Posts tagged ‘Diaby’

Salut les vivants,

Deuxième match de la saison, et comme pour Lassana Diarra, peut être que ça sera le dernier. Mon seul motif d’espoir, c’est qu’il faudrait être sacrément idiot (ou breton) pour organiser son jubilé à Guingamp. Mais partir sous les huées du Vélodrome après une défaite contre Lorient, voilà qui pourrait faire une belle sortie pour notre capitaine.

-15e Par contre, j’ai vérifié dans les statuts de la Ligue, les autres devront rester toute la saison.

-14e 36 matchs à subir, 38 avec les coupes, cela va être long.

Coup d’envoi. Allez, on ne sait jamais, ne soyons pas défaitistes, l’équipe va réagir et nous…

1e …Et non, cela va être très très long. La défense réussit l’exploit d’être alignée sur quatre fuseaux horaires différents et Salibur la met au fond. 0-1

2e Un Japonais, un Slovaque, un Brésilien et un Néerlandais : ce n’est plus une défense, c’est une publicité Benetton.

3e “United Colors of Bande de glands”. Tout s’explique.

4e Vu son retard à l’allumage, je doute que Sakai vienne vraiment du pays du soleil levant.

5e Ou il est resté sur le même fuseau horaire et il fait nuit chez lui.

6e J’ai beau chercher, je ne trouve pas Diaby là-haut. Je reste pourtant convaincu qu’il s’agit de son cadavre sur le terrain.

7e Jusqu’ici tout va bien, nous limitons la casse.

11e Khaoui tente une frappe de loin mais beaucoup trop molle, sûrement la malnutrition. Quelle tristesse cette situation des migrants obligés de subir les pires outrages pour gagner leur pain quotidien.

14e L’Albatros nous évite l’ultime affront à savoir le traditionnel but de Jimmy Briand.

15e Pelé qui s’élève face à Briand, c’est la L1 qui replonge dans le passé. J’attends avec impatience l’interview de James Fanchone et de Daniel Cousin qui veulent relancer leur carrière à l’OM.

17e Bel enchaînement de l’attaque marseillaise entre Gomis, Khaoui et Sarr. Comme vous vous en doutez, cela ne donne rien.

21e Doria doit s’emmerder et décide de jouer à saute-mouton sur Privat. Ce n’est pas au goût de l’arbitre, carton jaune.

22e Certains enchaînent les clean-sheets, Doria est lui parti pour faire cartons plein sur la saison. Série à suivre.

25e Un doute m’habite : ce sont déjà les journées du patrimoine ? Parce que je ne vois pas d’autre explication pour cette opération portes ouvertes.

26e On a le patrimoine qu’on mérite.

29e Sarr réussit un dribble et un centre, pas étonnant que Gomis n’y ait pas cru et rate son geste.

33e Je crois que je suis dans une dimension parallèle : Hubočan fait une longue ouverture, Cabella contrôle parfaitement en extension et Khaoui tente la frappe. J’aurais dû me mouiller la nuque avant.

38e Retour à la normale : contre-attaque menée par Cabella qui prend approximativement vingt-sept minutes pour se décider et laisser le temps à Gomis et Khaoui de se mettre hors-jeu.

41e Jimmy Briand met notre défense au supplice. JIMMY BRIAND.

43e Fort heureusement, on peut compter sur Pelé.

Mi-temps. MANDANDA MANDANDA MANDANDA. Il parait que si tu répètes son nom trois fois devant ta glace, il apparaît. 1-0

46e Merde, cela ne fonctionne pas.

49e Penalty refusé à Sarr. Comme ça, parce qu’il moche. Et je ne peux pas en vouloir à l’arbitre.

50e Sur le côté droit, belle combinaison Ikoko-Coco.

51e Ikoko prend de vitesse Rekik, Doria et sa caravane avant de centrer en retrait pour Diallo qui tire au-dessus, pour la déconne.

55e Thauvin s’apprête à rentrer à la place de Khaoui. Il n’y a pas de raisons qu’il y réchappe.

58e L’OM Horror Show continue : Rekik se retrouve retrouve à deux contre un et Sorbon devance Hubočan pour placer sa reprise sous la barre de Pelé. 2-0

60e Maxime Lopez rentre à la place de Sarr mais il n’est pas plus beau.

63e Vous aimez les goélands ?

65e Venez, on arrête le match. Par pitié.

68e Diaby sort pour Leia, Leyay… Michy Jr quoi.

