Posts tagged ‘Rennes’

Salut les (sur)vivants.

Deux jours après avoir vu Bayern - Juve, je me dis qu’il faut que je me lave un peu de tout ce football et de toutes ces émotions. Et quoi de mieux que la visite de l’autre grand loser du football français pour ça ? Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que ce match va être une grosse régalade. Ou un vieux nul tout pourri, comme d’habitude.

-20e Michel se lave les dents une dernière fois. Ce soir, nous sommes d’attaque.

-15e Il y a vachement de places en virage, en fait. Limite je pourrais y être.

-10e Mais qui est ce grand black tout maigre qui s’échauffe avec les autres ?

-8e C’est lui le Dembélé qu’on aurait pu avoir ? Il aurait du venir chez nous, au moins, on lui aurait donné à manger.

-2e Michel se recoiffe devant la glace. Cette fois, si nous ne gagnons pas, c’est à n’y rien comprendre.

-1e Une bonne entrée sous les sifflets, ça me rappelle le bon vieux temps et les tribunes si accueillantes du Vélodrome

Coup d’envoi

1e Voilà un premier duel de Dja Djédjé. Raté mais c’est de la Baal.

3e En fait, les supporters ne font pas grève ce soir, ils sont sur la pelouse. J’espère en tout cas que notre défense a apprécié le poteau de Gourcuff et la parade de Mandanda avant l’ouverture du score. 0-1

4e Gourcuff, quoi. Je suis toujours mort et ces cons continuent de ressusciter tout et n’importe quoi.

5e Sauf nos espoirs.

8e 0-2 après moins de dix minutes de jeu. Soit Michel a vu le match du Bayern, soit nous sommes vraiment mal.

9e Remarque, si Michel essaye de faire la même chose que le Bayern aussi, nous sommes mal.

11e Michel a d’ailleurs intérêt à vite faire sortir nos défenseurs. Je veux dire, pour leur propre sécurité, parce que si ça continue, Mandanda va en prendre un pour taper sur les autres.

13e Et de 3 ! Le fils du Patron à bien subi des stigmates mais là, même lui a de la peine pour nous. 0-3

14e Je vois que les supporters commencent à rentrer. C’est bon, le match va pouvoir commencer ?

15e Rentrer dans le stade à ce moment là et rester. Nous avons quand même un public formidable.

18e Jean-Michel, 52ème rang sur la gauche de Labrune lui fait passer son CV. Labrune a l’air intéressé.

20e Malheureusement, Vincent n’a qu’un Mars à lui proposer.

21e But de Thauvin. Le calice jusqu’à la lie. 1-3

22e Quitte à ne marquer qu’un but par match, nous pourrions être plus judicieux dans le choix du buteur. Et dans le timing.

26e Un peu de sérieux quand même, en face, ils ont Sylvain Armand. SYLVAIN ARMAND !

28e Cabella part dans un raid solitaire et se retrouve face à Costil. Dans un flash, il revoit un selfie de Michel. A coté.

30 Note pour plus tard : il n’est pas nécessaire d’en prendre 3 pour commencer à jouer, c’est déjà trop tard.

32e Rennes déjoue complètement. C’est vrai que ce doit être dur de garder son sérieux face à de tels clowns.

36e Bel arrêt de Costil qui avait pourtant une main attachée dans le dos.

40e Magnifique hommage à Michel, cette corrida est de toute beauté. Les supporters proposent de couper les oreilles et la queue eux-mêmes.

42e Le calme avant la tempête. Je sens que cette bronca va être fantastique. Mais je suis un peu jaloux, je ne serai jamais plus que le second.

45e Magnifique, en effet. Ca valait presque le coup de s’infliger ces 45 minutes.

Mi-temps. Merci qui? Merci Courbis et Michel !

Le ressusciter lui aussi, voilà le prochain défi de l’OM.

Le ressusciter lui aussi, voilà le prochain défi de l’OM.

46e Michel regagne le banc. On ne peut pas le changer en cours de match, lui aussi ?

48e J’espère que tous les flics étaient à Bruxelles pour Salah Abdeslam.

50e Je vois Ruffier et ses potes devant la tribune, je suis rassuré.

51e But de Ronaldo d’un magnifique plat du pied juste avant que le gardien ne prenne la balle. Enfin presque. 2-3

52e Salauds de Rennais, ils vont nous y faire croire.

53e Quel naïveté de Costil sur ce coup là, quand même. Limite, en se trouant comme ça, il vient de rajouter un zéro sur la proposition qu’il va recevoir.

55e Non mais, sérieux, je commence à y croire. A ce niveau là, c’est de la torture psychologique.

