Ni buts ni soumises » Cinq pour une place

« Revanche à Kiev

Dans un an, la Coupe du monde »

Cinq pour une place

Outre la qualification européenne et quelques enjeux honorifiques, la dernière journée de D1 servira surtout à déterminer quelle équipe accompagnera Marseille en D2.

Cinq équipes peuvent encore craindre l’issue de la saison mais chacune est presque assurée de se maintenir en remportant le dernier match, ce qui ne sera pas facile pour tout le monde. La machine à calculer va fonctionner tant les cas sont nombreux, d’autant qu’aucun match n’oppose plusieurs des candidats.

À un match seulement de la fin de saison, la D1 est très loin d’avoir rendu son verdict. Lyon est officiellement champion ce qui n’est pas vraiment une surprise et Marseille est relégué ce qui commençait à être prévisible. Mais les deux autres places notables, celle du qualifié européen et celle du second relégué, sont encore disputées.

Deux équipes se disputent l’Europe et cinq le maintien et – magie du calendrier – leur lutte concerne les six matchs de la dernière journée. Tous les matchs auront donc un enjeu et les cas possibles sont extrêmement nombreux puisque les résultats de tous les protagonistes sont indépendants.

Margaux Bueno et Charlotte Fernandes

Margaux Bueno et Charlotte Fernandes

Cinq équipes seulement n’auront rien à jouer (et encore Soyaux et Bordeaux se disputeront à distance la cinquième place).

Le PSG se déplacera à Soyaux pour prendre le point qui lui assure de retrouver l’Europe l’an prochain. Le match sera le seul qui ne concernera pas le maintien.

Sur tous les autres terrains, on aura une oreille sur les résultats des autres matchs. À Montpellier qui recevra Albi en premier lieu, les locales espérant une victoire sojaldicienne. Mais partout ailleurs il devrait y avoir au moins une personne avec une machine à calculer pour savoir si son club se maintient.

Les données du problème

Les matchs

Bordeaux-Lille

Guingamp-Marseille

Montpellier-Albi

Paris FC-Fleury

Rodez-Lyon

Soyaux-PSG

Les critères de classement

Les critères utilisés pour départager les équipes qui comptent le même nombre de points sont :

  • classement aux points sur les matchs joués entre ces équipes
  • différence de but sur les matchs joués entre ces équipes
  • différence de but générale sur l’ensemble du championnat
  • meilleure attaque sur l’ensemble du championnat

En cas d’égalité sur tous ces critères, un match d’appui peut être disputé entre les équipes concernées. Cette saison le cas ne pourrait se produire qu’entre Lille et Albi. Mais c’est très improbable puisqu’il faudrait qu’Albi perde contre Montpellier en marquant au moins 11 buts1.

Le classement (en relief)

Rang Club [victoires / nuls / défaites / diff. de buts] Pts
1 Lyon [20/1/0/93] 61
    60
    59
    58
    57
    56
    55
    54
2 PSG [17/2/2/43] 53
    52
    51
3 Montpellier [16/2/3/39] 50
    49
    48
    47
    46
    45
    44
    43
    42
    41
    40
    39
    38
    37
    36
    35
    34
    33
    32
    31
    30
4 Paris FC [8/5/8/-6] 29
    28
    27
    26
    25
5 Soyaux [6/6/9/-15] 24
    23
6 Bordeaux [5/7/9/-13]
Rodez [5/7/9/-24]
22
8 Fleury [6/3/12/-23] 21
9 Albi [5/5/11/-23]
Lille [5/5/11/-24]
20
11 Guingamp [5/4/12/-17] 19
    18
    17
    16
    15
    14
    13
12 Marseille [3/3/15/-30] 12

Les différents cas possibles

Guingamp étant seul 11e avec 19 points, la deuxième place de relégable ne se jouera pas en dessous et toute équipe atteignant 23 points sera assurée de son maintien. Les différents cas possibles concernant la relégation se situent donc tous entre 19 et 22 points. Ils concernent entre une et quatre équipes parce qu’il n’est pas possible de prendre exactement deux points en un match.

Bien que ne possédant que 22 points, Bordeaux est déjà assuré de son maintien par le jeu des différences de buts particulières mais ce n’est pas le cas de Rodez.

Bien sûr, il s’agit de cas d’école : la probabilité de voir Rodez prendre un ou trois point contre Lyon est infinitésimale, légèrement supérieure celle d’Albi contre Montpellier.

En pratique, la relégation devrait se jouer entre Albi, Lille et Guingamp dont la probabilité de prendre des points est inverse au besoin qu’elles ont d’en obtenir.

La relégation à 19 points

Le premier cas est le plus simple. Si Guingamp perd son match contre Marseille, il restera seul à 19 points et sera relégué.

