Ni buts ni soumises » 8e journée de D1 : Réveil et fatigue

« PSG-Lyon : le plat sommet

Le PSG prend date pour l’avenir »

8e journée de D1 : Réveil et fatigue

8e journée

Le PSG commence a payer la répétition des efforts pendant qu’Hénin-Beaumont et sa future star annoncée Claire Lavogez se réveillent. Mais pas dans le même match.

Le match au sommet de cette 8e journée voyait le leader juvisien recevoir le PSG. Pour les Parisiennes, il s’agissait de la troisième étape d’une série de quatre matchs au sommet après la réception de Lyon et au milieu de la double confrontation face à Francfort. Après avoir bien résisté contre l’OL et avoir réalisé une bonne prestation en Allemagne malgré la défaite 3-0, le PSG a cette fois cédé 1-0 sur un but de Gaëtane Thiney. Il manque sans doute au PSG la joueuse capable de faire basculer un match, même si Élise Bussaglia pourrait être celle-là, mais elle joue sans doute dans une position trop reculée pour assumer ce rôle, et surtout elle revient actuellement de blessure. Malgré des prestations relativement convaincantes, les Parisiennes n’ont toujours pas marqué dans cette série de quatre. Rendez-vous mercredi à Charléty pour y parvenir.

Juvisy qui a sans doute une équipe moins solide bénéficie par contre de son calendrier plus léger et d’une ligne d’attaque de haute volée, menée bien sûr par Gaëtane Thiney, mais aussi Laetitia Tonazzi, Julie Machart et Amélie Coquet.

Lyon reste donc la dernière équipe invaincue de D1, avec ce dimanche une victoire 7-0 contre Rodez, avec un 12e but de Lotta Schelin et un triplé de Camille Abily qui la place seconde au classement des buteuses. L’OL a comme prévu géré plus facilement l’enchaînement des matchs avec la Coupe d’Europe (victoire 6-0 à Prague contre le Sparta jeudi), la force de l’habitude, d’un effectif plus étoffé et d’adversaires nettement plus abordables.

Le destin de Claire

L’autre événement de la journée est le réveil d’Hénin-Beaumont. Et cela sans la joueuse qui était annoncée comme la future star de l’équipe nordiste après sa prestation remarquée lors de l’Euro U17, Claire Lavogez qui a été transférée la semaine dernière à Montpellier1 avec qui elle a remporté une victoire probante 4-0 contre Saint-Etienne, marquant elle-même le 3e but. La liste des buteuses est d’ailleurs une ode au recrutement montpelliérain et à sa capacité à dénicher les futures internationales : Marie-Laure Delie que l’on ne présente plus, Kelly Gadéa internationale depuis dix jours, Viviane Asseyi, 17 ans, arrivée du FC Rouen il y a un an et demi, internationale dans toutes les catégories de jeunes et meilleure buteuse du club, et donc Claire Lavogez.

La néo-Montpelliéraine peut avoir la conscience tranquille, son ancien club s’est réveillé de manière tout à fait spectaculaire en passant six buts à Guingamp (6-0), soit un de plus que ce qu’avait fait l’OL. Du coup, Hénin-Beaumont rend la dernière place à Soyaux, battu à domicile par Yzeure (4-2). La dernière place de relégable est occupée par Muret, battu à Vendenheim 3-1 samedi.

La situation se décante, jusqu’à la prochaine fois

Au classement trois groupes se dessinent : un trio de tête Juvisy-Lyon-Montpellier, auquel on pourra sans doute ajouter le PSG en cas de victoire lors de son match en retard contre Saint-Etienne, qui devance d’au moins 7 points le ventre mou, lequel ventre mou devance le trio de relégables de 5 points. Pour la tête la différence est certainement déjà faite, la course se fera à quatre et on s’en doutait. Pour la descente, les choses ne sont peut-être pas figées comme l’a montré Yzeure l’an dernier, mais il faudra cravacher pour combler l’écart.

Prochaine journée dimanche prochain avant une trêve internationale aux Antilles ponctuée par un match contre l’Uruguay le 16 novembre aux Abymes et un autre contre le Mexique à Fort-de-France. Avant cela, il y aura les matchs retours des 8e de finales de coupe d’Europe même si les qualifications semblent déjà jouées. L’OL jouera à Gerland mercredi à 19h00 (et sur Eurosport), puis le PSG jouera à Charléty à 20h45 (et sur Direct 8).



3 commentaires pour “8e journée de D1 : Réveil et fatigue”

  1. Personne ne commente, donc juste un petit commentaire de soutien. Continuez, je suis fan!

  2. Bonjour,

    Un grand bravo pour votre blog, le sujet et l’esprit CDF, j’adore.
    Sinon, une coupe de l’UEFA serait-elle envisageable?
    Peut-être que le développement du foot féminin, en particulier dans les pays du sud de l’Europe il me semble, n’est pas assez important?
    Désolé si ma question ne concerne pas la D1(D1 ou L1?).
    Merci.

  3. Un petit com de soutien et bonne continuation

    Je vois que vous étiez à Juvisy-PSG et moi aussi ! Un bon match dommage que nos féminines du PSG ont perdu .

    Bonne continuation .