56e Allez l’OM, un autre match nul est possible !

60e Histoire de mettre Costil à l’aise, Mandanda fait lui une horrible faute de main. 2-4

64e Michel présente sa démission avec panache : Alessandrini rentre pour Dja Djédjé

66e Le Vélodrome est bien silencieux, on entend même les joueurs rennais ricaner.

71e Alors oui, Alessandrini ne nous a pas couté cher, mais pourquoi l’avoir pris sans cerveau ?

72e Même celui d’Aurier lui aurait été utile. De toutes façons, il ne s’en sert pas.

75e Dembélé ne s’est pas contenté d’enrhumer Nkoulou : il lui a carrément filé Ebola avant de laisser Sio crucifier Mandanda. 2-5

77e Diaby rentre sur la pelouse. Dans un match où Gourcuff a mis un doublé, c’est vrai que ça se tente.

80e J’espère qu’aucun mineur ne regarde ça, parce que là, ça devient vraiment un spectacle pour sadiques.

85e J’ai beau essayer, je ne peux pas re-mourir.

86e Ou alors je suis enfin arrivé en enfer. Déjà que le purgatoire, c’était pas joli-joli, la suite promet.

Fin du match. Avec autant de peintres dans cette équipe, il est temps d’ouvrir une branche bâtiment.

90e+10 Quand je parlais de régalade, je ne pensais pas forcément à ça, par contre. Le Patron peut être taquin, quand il veut.

90e+45 La bonne nouvelle, c’est que José Anigo n’est pas encore l’entraîneur de l’Olympique de Marseille.

90e+46 La mauvaise, c’est que Michel l’est toujours.

90e+60 Toujours, vraiment ? Personne ne veut vraiment prendre ce poste ?

Bob-Loulou.

Salut les vivants,

J’aime bien les jeudis. Bon, vous aurez remarqué que je n’y suis pas assidu, mais c’est toujours agréable de visiter des contrées exotiques pour rencontrer des équipes d’un niveau douteux. Et je ne parle pas d’un contrôle orienté dans la course de Rolando. Et je ne sais pas dans quel pays se trouve Roazhon Park, mais si c’est le dernier adversaire à passer avant le printemps européen, il ne faut pas traîner.

-10e Une équipe ambitieuse à domicile qui aligne un milieu comme seul attaquant, ce n’est pas la coupe d’Europe, c’est la Ligue 1 !!!

-9e Mais c’est de bonne guerre, nous alignons bien Alessandrini. Le problème, c’est qu’il est déjà passé par Rennes, l’effet de surprise ne prendra pas.

Coup d’envoi.

2e Ça joue depuis moins de 2 minutes et les Rennais ont déjà pris un avertissement et nous avons fait n’importe quoi sur le coup-franc. Le match est lancé.

3e Droit au mur.

6e Mandanda joue avec une tenue blanche immaculée. Les supporters rennais sont en transe : on croirait qu’Erminig a enlevé son maillot.

7e Perte de balle de Diarra dans ses 30 mètres qui se rattrape difficilement en faisant faute. Ça y est la contamination est achevée. Notre saison aussi.

10e Une faute sur Cabella nous offre un bon coup-franc. Je ne sais ce qui est le pire : voir les mini tatouages sur les cuisses de notre numéro 10 ou savoir que c’est Alessandrini qui va le tirer.

11e La future doublure de Mandanda sort le coup franc de l’OM. C’est donc bien Alessandrini.

15e Rekik qui enchaîne 8 passes consécutives avec Mandanda, c’est pour battre un record du monde idiot ?

16e Ou c’est le seul moyen que nous avons trouvé pour avoir quelqu’un d’autre que Diarra comme joueur le plus précis de l’équipe ?

21e Je suis désolé pour vous les Rennais, mais là, vous êtes mal. But de Cabella. De Cabella ! 0-1

22e C’est un coup à voir Rekik propre et décisif en défense.

31e Cabella réalise à nouveau une roulette zidanesque. Tony Chapron le sanctionne immédiatement pour excès de confiance.

35e Rekik réalise sa vingtième passe du match. Dont 18 pour Mandanda. Et 2 pour Gérard B., rang 6, bloc 16.

40e Mon amour pour Mendy me faisait passer sous silence ses dernières prestations, mais là, ce n’est plus possible. Qui l’a marabouté, nom du Patron ?

41e Mais non, je ne viens pas de blasphémer…

43e Par Saint Charles Kaboré (loué soit son nom), je m’excuse et je ne recommencerai plus.