La relégation à 20 points

Albi et Lille comptent déjà 20 points. Ils garderont ce total en cas de défaite contre Montpellier et Bordeaux. Guingamp peut aussi arriver à ce total en cas de nul contre Marseille. Ces résultats n’étant pas mutuellement exclusifs, on peut donc avoir une, deux ou trois équipes à 20 points en position de relégable (ce qui suppose que Guingamp ne perde pas sinon cette discussion devient oiseuse).

Victoire de Guingamp. Défaite d’Albi et de Lille2

Équipe Pts DP DG Bp
Albi 2 0 -23 11
Lille 2 0 -24 22

Albi et Lille se sont séparés deux fois sur un score nul. Tout se jouerait donc à la différence de buts générale où les deux équipes ne sont pour l’instant séparées que d’un but à l’avantage d’Albi voire à la meilleure attaque où Lille est largement en avance de onze buts. C’est le seul cas où la différence de buts générale peut encore faire la différence.

Défaite d’Albi. Nul de Guingamp. Victoire ou nul de Lille

Équipe Pts DP DG Bp
Albi 6 +3 -23 11
Guingamp 0 -3 -17 16

Albi a battu Guingamp à l’aller et au retour.

Défaite de Lille. Nul de Guingamp. Victoire ou nul d’Albi

Équipe Pts DP DG Bp
Guingamp 3 0 -17 16
Lille 3 0 -24 22

Guingamp et Lille ont remporté chacun leur confrontation à domicile 1-0. Tout se jouerait alors à la différence de but générale. Mais Guingamp obtenant le match nul resterait à –17 et Lille ne pourrait améliorer son –24 en perdant.

Défaite d’Albi et de Lille. Nul de Guingamp

Équipe Pts DP DG Bp
Albi 8 +3 -23 11
Lille 5 0 -24 22
Guingamp 3 -3 -17 33

Guingamp a perdu trois matchs sur quatre contre ces adversaires directs.

La relégation à 21 points

Trois équipes peuvent terminer la saison avec 21 points : Fleury qui les a déjà, Albi et Lille qui peuvent les atteindre en faisant match nul contre Montpellier et Bordeaux.

Guingamp n’est pas partie prenante de ces égalités mais elles ne concernent la relégation que dans le cas où les Bretonnes remportent leur match.

Nul d’Albi et Lille. Victoire ou nul de Fleury. Victoire de Guingamp

Équipe Pts DP DG Bp
Albi 2 0 -23 11
Lille 2 0 -24 22

Albi et Lille peuvent se disputer le maintien à 20 ou à 21 points. Mais dans ce dernier cas, la différence de buts est déjà connue et favorable à Albi.

Victoire de Lille. Nul d’Albi. Défaite de Fleury. Victoire de Guingamp

Équipe Pts DP DG Bp
Albi 6 +2 -23 11
Fleury 0 -2 -23 18

Albi a battu Fleury 1-0 à l’aller comme au retour.

Victoire d’Albi. Nul de Lille. Défaite de Fleury. Victoire de Guingamp

Équipe Pts DP DG Bp
Lille 4 +1 -24 22
Fleury 1 -1 -23 18

Lille l’a emporté a domicile et a obtenu le nul à Fleury.

Nul d’Albi et Lille. Défaite de Fleury. Victoire de Guingamp

Équipe Pts DP DG Bp
Albi 8 2 -23 11
Lille 6 1 -24 22
Fleury 1 -3 -23 18

Fleury a perdu trois des quatre matchs contre ces adversaires directs.

La relégation à 22 points

Quatre équipes peuvent finir la saison à 22 points (Albi et Lille ne le peuvent pas). Mais les seuls cas intéressant pour le maintien sont ceux où Guingamp bat Marseille (sinon la relégation se jouera à 19 ou 20) et ou Lille bat Bordeaux (sinon la relégation se jouera au total lillois à 20 ou 21). Par conséquent, Guingamp et Bordeaux sont concernés par tous les cas. Ce qui va permettre de vérifier qu’il n’y a aucun cas où Bordeaux est relégué.

De même que Lille, il faut également qu’Albi batte Montpellier pour que le maintien se joue à 22 points.

Victoire d’Albi, de Lille et de Guingamp. Victoire de Fleury. Victoire ou nul de Rodez

Équipe Pts DP DG Bp
Bordeaux 4 1 -14 18
Guingamp 1 -1 -17 16

Ce cas d’égalité peut aussi se produire en cas de défaite de Fleury mais il ne concerne alors pas la relégation.

Bordeaux a concédé le nul à domicile mais était allé gagner au stade Fred-Aubert.

Victoire d’Albi, de Lille et de Guingamp. Nul de Fleury. Victoire ou nul de Rodez

Équipe Pts DP DG Bp
Bordeaux 8 2 -14 18
Fleury 7 1 -23 18
Guingamp 2 -3 -17 16

Guingamp compte deux nuls et deux défaites contre ces adversaires directs.

