Ni buts ni soumises » Vingtième journée de D1 2016-2017 – La folle semaine de Bordeaux

« Dix-neuvième journée de D1 2016-2017 – Albi confirme son maintien

Triple final »

Vingtième journée de D1 2016-2017 – La folle semaine de Bordeaux

Comme prévu Lyon a remporté son onzième titre consécutif à deux journées de la fin du championnat. La seconde place européenne semble promise à Montpellier. En revanche Marseille a manqué l’occasion de s’assurer de la quatrième place.

Dans le bas du classement, rien n’est encore fait, Bordeaux a réussi à aller chercher à Marseille une lueur d’espoir de maintien et aucune équipe n’est encore mathématiquement en D2.

Lyon n’a pas fait de détail pour battre Soyaux et s’assurer son quinzième titre, le onzième de rang. À la demi-heure, il y avait déjà 3-0. Le trio d’attaquantes Alex Morgan, Eugénie Le Sommer et Ada Hegerberg était titularisée pour la deuxième fois de la saison après le match retour contre Wolfsbourg et chacune y allait de son doublé.

Eugénie Le Sommer et Ada Hegerberg

Eugénie Le Sommer et Ada Hegerberg

Montpellier et le PSG ont tranquillement fait le travail respectivement face à Metz et Albi. Il ne reste plus aux Héraultaises que deux étapes contre Soyaux et Rodez pour retrouver l’Europe sept ans après. Mais le PSG ne lâche pas même si sa meilleure chance de qualification pour la Ligue des Championnes reste de remporter la finale du 1er juin.

Dans le groupe du milieu de tableau, la bonne affaire est pour Juvisy qui a pourtant failli ne pas obtenir sa huitième victoire (seulement) de la saison contre Guingamp. Gaëtane Thiney avait ouvert le score sur pénalty en première mi-temps mais Agathe Ollivier a égalisé au retour des vestiaires. Il a ensuite fallu attendre les arrêts de jeu pour que la capitaine juvisienne ne donne la victoire à son équipe.

Juvisy revient à quatre points seulement de Marseille et devra donc en reprendre encore au moins un pour pouvoir jouer une finale pour la quatrième place lors de la dernière journée qui opposera les deux équipes.

Saint-Étienne pas encore tiré d’affaire

C’est sans doute dans la course à trois pour le maintien qu’il reste le plus de choses à jouer même si cela fait longtemps que le sort de Bordeaux et Metz semble scellé. Albi et Rodez ont fait le nécessaire pour se sauver, même si ce n’est pas encore mathématique. Ce n’est pas le cas de Saint-Étienne qui fait du surplace depuis le début de l’année et dont la plus grande chance est le calendrier particulièrement difficile des deux promus en cette fin de saison.

En milieu de semaine, les deux promus-relégables recevaient en match en retard les deux finalistes de la Ligue des Championnes. Metz a résisté autant que possible face au PSG mais le score de 2-0 était acquis à la mi-temps. Bordeaux a fait un match plein de courage et d’abnégation face à une équipe de Lyon certes très remaniée mais qui a été obligée de s’en remettre à un coup-franc de Claire Lavogez en fin de match pour s’imposer 1-0.

Claire Lavogez

Claire Lavogez

La méthode bordelaises n’est sans doute pas celle qui assure le plus de points dans une saison, ce qui nécessite plus de maîtrise pour aller chercher des victoires contre les concurrents directs. Mais les adversaires de la fin de saison bordelaise se nommant Lyon, Marseille, Juvisy et PSG, la solution la plus efficace est certainement de savoir tenir et contrer. Les Girondines ont un atout important pour cela en la personne d’Emelyne Laurent, l’internationale M19 prêtée par arrivée de Montpellier cet hiver et qui a été le seul danger dans la défense lyonnaise.

À l’heure d’affronter Marseille, c’est pourtant par le jeu que Bordeaux cherchait son salut en dominant la première mi-temps avec l’aide du vent. La seconde était plus équilibrée même après l’expulsion de la Marseillaise Caroline Pizzala. Et c’est finalement bien sur une contre attaque conclue par Emelyne Laurent que venait la délivrance.

Bordeaux obtient sa troisième victoire de la saison, six mois après la précédente et cela lui permet de conserver un soupçon d’espoir de maintien.

Sophie Istillart

Sophie Istillart

Car s’il n’y a pas eu de surprise du côté de Metz qui affrontait Montpellier après le PSG, Saint-Étienne est allé chercher un précieux match nul sur la pelouse de Rodez. Pourtant les Ruthénoises ont longtemps mené grâce à Flavie Lemaître. Mais un but contre son camp offert par Océane Daniel a permis aux Vertes de revenir au bout de arrêts de jeu. Ce point est particulièrement important parce qu’il permet aux Stéphanoises de rester une longueur devant Bordeaux et trois devant Metz, tout en ayant l’avantage à la différence de buts particulière sur ces deux équipes. Cela signifie que même si Saint-Étienne ne prend aucun point dans ses deux matchs pourtant accessibles contre Marseille et Guingamp, il faudra que Bordeaux remporte l’un des deux siens ou obtienne deux nuls, ou que Metz ne concède aucune défaite et obtienne au moins une victoire contre Guingamp et surtout Lyon.

Jouer son maintien sur l’obligation de prendre au moins un point à Lyon est sans doute une forme de gageure. Bref si la situation n’a pas tellement changé mathématiquement, l’espoir ténu qui animait Metz ces dernières semaines a déménagé du côté de Bordeaux.

Résultats

19e journée

Bordeaux-Lyon 0-1 : Lavogez 79′

Metz-PSG 0-2 : Perisset 21′, Delie 45′

20e journée

Juvisy-Guingamp 2-1 : Thiney 20′, 94′ ; Ollivier 53

Lyon-Soyaux 9-0 : Viana 21′ (csc), Hegerberg 24′, 32′, Morgan 37′, 51′, Kumagai 43′, Le Sommer 46′, 59′, Renard 68′

Marseille-Bordeaux 0-1 : Laurent 88′

Montpellier-Metz 6-0 : Gauvin 12′, 67′, Dekker 43′, 90′, Léger 81′, Thomas 84′

PSG-Albi 4-0 : Cristiane 4′, Gouineau 22′ (csc), Delie 56′, Lawrence 65′

Rodez-Saint-Étienne 1-1 : Lemaître 41′ ; Daniel 94′ (csc)

Classement (en relief)

Rang Club [victoires / nuls / défaites / diff. de buts] Pts
1 Lyon [19/0/1/91] 57
    56
    55
    54
    53
    52
    51
    50
2 Montpellier [16/1/3/49] 49
3 PSG [16/1/3/41] 48
    47
    46
    45
    44
    43
    42
    41
    40
    39
    38
    37
    36
    35
    34
    33
4 Marseille [10/2/8/-7] 32
    31
    30
    29
5 Juvisy [8/4/8/16] 28
    27
    26
    25
6 Soyaux [6/6/8/-19] 24
7 Guingamp [6/5/9/-13] 23
    22
    21
    20
8 Albi [6/1/13/-31] 19
9 Rodez [4/6/10/-32] 18
    17
    16
10 Saint-Étienne [3/6/11/-27] 15
11 Bordeaux [3/5/12/-29] 14
    13
12 Metz [3/3/14/-39] 12


Répondre