Mi-temps. Cabella en Père Fouettard, un coup à vous gâcher les fêtes de fin d’année.

Décembre commence à peine mais à Rennes, le père Noël a déjà la gueule de bois.

Décembre commence à peine mais à Rennes, le père Noël a déjà la gueule de bois.

46e Diarra cède sa place à Romao. Pour ne pas en rajouter à la double peine, Alessandrini sort également. Ha, il est remplacé par Ocampos ? Misère…

47e C’est donc clair, Michel veut assurer le 1-1.

50e Lancé en profondeur, Ocampos se fait descendre. Ça lui aura pris du temps, mais Michel a enfin compris comment le faire jouer.

52e Je rêve où Batshuayi n’a toujours pas été signalé hors-jeu ?

58e En confiance, Ocampos tente un retourné. Et il le réussit ! 6 mètres.

60e En fait, Ocampos, il est comme un enfant : il joue à “Cap ou pas cap” et se met des défis débiles. Cette saison, il ne marquera que sur retourné ou bicyclette. Il n’y a plus qu’à espérer que Batshuayi maîtrise la règle du hors-jeu.

61e Le staff est autorisé à jouer maintenant ? Non, parce que Armand…

62e Remarquez, Basile Boli serait sans doute meilleur que Rekik, non ?

64e A priori, ils me lisent aussi à Rennes. Benjamin André fait l’otarie. Enfin il essaye.

65e Je vous ai dit que j’aimais bien les otaries ?

66e Six mètres de Costil directement en touche. C’est bon Benoît, pas de panique, nous avons bien reçu ta candidature, pas besoin de faire du zèle.

71e Barrada accélère son échauffement : il court sur place. Comme en match en fait.

72e Il devrait faire attention, d’ailleurs, ça serait dommage de rentrer déjà épuisé.

82e C’est vraiment une intervention décisive de Romao que je viens de voir ? Dites Patron, vous y êtes pour quelque chose ?

86e Batshuayi parvient à dribbler 3 adversaires mais comme il insiste tout seul, il finit par perdre le ballon. Le jour où il lèvera la tête, ce garçon sera incroyable.

87e Oui, le jour où il sera mieux entouré que par Ocampos et Barrada aussi.

88e Oui, le jour où il aura signé à Chelsea quoi.

89e Je lui avais bien dit qu’il serait fatigué… Courage Barrada, plus que 5 minutes à tenir.

90e+1 Alors qu’Ocampos est encore à contester sa faute, Quintero joue vite et va s’empaler sur Mendy. M. Chapron ne bronche pas : il préfère la bronca pour faute non sifflée que l’envahissement de terrain pour penalty manqué.

Fin du match. Les Rennais décident de rester un peu, histoire de voir s’ils peuvent en marquer au moins un.

90+10 Nous voilà donc à 5 points du podium. Après un début de saison comme le notre, il n’y aurait pas du Elie Baup chez Michel ?

90e+11 Nous voilà donc à 5 points du podium à l’envers. Après un début de saison comme le notre, il n’y aurait pas du Elie Baup chez Michel ?

90e+12 J’ai toujours préféré les casquettes aux joggings.

90e+30 Résignés, les Rennais vont se doucher.

Bob-Loulou.

Salut les vivants,

Quand je vois la femme de Pinault, je me dis que je n’ai pas eu le même catalogue. Maintenant j’espère que niveau football c’est moi qui ai eu les bonnes pages, encore qu’à l’OM personne sache quoi en faire. On leur a quand même refilé Bruno Cheyrou, ce n’est pas rien. Il serait d’ailleurs temps de leur filer le frangin, plus le temps passe et plus on va avoir honte de le revendre.

Je vais faire court car je suis épuisé, ici il y a un bazar pas possible et les nouveaux font beaucoup les maliens.

-5e Le banc rennais ne compte que cinq joueurs. J’espère qu’Anigo et Labrune ne trouveront pas là une idée.

-1e Toujours pas de poignée de mains entre Antonetti et Baup. Il va falloir régler un jour cette histoire de meilleur sosie de Phil Collins.

1e Premier ballon et première perte plein axe pour Cheyrou. On sent qu’il joue libéré depuis que Moussa Sissoko a signé à Newcastle.

3e La première frappe du match est signée Morel. Du coup, ça ressemble plutôt à un dégagement en catastrophe.

7e André Ayew est trop court sur un centre de Valbuena. C’est difficile de lui reprocher de voir les gens plus grands qu’ils ne le sont…

9e Danzé dans la surface marseillaise. Heureusement, la tête du Rennais passe d’un cheveu au-dessus.

