Posts tagged ‘OGC Nice’

Salut les (sur)vivants,

Nous l’avons bien vu la semaine dernière, nous ne sommes pas encore prêts pour le niveau Ligue des Champions ; il serait donc de bon ton de rester éloignés du podium. Et ça tombe bien, avec un entraîneur qui nous déteste et un fils d’ancien qui a l’habitude de nous faire des misères, ce match à Nice est le match idéal pour ne pas rebondir.

-8e J’ai bien regardé et malgré une fin de mercato agitée, Jean-Vincent Placé n’a pas réussi à obtenir une place dans le staff de l’OM.

Coup d’envoi.

2e Quoi, le match est déjà fini ? Je me suis endormi ou pour une fois, le temps ne s’est pas figé ?

3e Ha non, il est juste est arrêté : l’arbitre ne peut plus voir Mandanda dans le brouillard niçois.

4e C’est bon, je le vois, il sourit.

8e M. Millot est quand même bien tatillon. Ce brouillard est moins opaque que notre projet de jeu, et nous ne nous sommes jamais arrêtés pour autant.

11e … 9, 10 et 11 Niçois. Mandanda, Diarra. C’est bon, tous les joueurs sont là.

12e Le jeu peut reprendre. Dommage, nous tenions un bon point.

13e Instant nostalgie avec Alessandrini qui ne parvient pas à lever un coup-franc plus haut que le short de Batshuayi. Pendant une minute, j’ai vu Valbuena essayer de jouer pour Baky Koné.

17e Depuis quelques minutes nous faisons l’étalage de toute notre panoplie offensive : grigri de Batshuayi qui ne lâche pas la balle, frappe hors cadre de Cabella, centre raté de Nkoudou, …

18e Reste le débordement en touche d’Alessandrini et nous pourrons passer à la défense.

19e Au temps pour moi, il faut aussi la frappe contrée de Nkoudou

21e A ce que je vois, les Niçois aussi ont besoin de travailler : cette frappe me laisse sans voix.

24e Je vais quand même attendre qu’elle retombe avant de me faire un avis définitif.

25e Il devient agaçant Rolando à bien défendre. De qui je peux me moquer maintenant ?

26e Ah ah les cons : ils auraient pu la mettre direct mais ils passent par un type hors-jeu.

27e C’est pas avec Batshuayi que nous ferions cette erreur. Une passe ? Et puis quoi encore?

28e Quel manque total de fair-play de la part des Niçois : ces salauds jouent au foot ! Michel dépose une réserve.

31e Sur ce contrôle de Batshuayi, c’est l’UNFP qui porte plainte.

35e Et Mauricio finit le boulot au second poteau de ce corner. Zorro est chilien ce soir. 0-1

39e Les gars n’ont pas l’air au courant que si reculer n’est pas forcement mal, quand on arrive à la ligne de sortie de but, c’est trop tard.

45e Neuf minutes d’arrêts de jeu ? Je croyais pourtant que la double peine avait été supprimée.

45e+2 Bon, nous, on pionce, mais on gagne !

45e+5 J’ai mal pour eux tellement nous sommes bons. Dix passes réussies à la suite, ce doit être un record, non ?

45e+7 En fait la minute de Batshuayi c’est celle là : enchaînement contrôle - frappe enroulée que le gardien parvient tout juste à dévier. 7 minutes d’arrêt de jeu, ça se mérite.

45+9 Ha merde, c’était littéralement sa minute : comment peut-il rater ce face à face alors que ses camarades ont fait tout le boulot ?

il s’en est fallu de peu mais l’auteur du but marseillais était bien couvert.

Le révélateur est formel : il s’en est fallu de peu mais l’auteur du but marseillais était bien couvert.

Mi-temps. Ça fait beaucoup jaser jusqu’ici, mais Serge Aurier a au moins le soutien de Jean Amadou qui n’arrête pas de répéter qu’il ne parlait que nature dans sa vidéo. Bah quoi, la faune et la fiotte, ce n’est pas l’ensemble des espèces animales et végétales, peut être ?

46e C’est reparti avec les Niçois à l’attaque. Du coup, nous controns. Enfin, nous fonçons tout droit.

47e D’ailleurs où est Thauvin ?

49e C’est rigolo ce truc des Niçois de se passer la balle de la tête dans notre surface. Enfin gaffe à ne pas trop chauffer Rolando, il pourrait vite en décapiter un.

