Ni buts ni soumises » Quatorzième journée de D1 2016-2017 – La révolte des promus

« Treizième journée de D1 2016-2017 – Albi en profite

Quatorzième journée de D1 2016-2017 – La révolte des promus

Les trois leaders ont remporté leur match avec plus ou moins de difficulté tandis que les promus se sont montré à leur avantage même s’ils en ont tiré plus ou moins de profit.

Tout cela ne révolutionne pas vraiment le classement où c’est finalement la bataille pour la quatrième place évolue le plus de journée en journée.

La quatorzième journée de ce week-end est la première depuis la sixième journée au mois d’octobre qui a pu se dérouler en une seule fois sans match remis. Pour cela il a été nécessaire de déplacer deux matchs sur des pelouses synthétiques à Saint-Brieuc et Metz.

Elle ne fait pas vraiment avancer les choses dans les zones à enjeu du classement à savoir les deux premières et deux dernières places. Mais elle confirme que même entre équipes proches au classement, certaines font meilleure impression que d’autres.

Les trois pensionnaires du podium ont emporté leur match. Mais si Lyon et le PSG ont géré tranquillement face à des adversaires de milieu de tableau, Montpellier a eu beaucoup plus de mal face à Bordeaux qui est actuellement relégable.

Amandine Henry et Maéva Clémaron

Amandine Henry et Maéva Clémaron

Pour l’instant il semble que Montpellier a plus perdu avec la blessure de Sofa Jakobsson qu’il n’a gagné avec les arrivées de Janice Cayman et Stina Blackstenius. Dans le vent du stade Jean-Pierre Belhomme de Blanquefort, ce sont les Bordelaises qui ouvraient le score sur un coup-franc de Sarah Cambot juste avant la mi-temps.

Mais après la pause, les Montpelliéraines passaient devant sous la houlette de Sandie Toletti qui marquait d’abord elle-même et dont une frappe était ensuite reprise par Janice Cayman pour le deuxième but.

Bordeaux manque une bonne occasion de prendre des points permettant de sortir de la zone rouge. Ce n’était sans doute pas prévu au début du match mais il y a des regrets à la fin.

Lyon soigne sa première au Parc OL

Juvisy n’est plus un concurrent pour le titre et devra se battre pour rester quatrième. Mais cela reste un nom de la D1 ce qui justifie qu’il s’agit de l’affiche qui aura eu les honneurs du premier match de championnat dans le Parc OL1. Le résultat aura finalement été conforme au statut actuel des deux équipes. Dès la cinquième minute, Amel Majri ouvrait le score, puis Ada Hegerberg marquait deux fois avant la demi-heure de jeu. La suite était plus équilibrée à un rythme moins élevé permettant à Clara Matéo et Inès Jaurena de réduire un score que Saki Kumagai et Eugénie Le Sommer avaient alourdi.

De même le PSG n’a jamais été inquiété face à Saint-Étienne. Un détail montrait l’écart qui sépare les deux équipes. Sarah Palacin qui était l’attaquante vedette des vertes l’an dernier n’était même pas sur la feuille de match pour le PSG. Elle n’a plus foulé une pelouse de D1 depuis le match contre Bordeaux fin novembre et à la concurrence de Cristiane, Veronica Boquete et Marie-Laure Delie, à celle de Marie-Antoinette Katoto qui faisait son retour s’est ajouté celle de Nataša Andonova qui a fait ses débuts en seconde mi-temps.

Cela souligne aussi la performance des jeunes Marie-Antoinette Katoto, Grace Geyoro, Perle Morroni et Ève Périsset qui font leur trou dans cet effectif de star.

Ashley Lawrence

Ashley Lawrence

En face, privé de Maëlle Garbino et avec une Mylène Chavas qui n’était pas dans un grand jour, l’ASSE ne pouvait pas espérer grand chose. Dès la huitième minute, Veronica Boquete plaçait le ballon hors de portée de la gardienne stéphanoise. Ashley Lawrence mettait ensuite le côté droit de la défense au supplice, servant Marie-Laure Delie pour le deuxième but et obtenant le corner sanctionné par le troisième de Cristiane. L’avant-centre française marquait même son treizième but de la saison en fin de match.

