mexique 50%
Allemagne 50%
10 Haïti 49%
11 Corée du Nord 47%
12 Ghana 46%
Angleterre 46%
14 Nigeria 44%
15 Nouvelle-Zélande 39%
16 Paraguay 37%

En quart de finale, l’entraîneur français avait reconduit Amélie Delabre plutôt que Marie Katoto ce qui était dans la logique du troisième match de poule mais restait un choix fort. Et surtout il choisissait de ne pas titulariser Émelyne Laurent pour la première fois de la compétition pour conserver Melvine Malard et faire entrer Sandy Baltimore. Les deux autres changements, les retours de Julie Thibaud à la place de Julie Piga et celui d’Annahita Zamanian pour Carla Polito étaient plus attendus.

Émelyne Laurent

Émelyne Laurent

Contre les Coréennes, les Bleuettes tenaient le ballon et dominaient mais s’engluaient sur la rigoureuse défense des tenantes du titre et il fallait un pénalty sur une main anodine pour leur permettre d’ouvrir le score. En seconde période, les coéquipières de Ryang Rong Mi sortaient un peu plus et au bilan, la France finissait avec plus de possession de balle mais moins de tirs et moins de tirs cadrés. Elle a d’ailleurs concédé 14 tirs cadrés depuis le début de la compétition pour un seul but encaissé. Les autres équipes encaissent dans le meilleur des cas un but tous les 6 tirs cadrés. Dans l’autre sens, il ne lui faut qu’à peine plus de deux tirs cadrés pour marquer un but. La force française réside donc dans une incroyable efficacité offensive comme défensive.

En demi-finale, les Bleuettes seront confrontées à un défi très différent puisqu’elles affronteront la seule équipe qui tient plus le ballon. Selon Gilles Eyquem, la clef du match sera de répondre à cette possession puisque les Espagnoles savent en général quoi faire de la balle quand elles l’ont.

Buteuses
Pos. Nom Buts
1 8-GUIJARRO Patricia (ESP) 5
10-STANWAY Georgia (ENG) 5
3 19-DELABRE Amelie (FRA) 4
10-DEMELO Savannah (USA) 4
11-OVALLE Jacqueline (MEX) 4
11-TAKARADA Saori (JPN) 4
19-UEKI Riko (JPN) 4
8 9-HEMP Lauren (ENG) 3
19-KALMA Fenna (NED) 3
7-LAURENT Emelyne (FRA) 3
10-MONDESIR Nerilia (HAI) 3
7-RUSSO Alessia (ENG) 3
9-SMITH Sophia (USA) 3
14 20-CHOE Kum Ok (PRK) 2
10-FREIGANG Laura (GER) 2
17-KEROLIN NICOLI (BRA) 2
14-PELOVA Victoria (NED) 2
18 14-BONMATI Aitana (ESP) 1
8-AJIBADE Rasheedat (NGA) 1
3-ANIMA Ruth (GHA) 1
Passeuses
Pos. Nom Passes
1 2-AN Kuk Hyang (PRK) 4
2 20-ENDO Jun (JPN) 3
8-GUIJARRO Patricia (ESP) 3
4 9-HEMP Lauren (ENG) 2
4-RODRIGUEZ Kimberly (MEX) 2
19-KALMA Fenna (NED) 2
14-PELOVA Victoria (NED) 2
17-POLITO Carla (FRA) 2
11-TAKARADA Saori (JPN) 2
10-VICTORIA (BRA) 2
11 14-BONMATI Aitana (ESP) 1
8-ALLEN Georgia (ENG) 1
6-ASANTEWAA Grace (GHA) 1
3-BACHA Selma (FRA) 1
18-BUEHL Klara (GER) 1
9-ESPINOSA Daniela (MEX) 1
11-ELOISSAINT Roseline (HAI) 1
8-FELDKAMP Jana (GER) 1
19-GILROY Erin (USA) 1
7-GWINN Giulia (GER) 1

Programme

Les deux demi-finales auront lieu mardi 20 août au Stade de la Rabine à Vannes

Angleterre-Japon à 16h00

L’Angleterre a impressionné mais face n’a rencontré aucune équipe du niveau de l’Espagne, des États-Unis ou de l’Allemagne. Elle a quasiment toujours débuté avec le même onze qui pourrait commencer à être usé mais cela sera aussi le cas du Japon où une douzaine de joueuses seulement a été utilisée plus de quelques minutes jusque là. La clé du match sera certainement la capacité des attaquantes anglaises à marquer en transition rapide dans un match où les Japonaises auront le ballon.

Angleterre : 1-Sandy MacIver - 2-Anna Patten, 14-Chloe Peplow, 5-Grace Fisk (cap.), 2-Patten Anna - 4-Mollie Rouse, 6-Megan Finnigan, 10-Georgia Stanway - 7-Alessia Russo, 9-Lauren Hemp, 16-Chloe Kelly

Japon : 18-Stambaugh Hannah - 4-Minami Moeka (cap.), 13-Asato Miyagawa, 6-Takahashi Hana, 17-Kitamura Nanami - 7-Hayashi Honoka, 9-Miyazawa Hinata, 10-Nagano Fuka, 20-Endo Jun - 11-Takarada Saori, 19-Ueki Riko

France-Espagne à 19h30

La composition de l’équipe de France est imprévisible. À part Mylène Chavas et Selma Bacha, aucune joueuse n’a démarré les quatre premiers matchs. Cinq des six attaquantes sont des titulaires en puissance, seule Marion Rey semblant légèrement en retrait (et encore, on ne sait jamais avec Gilles Eyquem), les cinq milieux ont toutes été titularisées au moins deux fois et trois joueuses se disputent les deux places dans l’axe de la défense.

Pedro Lopez est beaucoup plus conservateur avec une équipe type beaucoup stable. L’Espagne ayant aussi eu des oppositions plus relevées, même si ce n’était pas le cas de son quart, elle aura intérêt à faire la différence rapidement face à une équipe plus fraîche et dont les remplaçantes seront plus proches des titulaires.

France : 1-Mylène Chavas - 2-Élisa De Almeida, 4-Julie Thibaud, 13-Maëlle Lakrar, 3-Selma Bacha - 6-Sana Daoudi, 17-Christy Gavory, 10-Annahita Zamanian - 7-Émelyne Laurent, 9-Marie Katoto (cap.), 20-Sandy Baltimore

Espagne : 21-Catalina Coll - 4-Laia Aleixandri, 11-Carmen Menayo, 12-Lucia Rodriguez, 3-Berta Pujadas - 6-Damaris Egurrola, 8-Patricia Guijarro, 10-Maite Oroz, 14-Aitana Bonmati (cap.) - 17-Lucia Garcia, 20-Claudia Pina



Un commentaire pour “Dernier carré”

  1. Merci CHR$ pour tous ces articles.
    Petite précision : les demi-finales se jouent bien aujourd’hui, lundi 20/08 (et non mardi 20).
    Diffusions sur Eurosport 1 (les 2 matchs) et C8 (le match des françaises).

Répondre