50e Un qui a du se faire décapiter à l’entraînement, c’est Cabella qui continue de s’empaler sur la défense centrale adverse.

51e Centre-tir de Nkoudou, contré. Évidement. Mais pas but. Hélas.

56e La guerre de position bat son plein entre des Marseillais qui foncent tout droit et des Niçois qui marchent en crabe.

57e Pour prendre la défense de notre arrière garde, comment auraient-ils pu savoir que Koziello allait centrer pour Germain ? 1-1

62e Entrée de Thauvin. Enfin, tout peut arriver. Surtout un but de Nice.

64e Et c’est parti pour 25 minutes d’abdo-fessiers à bien serrer tout ce qu’il est possible de serrer.

66e Dja Djédjé n’en peut plus et s’assoit par terre. A trop serrer les fesses, il a du se faire un claquage.

67e Entrée de Romao. Ce match me plaît de plus en plus.

69e Bodmer aurait bien fait comme Dja Djédjé mais il n’est pas sûr de pouvoir se relever.

71e Il peut se gausser, mais Cardinale marque des points en s’interposant devant Nkoudou puis à deux reprises face à Batshuayi.

72e Batshuayi a donc récupéré le mojo d’Ocampos qui lui permet de rater dans toutes les positions.

74e Cette fois, Thauvin se contente d’appliquer les consignes. Mais partir de ses six mètres pour le tout droit, c’est quand même osé.

75e Terrible bataille entre les milieux niçois et marseillais. Pas étonnant que ça finisse en balles perdues.

76e Nous réinventons le football sans aucun marquage. Ce doit être le génie tactique. Enfin j’espère.

81e Oh Michel tu attends un signe du Patron pour faire rentrer Fletcher ?

82e Encore une occasion manquée pour Michy Batshayoko. A quand la bicyclette loupée ?

83e Mais ne soyons pas trop gourmands, ce sera pour la prochaine fois. Fletcher rentre enfin !

84e Et il se signale d’entrée par une faute. Je ne sais pas qui se trouve entre lui et Romao, mais il ne doit pas être serein.

86e Innovation, toujours : un centre de Nkoudou a passé son adversaire direct. Et sans le toucher ! Il a même passé le mec au premier. Et celui au centre ! Bon, le problème c’est qu’il a aussi passé le mec au second, le panneau de pub et la tribune.

87e En fait, nous n’avons rien inventé du tout, nous avons juste fait revenir Bernard Mendy.

90e Nkoulou teste un marquage, pour voir, et se fait avertir. Promis, il ne recommencera plus.

Fin du match. Ce match nul est vraiment frustrant. Non, pas au niveau du classement, un peu de sérieux, c’est surtout que “Et Isla bat Nizza” aurait fait un super titre.

Bob-Loulou.

BobSalut les vivants,

Jeudi, à 21h05 pétantes, je jette un oeil du côté du Vélodrome pour m’infli… pardon, regarder le match contre Braga. Et que vois-je ? Le décrassage de Rolando ! Bon, ça ne va pas plus vite qu’en match, mais il n’y avait pas Lassana Diarra devant pour éclairer ma soirée. Ils pourraient quand même prévenir, l’UEFA, de leurs horaires fantaisistes pour les matches de Coupe d’Europe. À être si peu rigoureux et transparents, ils risquent d’avoir des problèmes.

-30e Le Marchand, Baysse, Pied… Je n’ai même plus à me fatiguer pour chercher des calembours boiteux, il me suffit de lire la feuille de match niçoise.

-15e Rolando est une nouvelle fois sur le banc. C’était ça ou le gouvernement russe décidait de rapatrier ses touristes par le train.

-2e Y a-t-il une autre corporation que les arbitres de football à compter autant de chauves ?

Coup d’envoi. Les supporters niçois sont interdits de Vélodrome car, selon le Préfet, nous serions à deux doigts de l’incident.

1ere Les Niçois jouent à la passe à dix au milieu du terrain. C’est vrai que sans Diarra qui va aller leur prendre la balle ?

2e Je veux dire, sans faire faute Alaixys.

3e Orphelin d’Alessandrini, Manquillo prend ses responsabilités et perd lui-même le ballon.

7e Coup franc pour l’OM, bien dégagé par Sparara… Spapagna… ouais enfin il nous l’enlève quoi !

10e Taclé, il se relève sans protester. Je parie qu’il est sain, Germain.