15e Alessandrini est omniprésent depuis le début du match. Peu rancunier envers nous, il tire systématiquement sur Mandanda. Ou alors il a juste bien observé notre gardien.

20e Rod Fanni a dû laisser des souvenirs Route de Lorient : toutes les offensives rennaises passent de son côté.

24e Jordan est prêt à tout pour ne pas lâcher son ballon. Même à se prendre pour Charlie Morgan. Heureusement pour lui, nous ne sommes pas prêts de croiser Chelsea.

26e Le numéro 8 rennais oriente à merveille le jeu de son équipe : il montre la voie, Féret.

31e Le portier rennais n’apprécie guère les passes en retrait de ses défenseurs. Il y est même plus qu’hostile.

37e André récupère le ballon, décale Valbuena et se retrouve à la conclusion d’un contre d’école. Et dire qu’il y a encore des gens pour croire que la CAN nous affaiblit. 0-1

38e En tout cas, le Ghana assume parfaitement son statut de favori.

42e Incroyable séquence de l’OM qui joue à la passe à dix devant la surface adverse. Plus de deux minutes de possession de balle, c’est une première depuis le départ de Lucho. Ou de Ben Arfa.

Mi-temps. Quand je vois comment nous avons fini ces quarante cinq premières minutes, je me dit que le grand air rouennais nous a fait du bien.

Ce centre de Sané ? Je pense que je l’aurais arrêté, oui.

Ce centre de Sané ? Je pense que je l’aurais arrêté, oui.

47e Superbe séquence poings-pieds de Mavinga qui prend Valbuena à la carotide avant d’ouvrir pour Erding qui tire sur Mandanda.

54e Diallo tente beaucoup depuis le retour des vestiaires mais ses ouvertures sont un peu téléphonées.

58e La combinaison est connue mais toujours efficace : sur corner, Cheyrou ceinture un adversaire au point de pénalty, mais un joueur est laissé seul aux six mètres. Théophile-Catherine adore. 1-1

62e On a beaucoup parlé de la crête de Jordan, mais à un moment ou à un autre, il faudra bien dire deux mots de la coupe de Barton.

65e Gignac doit être le seul joueur au monde mieux servi par ses adversaires que par ses coéquipiers. Malheureusement, il ne profite pas de cette magnifique ouverture de Makoun et manque le cadre.

66e Mandanda est un gardien sérieux qui travaille ses points faibles : maintenant, il se troue aussi sur les centres avec rebonds.

70e D’habitude à l’aise dans le domaine aérien, André n’y est pas du tout ce soir, il doit avoir la tête ailleurs. J’espère juste que ce n’est pas à Newcastle.

78e Si ses troupes semblent s’essouffler, Antonetti a lui définitivement pris l’ascendant sur Spinosi.

82e Belle inspiration de Valbuena qui, plutôt que d’envoyer le ballon en tribune, décale Amalfitano qui centre fort devant le but. Jordan se jette et trompe Costil. 1-2

85e Maintenant que Cheyrou est sorti, les corners rennais finissent en touche.

88e Et cette semaine, le prix Daniel Congré de la passe décisive est attribué à Steve Mandanda. 2-2

89e Je vais quand même aller vérifier si Steve n’a pas téléchargé une application de paris en ligne ce matin.

90e+1 Après avoir tout gaspillé la semaine dernière, nous n’avions plus les moyens de jouer le money time.

90e+3 Tout s’explique en fait, notre gardien ne voulait pas gâcher les adieux de M’Vila, qui commence un tour d’honneur. C’est vrai que partir sur une défaite à laquelle on a pas participé, ça aurait été un mauvais présage pour la suite de sa carrière…

Bob-Loulou

Salut les vivants,

Avec les hasards du calendrier, cet OM-Rennes, c’est un petit peu le jubilé de la carrière de Stéphane Mbia. Même si, passer de Rennes aux Queens, il y avait finalement une logique derrière tout ça. Mbia était peut être un génie, tout compte fait. J’espère juste qu’il aura eu le temps de former ses successeurs.

-2e Antonetti snobe Baup et ne lui serre pas la main, alors même que Barton l’observe en tribune. Le coach rennais a du courage.

-1e José Anigo songe à recruter cet Antonetti. Il ne peut pas être plus mauvais que Morel.

1e Sur son premier ballon, Morel tente d’ouvrir vers Gignac mais perd le ballon. Au moins, il n’a pas été perturbé par le mercato et reste fidèle à ses fondamentaux.

2e Déjà deux tirs de Gignac, les mecs derrières les buts commencent à s’inquiéter.