Lyon et le PSG campent donc sur leur position alors que Juvisy et Saint-Étienne laissent Guingamp et surtout Marseille prendre de l’avance dans la lutte pour la quatrième place.

Marseille et Guingamp au pied du podium

Les Marseillaises avaient l’occasion de profiter de la défaite de Juvisy pour prendre le large en accueillant Albi. Elle ne l’ont pas laissé passer. Un but de Sandrine Brétigny et un doublé de la capitaine Caroline Pizzala permettent aux provençales d’équilibrer leur bilan avec désormais autant de victoires que de défaites.

Mais un but de Desire Oparanozie sur la pelouse synthétique du stade de l’Europe où Guingamp recevait Rodez permet aux bretonnes de rester au contact avec deux matchs de retard (dont un dès mercredi à Metz). Le duel entre les cinquième des deux dernières saisons a donc tourné en faveur de celles d’il y a deux ans. Et elles sont cette fois à la lutte pour une place de mieux.

Il semble que Rodez ne participera pas à cette lutte cette saison, l’écart étant déjà conséquent avec le haut du milieu de tableau. Les Rafettes ont sans doute plutôt le regard tourné vers le bas puisqu’elles n’ont que trois points d’avance sur Bordeaux et deux sur Albi – les Girondines ayant un match en retard.

Saint-Étienne ne compte d’ailleurs qu’un seul point d’avance sur Rodez mais ses deux matchs en retard et l’impression laissée dans le jeu en font un candidat moins crédible à la descente.

Soyaux est encore dans la course à la quatrième place avec trois points et un match de retard sur icelle. Mais les Charentaises ont déjà une particularité cette saison : elles sont celles qui permettent à Metz de marquer des points et des buts. Après l’égalisation dans le temps additionnel du match aller, c’est cette fois dès la première mi-temps que Selen Altunkulak a répliqué à Pamela Babinga pour donner aux Grenates leur deuxième but et leur deuxième point de la saison. C’est sans doute l’émulation de la victoire marseillaise face à Albi et de la bonne prestation des Bordelaises contre Montpellier qui a porté les troisièmes promues. Dans leur cas, cela ne servira pas à grand chose mais ça permet déjà de faire mieux que Muret en 2014.

Résultats

Bordeaux-Montpellier 1-2 : Cambot 45′ ; Toletti 52′, Cayman 64′

Guingamp-Rodez 1-0 : Oparanozie 83′

Lyon-Juvisy 5-2 : Majri 5′, Hegerberg 23′, 29′, Kumagai 53′, Le Sommer 66′ ; Matéo 31′, Jaurena 80′

Marseille-Albi 3-1 : Brétigny 18′, Pizzala 66′, 73′ ; Condon 92′

Metz-Soyaux 1-1 : Altunkulak 34′ ; Babinga 8′

PSG-Saint-Étienne 4-0 : Boquete 8′, Delie 23′, 94′, Cristiane 26′

Classement (en relief)

Rang Club [victoires / nuls / défaites / diff. de buts] Pts
1 Lyon [12/0/1/58] 36
2 PSG [12/0/2/34] 35
3 Montpellier [11/1/2/30] 34
    33
    32
    31
    30
    29
    28
    27
    26
    25
    24
    23
    22
    21
4 Marseille [6/2/6/-9] 20
    19
5 Guingamp [5/3/4/-7] 18
6 Juvisy [5/2/6/12] Soyaux [4/5/4/-7] 17
    16
    15
    14
8 Saint-Étienne [3/4/5/-7] 13
9 Rodez [3/3/8/-24] 12
    11
10 Albi [3/1/10/-24] 10
11 Bordeaux [2/3/8/-26] 9
    8
    7
    6
    5
    4
    3
12 Metz [0/2/10/-30] 2


Répondre