16e En plus, il a un oeil de lynx. Germain ouvre le score d’une belle frappe de l’entrée de la surface. 0-1

17e La passivité et la lenteur de notre charnière sur ce but m’a fait songer avec effroi au duo Torrisi-Dimas.

21e Mandanda a fini de se coucher suite au but de Germain.

24e Juste à temps, Steeve se relève avant de dégager. En touche.

27e Surpris de la belle talonnade d’Ocampos dans sa course, Manquillo s’auto-crochette. Tout aussi surpris, l’arbitre lui accorde un coup-franc.

30e Mandanda n’était pas en retard sur le but, il était seulement en avance pour capter cette frappe de Ben Arfa.

36e Marseille joue les corners à la rémoise. Mais le Reims d’aujourd’hui.

37e Remarquez, le juge de touche était particulièrement bien démarqué.

40e Le médecin de l’OM déguise Manquillo en oeuf de Pâques. Une résurrection, il n’y a vraiment plus que ça qui peut sauver cette première mi-temps.

Mi-temps. Alessandrini descend dans les vestiaires pour encourager ses coéquipiers. Pendant ce temps, Nkoulou téléphone à son agent. Ou se commande une pizza.

Visiblement, la réputation des chandelles de Rolando traverse les frontières.

Visiblement, la réputation des chandelles de Rolando traverse les frontières.

49e Romao passe à deux doigts de me faire ravaler tout ce que je dis sur lui depuis son arrivée. Heureusement pour moi, sa frappe s’envole dans les nuages.

52e Diarra et Diaby sont assis côte à côte en tribunes. J’espère qu’il s’agissait d’autre chose quand on parlait de les voir alignés ensemble au Vélodrome.

54e Quand il déborde comme ça, Ocampos me fait penser à un poulet sans tête. Du coup, ça expliquerait ses centres au troisième poteau.

60e Le chemin de croix de Manquillo continue, il sort sur saignement.

61e Quitte à emballer Manquillo, ne pourrait-on pas le réexpédier ?

66e Seul contre 4 défenseurs, Germain obtient la faute. C’est beau l’intelligence collective.

67e Ben Arfa tire un coup franc de Twente mètres mais Mandanda se couche, cette fois-ci.

70e Avec son bandeau, Manquillo ne peut ni lever la tête ni respirer. Et en plus, il lui bouche les oreilles. Vis ma vie d’Alessandrini.

78e Nouvelle parade de Mandanda sur une frappe lointaine. Du coup, ce but, c’était quoi ? Une tentative de responsabiliser ses coéquipiers ?

79e À chacune de ses interventions, Romao se retourne vers l’arbitre pour contester son coup de sifflet. Ce serait bien qu’il soit autant réactif quand nous perdons le ballon.

84e Pourquoi nous sommes-nous séparés de Ben Arfa, déjà ?

85e Mendy écrase le pied de Pied.

89e Ocampos multiplie les jongles dans la surface niçoise. Malheureusement, il a déjà épuisé tout son quota “buts incroyables” contre Troyes.

90e+3 Isla tente aussi sa chance mais sa frappe est si molle qu’elle n’aurait pu tromper que Mandanda.

Fin du match. On s’excite pour trois victoires mais on se rend compte que l’OM est en difficulté dès que l’adversaire sait faire des passes.

Bob-Loulou.

Salut les vivants,

Nous n’avons pas choisi la bonne semaine pour faire un match nul contre des Allemands.
Nous nous retrouvons maintenant avec plein de poilus qui l’ont en travers de la gorge. J’espère que les joueurs sauront se rattraper en ce début d’après midi.

-5e Diawara se fait enfin jeter du Studio88 et se voit donc contraint de déclarer forfait.

-3e Pour être sûr que ses coéquipiers sachent où le trouver, Baup a décidé de positionner Rémy sur le banc.

7e Cheyrou retrouve son meilleur niveau pour vendanger une tête, seul, devant le but vide d’Ospina. Il avait manifestement la tête ailleurs.

9e Exploit de Cheyrou qui, pour relativiser son précédent loupé, réussit à faire pire sur un centre de Morel.

10e Au moins, Cheyrou a retenu la leçon après son loupé face à Mönchengladbach : quand la balle arrive sur lui au bord de la ligne de but, il la met en six mètres.