3e Première montée d’Abdallah et premier bon centre sur Ayew. Fanni est oublié.

5e Gros tacle de Pajot sur Kaboré qui n’en croit pas ses oreilles.

6e Abdullah part s’échauffer. On comprend mieux pourquoi BeIn n’a pas approché Rouyer pour cette saison.

12e Enfin un hommage à Mbia. Merci à Kaboré qui tente le coup du scorpion sur une jambe au milieu du terrain.

14e Deuxième grosse faute de Pajot qui a déjà récolté un carton. Les joueurs marseillais en réclament un second. Barton exige au moins un doigt ou un orteil.

15e Action remarquable entre André Ayew et Valbuena qui se conclut par une reprise de volée de ce dernier au point de pénalty. N’ayant visiblement pas envie de se retrouver dans le Top but de lequipe.fr, Costil sort une parade incroyable. Personne ne lui parlé de leur Top arrêt.

16e Nouvelle faute rennaise dans l’entre-jeu. Je soupçonne Antonetti d’avoir vu notre banc et de tout faire pour forcer Baup à faire des changements.

18e Les Rennais privilégient l’aile située le long de la tribune en travaux. Donc à l’opposé de l’endroit où se trouve Joey Barton. Coïncidence ?

21e Morel réussit un très bon tacle défensif. Il a glissé.

33e Morel tente une relance. La côte de popularité de Lucas Mendes bondit de six points.

34e Kévin Théophile-Catherine a peut-être 3 prénoms, mais il n’a pas de pied droit. Nouveau centre raté pour le latéral gauche rennais.

36e Une minute de grâce : centre de Gignac, Madjer de Valbuena, Ayew laisse la balle et Morel marque d’un tacle réussi. La côte de popularité de Dieu explose, et Jérémy se découvre des potes dans l’équipe. 1-0

38e Tentative de Rivaldo de Gignac. Au final c’était juste un autre hommage à Mbia. RAS donc.

41e Note pour plus tard : un coup de coude dans la gencive parvient à mettre Ayew à terre. Mais quarante-cinq secondes seulement puis il se régénère. Je crois que seule une fracture ouverte au tibia pourrait éventuellement le faire sortir d’un terrain.

42e Non Joey, ça n’est pas une suggestion.

44e Vincent Labrune est dégoûté. S’il avait recruté Abdallah le 14 août, il aurait pu le revendre le 31 à un club anglais.

Mi-temps Septième mi-temps de la saison en championnat, toutes disputées par Jérémy Morel, et toujours aucun but encaissé. Faut que j’aille voir le patron, qu’il m’explique le phénomène.

Valbuena se demande toujours comment s'écrit

Valbuena se demande toujours comment s'écrit "Ayew"

47e Magnifique ouverture de Abdallah vers Amalfitano. Le contrôle et le dribble du Marseillais sont dignes de Zidane. Dommage de voir une frappe de Chapuis pour conclure l’action.

52e OH MON DIEU ! MAIS ABDALLAH A UNE CRÊTE ! RACAILLE !

54e Mathieu Valbuena joue à gauche, André Ayew à gauche et André-Pierre Gignac à gauche. Les stages Jean-Michel Larqué ont fait des dégâts sur toute une génération.

56e Cela ne pouvait pas durer. Notre premier but encaissé de la saison l’est contre une équipe qui aligne Erding en pointe. 1-1

57e Ce but de Féret équilibre le bilan de Morel, étrangement positif depuis la première mi-temps.

58e Abdullah remplace Abdallah. Changer un “a” par un “u”, ce n’est pas ce qui va nous rapporter plus de points. En plus d’être chauve, Baup est nul au Scrabble.

71e C’est la crise, les Ultras ne font plus de banderoles et se contentent d’un lâcher de pigeons sur le terrain pour faire un tifo sur les dirigeants.

79e Nkoulou effectue un contrôle parfait sur un long ballon balancé par la défense rennaise. Quelques minutes plus tard, Abdullah réalise un contrôle en pivot qui passe entre les jambes de Montano. Le gosse apprend vite.

84e Missile de Gignac : l’UMP a raison, Marseille devient de plus en plus dangereuse. 2-1

85e Sur son but, Gignac profite d’une belle relance de la défense rennaise. Comme à Montpellier. Comme quoi, refourguer son mojo à ses adversaires, ça marche.

88e Par contre, il faudrait qu’André-Pierre arrête avec sa manie de foutre des claques à ses collègues à chaque fois qu’il marque, parce que quand Barton reviendra, il risque la fracture ouverte.