Victoire d’Albi, de Lille et de Guingamp. Victoire de Fleury. Défaite de Rodez

Équipe Pts DP DG Bp
Bordeaux 6 1 -14 18
Guingamp 5 1 -17 16
Rodez 3 -2 -24 21

Rodez ne compte que trois nuls contre ces adversaires. C’est le seul cas d’égalité qui permet à Guingamp de se sauver.

Victoire d’Albi, de Lille et de Guingamp. Nul de Fleury. Défaite de Rodez

Équipe Pts DP DG Bp
Bordeaux 10 2 -14 18
Fleury 10 1 -23 18
Rodez 6 -2 -24 21
Guingamp 5 -1 -17 16

Guingamp n’a remporté qu’un match sur six face à ces adversaires (3-1 contre Rodez).

Les enjeux club par club

Lyon

Lyon est assuré de finir premier et cherchera seulement à terminer invaincu.

PSG

Le PSG peut se contenter d’un point pour assurer sa deuxième place. En cas de défaite, il devra compter sur un faux pas de Montpellier face à Albi.

Montpellier

Montpellier doit à tout prix gagner et espérer une défaite du PSG ce qui mettrait les deux clubs au même nombre de points. Montpellier serait alors second grâce à sa victoire 3-0 à Grammont qui a renversé la défaite 3-1 concédée au Camp des Loges.

Paris FC

Le Paris FC est assuré de terminer quatrième avec le plus petit total de points et de victoires de son histoire3. Il peut seulement essayer d’éviter de battre son record de nombre de défaites pour l’instant seulement égalé.

Soyaux

Soyaux cherchera à conserver sa 5e place. Pour cela un nul lui suffit (tout comme au PSG) en raison de son avance dans les confrontations particulières avec Bordeaux et Rodez. En cas de défaite, Soyaux pourrait être dépassé par Bordeaux voire Rodez ou Fleury mais c’est très improbable pour ces deux derniers qui devraient respectivement battre Lyon et battre le Paris FC en remontant 8 buts de différence.

Bordeaux

Bordeaux cherchera à aller reprendre la 5e place à Soyaux. Pour cela il faudra battre Lille et espérer une défaite de Soyaux. Le résultat de Rodez est indifférent pour cet objectif. Une batterie de résultats défavorables (victoires de toutes les équipes qui suivent) pourrait mener Bordeaux à la 10e place.

Rodez

Rodez pourrait en théorie viser la 5e place en comptant que Soyaux perde et que Bordeaux ne gagne pas. Mais il devra surtout se garder de la relégation qui ne peut survenir que si toutes les équipes moins bien classées (hors Marseille) l’emportent. Et surtout l’affiche face à Lyon fait que le sort des Ruthénoises risque de se jouer sur les autres pelouses.

Léa Le Garrec devant Océane Saunier

Léa Le Garrec devant Océane Saunier

Fleury

Fleury peut aussi viser la 5e place en rattrapant une différence de buts très défavorable face à Soyaux. Mais c’est le maintien qui doit être sa ligne d’horizon. Il serait assuré avec un nul ou une victoire. En cas de défaite par contre, il faudrait compter sur Albi, Lille ou Guingamp pour rester derrière, tous les cas d’égalité étant défavorables au Floriacumoises. Il serait donc nécessaire que Lille ou Albi perde ou que Guingamp ne gagne pas.

Albi

Albi assurera son maintien en battant Montpellier. En cas de nul, il suffirait que Lille ou Guingamp ne gagne pas. En cas de défaite, il faudrait soit que Guingamp ne gagne pas, soit que Lille perde au mieux avec le même écart qu’Albi.

Lille

Lille assurera son maintien en battant Bordeaux. En cas de nul, il faudra qu’Albi perde ou que Guingamp ne gagne pas. En cas de défaite, il faudrait soit que Guingamp perde, soit qu’Albi perde d’au moins un but de plus.

Guingamp

Guingamp est la seule équipe qui n’est pas sûre de se maintenir en remportant son dernier match. Il est sûr de descendre en le perdant. En cas de nul, tout dépendra principalement du résultat d’Albi : si les Tarnaises perdent contre Montpellier, alors Guingamp sera relégué. Si elles prennent au moins un point contre Montpellier, le sort des Bretonnes dépendra alors de Lille : défaites à Bordeaux, ce sont les Nordistes qui descendraient.

En cas de victoire, la situation ne serait donc pas assurée mais évidemment beaucoup plus favorable. Il suffirait alors qu’Albi ou Lille ne gagne pas, ou que Fleury perde. Sinon si le maintien se joue à 22 points, il faudrait que Fleury ne fasse pas match nul et que Rodez perde.

Les cas décrits sont nombreux et complexes mais en pratique si l’on considère que Rodez devrait perdre contre Lyon, une victoire de Guingamp est suffisante sauf nul de Fleury.

Marseille

Marseille est déjà relégué et assuré de terminer lanterne rouge.



Répondre