11e Après ces deux belles occasions ratées, Cheyrou a la tête au fond du seau. Ça l’aidera peut-être pour cadrer la prochaine.

12e Cela fait beaucoup rire les Niçois, Pied en tête.

15e Sur un tacle de Gomis, André Ayew se rompt les ligaments du genou mais se relève et court se replacer.

17e Grosse activité du latéral droit niçois. C’est bien simple, Genevois que lui.

19e Depuis le début de la saison, Mandanda m’a l’air d’avoir pris du muscle. Il ressemble de plus en plus à la fin de carrière de Bernard Lama.

23e Jérémy Manche joue comme un pied.

Le vrai suspense de cette semaine reste la bonne forme de Jérémy Morel...

Le vrai suspense de cette semaine reste la bonne forme de Jérémy Morel...

24e Civelli se fait aspirer par Amalfitano puis Morel jusqu’à la ligne de touche. Il étire tellement sa couverture que l’arrière gauche s’enrhume.

27e Amalfitano se prend les pieds dans le couvre-lit de Civelli en entrant dans la surface de réparation. Penalty.

28e Avec Valbuena, le point de penalty semble très loin du but. Du coup, il le loupe.

34e Baup est un vrai génie, je suis bluffé par la solidarité de cette équipe marseillaise. C’est émouvant de voir qu’ils sont tous concernés à ce point pour remonter le moral de Loïc Rémy.

35e Abriel se tord de douleur. Il a voulu accélérer.

37e Au tour d’André Ayew de rater son occasion. On paie cher le bon match de Morel.

40e Les Marseillais s’entêtent, l’arbitre assistant a pitié et ne lève pas son drapeau pour laisser André Ayew placer une tête. 1-0

44e Choc entre Kaboré qui arrivait de l’ouest et Digard, de l’est. Coup franc pour Nice qui reste sur de mauvais rails.

45e Mandanda interrompt son pique-nique pour venir arrêter un coup franc au pied de son poteau.

Mi-temps. Civelli se sent vraiment seul dans les contacts, comme je vous le disais hier, Barton aurait été parfait pour l’occuper.

46e Retour des joueurs sur la pelouse, espérons qu’ils aient laissé les casques aux vestiaires cette fois.

47e Ballon repoussé sur la ligne par André Ayew. Les joueurs marseillais ont du mal à faire rentrer la balle, même dans leur propre but.

51e Il ne faut qu’une tête aux Niçois pour marquer alors que la défense se demande encore si le ballon précédent était entré. 1-1

52e L’OM a pris un coup de Puel derrière la tête.

55e Kaboré, qui a beaucoup appris en regardant le match hier soir, tente un drop.

56e Il passe. A Mayol.

60e Civelli reprend ses habitudes et se troue sur un coup franc mais permet à l’OM de ne pas encaisser de but. C’est son intervention la plus propre au stade Vélodrome.

61e Eysseric sonne la révolte mais son but est refusé. Il ne capte pas pourquoi.

64e Rémy remplace Amalfitano, qui était donc bien revenu des vestiaires.

68e La vidéo sur la ligne de but ça ne sert à rien, il suffit de faire tirer Valbuena. 2-1

Depuis le début de la saison, Valbuena casse la Barack.

Depuis le début de la saison, Valbuena casse la Barack.

72e Frappe de Jordan au-dessus. C’était ça ou la passer à Rémy.

75e Monsieur Enjnimi explique à Kaboré qu’il va prendre une biscotte. Kaboré écarquille les oreilles et lui explique qu’il va la donner à Gignac.

77e Première action de football pour Loïc Rémy depuis février 2012. Ca se termine pareil, blessé.

83e Sortie de Rémy pour Raspentino. Nice gagne quand même le concours avec Meriem et Abriel sur le terrain.

85e La vitesse de Meriem oblige Kaboré à faire faute.

88e Passe de Meriem, but d’Abriel. Je viens de voir ma vie défiler. 2-2

89e La technique de Civelli oblige Kaboré à faire faute.

90e+1 Le football est un sport qui se joue à onze contre onze, mais à la fin c’est toujours l’OM qui se fait égaliser.

90e+2 L’impact physique d’Abriel oblige Kaboré à faire faute.

90e+4 Je crois que les joueurs pensent qu’ils vont éviter d’être taxé à 75% en ne jouant que 75% du match.

90e+5 Je vous quitte, je vais profiter du derby de Rome, j’en suis baba.

Bob-Loulou