90e+1 Sur une nouvelle contre-attaque, Rémy tente un lob tout en finesse sur Costil. Mais bon, après le but de Morel et la volée de Gignac, le quota de buts venus d’ailleurs est déjà explosé.

90e+2 Mbia parti, c’est désormais Mandanda qui joue en défense centrale et intercepte magnifiquement une balle en profondeur.

90e+3 Danzé nous évite l’auto-satisfaction des Ayew en reprenant dans son propre but un centre de Jordan pour André. 3-1

90e+4 Un Rennais qui marque contre son camp, c’est une prime de but de moins à payer. Labrune est ravi.

90e+5 Pour la première fois depuis 1932, l’OM démarre la saison avec 4 victoires consécutives. Bakayoko passait son bac.

Bob-Loulou.

Salut les vivants,

Craignant notre impact physique les Rennais optent pour une autre tactique: recruter Mevlut Erding pour 7 millions d’euros, et tenter par là de déconcentrer l’adversaire en provoquant une hilarité générale. Il parait qu’ils ont réussi à faire rire Morel. Chapeau les gars. Chapeaux ronds, bien sûr.

Le Mad Professor est sur répondeur, lui.

Sans transition le film du match.

1e N’Koulou reste au sol sur un contact. Traoré enfile une chasuble et se lève. Deschamps lui sort le même regard que Juppé à Chirac quand il a appris que Villepin voulait dissoudre l’assemblée. Traoré se rassoit et demande s’il doit rentrer aux vestiaires.

5e Centre de Morel et tentative de tête de Lucho. Je pense que même Valbuena la rentre.

7e Il se dit ici que Porto voudrait ramener Lucho. L’avantage avec la crise, c’est qu’ils n’ont plus les moyens de se payer Canal et de voir ses matchs.

15e Petit cadeau de Diarra pour le pot de départ de Lucho: un ballon sur ses talons à l’entrée de la surface. La légendaire grinta de l’Argentin ne fait pas peur aux Rennais: il lui soufflent dessus et récupèrent le ballon à 18 mètres. 1-0

23e Pas pressé de faire un discours, Lucho ne veut pas se mettre en valeur trop tôt. Seul devant Diallo, il tire à côté. À moins que par altruisme, il tienne à tout faire pour ne pas être regretté.

Oui, ça fait toujours cet effet de voir le banc de l'OM

26e Jirès Kembo met la panique dans notre défense. Il y a le petit Tigana M’Vila qui me fait peur également.

29e Double occasion pour Rennes qui continue de pousser. Ils prennent même de l’élan.

31e Fanni prouve qu’il est encore moins discret que Diawara, rien que ça. Faute Sur Kembo.

38e Rémy croque un contre à trois contre deux. Gignac demande s’il y a du rab.

40e Corner pour Rennes. “Chacun le sien” crie Mandanda. “Laissez-moi Danzé” repond Morel.

41e Et si nous vendions Morel à Porto ? Non ? Même pas comme jouet dans le paquet de lessive ?

44e Apam nous remet dans le match. J’aurais bien dit que s’il n’avait pas détourné le ballon, Lucho était seul pour le reprendre. Ah zut, je l’ai dit. 1-1

Mi-temps Vivement le retour de Kaboré, je pense qu’il peut faire largement mieux que Lucho.

49e Cette fois c’est sûr, N’Koulou a des pouvoirs Jedi. Il attire la frappe à bout portant de Kembo sur son pied.

55e Lucho laisse passer un centre entre ses jambes, mais sans le faire exprès. En fait je pense qu’Mbami peut faire mieux que Lucho.

56e C’est rigolo, de loin, Fanni ressemble de plus en plus à Diarra… En fait, ce n’est pas drôle du tout

58e Vu le nombre de reins que casse Amalfitano, on va bientôt manquer de donneurs.

64e C’est décidé, Saint-Thomas se fait floquer un mailllot Amalfitano.

66e Frappe dévissée de Remy que ce fumiste de Lucho ne dévie même pas.

70e Finalement même Celestini peut faire mieux que Lucho.

72e N’Koulou fact: N’Koulou dribble mieux que Rémy.

75e Passe de Valbuena pour Cheyrou qui arrive lancé. Diallo a vu des cassettes et se jette pour couvrir son poteau, manque de bol c’est cadré. 1-2

78e @LuchoGonzalez Tu sais que tu dois changer de club quand Cheyrou cadre plus de frappes que toi et que Valbuena distribue plus de passes décisives.

82e Sortie de Lucho pour Brandao, les supporters Rennais sifflent Deschamps.

90e Mère Teresa opte pour un modèle floqué N’Koulou.

90e+2 La semaine dernière contre Le Havre je vous disais “Le film est bien mais c’est un peu répétitif de bien jouer, se mettre en difficulté, et revenir en fin de match en écrasant l’adversaire. Allez, je suis prêt à voir un épisode de plus”. C’est sympa les super pouvoirs ici. Et si vous saviez pour la semaine prochaine…

Bob-Loulou

Salut les vivants,

Entre Pinault et MLD, c’était un match entre deux des propriétaires de club les plus riches du monde. Pour MLD, ne vous fiez pas au classement Forbes, moi je sais à combien s’élève sa fortune.
Au début, j’ai cru que la minute de silence avant le match était pour moi. Je ne sais pas si cela concernait le Japon ou autre chose, mais à leur place, j’aurais proposé de chanter l’hymen à la joie.

Sans transition, voici mes notes:

Mandanda. Il a clairement bossé ses sorties cet été, sûrement en Afrique du Sud au moment où tous ses coéquipiers refusaient de sortir. En l’absence de Brandao, il a gardé sa cage inviolée. 6/10

Fanni. À l’OM, les latéraux défendent ou attaquent. Il attaque. Mais si c’est pour faire les centres que faisait Taiwo il y a quatre ans, on aurait pu garder Azpilicueta à cloche-pied. 5/10

Diawara. N’ayant pas tout à fait réussi à cisailler Sow dimanche dernier, il s’est employé à découper le nom Théophile-Catherine en deux. Par la suite, plus personne n’a osé passer de son côté. 6/10

Heinze. Un match admirable. D’après David Douillet. 5/10

Taiwo. Lance son match en allumant Danzé pile dans le rein, il l’a confondu avec Lemoine. Une ouverture Luchesque à Lucho sur le premier but et une frappe tellement puissante en fin de match que d’ici j’ai entendu le bruit de la transversale, dont l’écho résonnera encore mardi dans le vide de son absence. 6/10

Mbia. Titularisé au milieu pour donner une fausse piste à Ferguson, il s’est fait dribbler par Dalmat en début de match. Lui a marché dessus gratuitement à la fin. 5/10

Lucho. Même quand il s’agit de rendre le ballon à l’adversaire, il fait une petite louche bien classe. Il met toujours le même but, comme une sorte de Bakayoko à l’envers, qui en ratait plein de différents. Il a essayé de faire un grand pont en marchant, fatalement il s’est fait prendre le ballon. 7/10. Remplacé par Kaboré, pour gagner du temps.

Cheyrou. Tu lui donnes des briques, il te rend du Jean Nouvel. Attendu au Japon de toute urgence. 7/10

Rémy. Il a fait un concours de sosies de Djibril Cissé avec Boukari, mais c’est le Rennais qui a envoyé les plus belles frappes en tribunes. A obtenu beaucoup de fautes, puisque contrairement à Valbuena, il tombe à plat. 6/10. Remplacé par Valbuena, qui aurait pu être inquiété par la performance de l’équipe en son absence s’il n’avait pas été maintenu sur le banc dans l’ombre du maillot de Brandao.

Gignac. Non mis en examen. 5/10. Remplacé par J. Ayew, notre nouveau Titi Camara, mais en plus flippant: quand il pleure, on dirait le petit bonhomme de pain d’épice de Shrek.

A. Ayew. Est allé se baigner au large d’Okinawa avant-hier. 7/10

Brandao. Présent dans les esprits. À un moment, je me suis demandé s’ils ont brandi son maillot sur le but de Rémy pour signifier que lui ne l’aurait pas marqué.

Deschamps. Pour l’emporter, il s’en est remis aux bons pères de famille et aux joueurs qui font trop jeunes pour être admis en boîte. À vrai dire, l’idée de pouvoir surveiller ses joueurs via Interpol ne lui déplaît pas.

L’adversaire. J’ai été terrorisé par Mangane, qui a une tête de tueur avec un grand sourire. Une sorte de Taiwo 2.0. J’ai bien remarqué en fin de match que lorsque M’Vila a enlevé son maillot, c’est parce qu’il voulait enfiler celui de l’OM. Pour longtemps.

L’action du match. Notre adversaire le plus puissant de la saison, essayant de prendre les deux Ayew au physique. LOL.

Bob-Loulou.

Salut les vivants,

Drôle de saison que cette année, plus un match de retard en décembre, une qualification en 8e en C1, et une première place au classement. Décidément tout se perd, c’est à se demander s’il ne se retenaient pas les années précédentes. D’autant que ça fait deux matches de suite que Brandao délivre un caviar à Lucho. Rajoutez les trois buts en quatre matchs de Valbuena, et demandez une explication à Wikileaks.

Sans transition, voici mes notes:

Mandanda: Il arrête un pénalty et un tir dans la lucarne de Camara (hors-jeu, pour briller comme d’habitude). Vu d’ici c’était impressionnant. Il s’est entraîné en cachette sur les balles à rebond, il en a enfin arrêté une. En progrès continu, il ne reste plus qu’à voir ce que ça donne en match officiel. 7/10

Kaboré: Stratégie très efficace des Rennais. Kaboré ridiculisé ce soir, nous sommes bien certains d’avoir besoin d’un latéral droit. Fanni vient de prendre 1M€. 3/10

Diawara: Il est troublant de constater qu’il vacille maintenant aux coups d’épaule adverses, le roc s’effrite. 5/10

Mbia: Jamais à court de gestes d’éclat, il s’illustre ce soir par sa tentative de Ribérysation sur Camara, le tout sous les yeux de l’arbitre et avec ses crampons à 1,70m du sol. N’a pas passé le triple axel mais a réussi toutes les autres figures. Nous sommes tranquille pour l’hiver. Note artistique : 8/10

Heinze: J’ai voulu vérifier la date de péremption sur l’emballage, mais il est tellement vieux qu’elle est effacée. Ce soir, il a inventé le poste de non-arrière gauche. Il n’a pas pris un ballon de la tête et pire, il la baisse quand le gardien sort avec les poings. La seule chose qui lui reste, c’est son grand sourire et son impunité dans la surface. 3/10. Remplacé par A.Ayew: enfin, à un moment j’ai cru qu’il y avait un troisième frère Ayew, mais en réalité André tenait le poste de Gaby en plus du sien.

Cissé: C’est bien la première fois que je vois une éponge sur un terrain de football. Original, mais peu utile. 0/10

Lucho:  Il va vraiment finir par nous faire une grève de la faim si on ne lui rend pas Niang. Grand seigneur, il console Brandao en se chargeant lui même d’un raté mémorable. Une question me taraude toutefois: s’il joue tous les matches, c’est parce qu’il s’est assez reposé fin 2009? 5/10

Cheyrou: Ce soir Benoit devait être malade. Je pense que Didier à tenté de nous refiler le frangin Bruno. Dommage pour lui, ça s’est vu. 4/10. Remplacé par Valbuena, en qui j’ai cru depuis le dernier match de Barcelone, mais le retour à la réalité est cruel.

Remy: Cette manie de déconnecter ses jambes de son cerveau quand il se retrouve en bonne position devient agaçante. D’autant qu’il n’a pas su rebrancher par la suite. Un dimanche sur un terrain vague, ça lui aurait valu une exclusion de la part de ses propres coéquipiers 4/10. Remplacé par Abriel qu’on doit vraiment chercher à montrer pour espérer une revente. Je faisais ça aussi, à l’époque.

Brandao: C’est malin de lui avoir appris à faire des passes si on ne prend pas le temps de prévenir ses coéquipiers. Du coup, outre un magnifique centre en retrait pour personne, il réalise la passe parfaite - en aveugle - pour Lucho. Encore un mauvais choix puisque l’Argentin ne marque pas, pour ne pas contrarier l’équilibre naturel. Bon ça ne l’a pas empêché d’arracher la cheville et chaussette de M’Vila, on ne se refait pas. 6/10

A.Ayew: Ils le mettent en cage toute la semaine pour qu’il soit dans un tel état de rage sur le terrain? Quand on lui demande de prendre le couloir gauche, il prend TOUT le coté gauche. S’il continue comme ça, Aulas ne va pas tarder à insinuer des choses à son sujet. 7/10. Remplacé à l’heure de jeu par A.Ayew qui a apporté de la fraicheur et sa disponibilité pour déstabiliser la défense rennaise. 8/10

Deschamps: Étrangement calme ce soir. Depuis qu’il s’est fait piquer son gel par Lucho, ce n’est plus Bart Simpson qu’il faut l’appeler mais Milhouse Van Houten.

L’adversaire: Antonetti avait beaucoup râlé contre les équipes qui attendent près de leur but et ne jouent que le contre, mais alors c’était quoi cette tactique? Drôle d’idée par ailleurs que de faire les tirer les penalties par Big Mike, de la série Chuck.

Rod Fanni : Match solide. Décale bien Brandao mais Lucho ne lui permet pas de compter cette avant dernière passe dans ses stats. Ça devrait aller mieux avec les automatismes. 6/10

Bob-Loulou.