69e Sérieusement, il m’a fallu deux ans pour savoir écrire Batshuayi sans faute et nous recrutons son frère… qui ne porte pas le même nom.

72e Diallo sort sur une crampe. DSK jure qu’il n’y est pour rien.

77e Il s’agit seulement du deuxième hors-jeu de Gomis, nous sentons bien qu’il est en retard sur sa préparation.

79e Thauvin redonne l’espoir à des millions de supporters marseillais sur une belle frappe croisée. Salaud. 2-1

80e Et figurez-vous qu’Alessandrini est blessé.

82e Festival de crampes et blessures côté guingampais, sur le banc de touche Diaby est fier comme jamais.

83e Diaby qui durant le match n’a même pas réussi à marcher, je pense qu’il faut changer de sport et au moins proposer un contrat à Diniz.

85e Guingamp laisse désormais le ballon aux Marseillais, nous voilà bien embêtés…

88e Sur son banc, Passi se demande si la sardinade d’avant-match était vraiment une bonne idée.

90e Encore cinq minutes à subir,  je demande à l’OTAN d’intervenir !

90+1e Et c’est l’égalisation de Michy !

90e+3 L’OM est officiellement la seule équipe pour laquelle un corner offensif est une action dangereuse contre elle.

Fin du match. Si cela continue, moi aussi je vais demander la démission de Margarita. 2-1

Bob-Loulou.

Salut les (sur)vivants.

Malgré l’ambiance une nouvelle fois houleuse pour un déplacement en Corse, je suis quand même content de retrouver Bastia. Bastia est, rappelons-le, la seule équipe de Ligue 1 à avoir été battue par l’OM de Michel en championnat. Avec Troyes. Et vu nos meilleurs résultats à l’extérieur, on devrait leur mettre une sacrée pile.

-30e Abou Diaby est annoncé titulaire. Avec Mandanda et Diarra, ça va faire 3 footballeurs sur la pelouse côté olympien, ça faisait bien longtemps.

-29e Ha mince, Michel nous a concocté une charnière Rekik - Rolando, du coup ça fait -1.

-10e En apercevant Djibril Cissé sur le bord du terrain, je me dis qu’il est un peu au look vestimentaire ce que Alessandrini est au look capillaire. Même quand il pique quelque chose chez un autre, Alessandrini fait le mauvais choix.

-3e Aujourd’hui, c’est la journée mondiale de la trisomie. Si c’est pas un signe que c’est notre journée.

-2e Mes excuses à tous les trisomiques qui ne méritaient pas ça.

-1e Le coup d’envoi fictif est donc donné par un jeune trisomique. Pas fou, il évite de passer la balle à Brandao.

Coup d’envoi.

1e Premier ballon et Thauvin est déjà par terre. Tout seul.

3e C’est maintenant au tour de Djadjédjé de finir au sol, sauf que lui a été aidé. Si les Marseillais continuent de jouer, les Corses, moins bêtes, arrêtent le ballon.

4e La lumière est idéale pour se faire tirer le portrait. Michel cherche les photographes pour renouveler un peu son book.

9e Marseille commence à retrouver son rythme à base de passes à 3 mètres et à contre pied.

11e Fletcher essaye d’arracher la main de Leca. Un manchot contre des culs de jatte, on va en prendre plein les mirettes.

13e Le match de Rolando… je ne trouve pas les mots… Peut être gnadoipu. Oui, gnadoipu. Je sais, ça n’existe pas, mais le match de Rolando non plus.

15e Un quart d’heure de jeu et Diaby est toujours sur la pelouse. Le livre des records l’a noté ?

21e Corner pour les Marseillais et Diarra doit se sacrifier sur la contre attaque pour éviter la catastrophe. Un classique Michel.

25e Nkoudou fait un truc pas très très catholique (ou musulman, ou juif hein, c’est vous qui choisissez) à Peybernes. Athée, Squillacci sauve de justesse derrière.

29e Main de Brandao, comme à la belle époque. Que de souvenirs…

35e Pardon, j’étais parti pleurer en repensant à Taye Taiwo et Charles Kaboré.

37e Il faut le dire, on s’ennuie ferme jusqu’ici. Cahuzac décide de montrer à Nkoudou comment faire tomber un mec.

40e Cahuzac dégomme une nouvelle fois Nkoudou. L’arbitre l’appelle. Cahuzac demande des nouvelles de sa famille avant de repartir en sifflotant.

41e Le duel Rolando - Brandao, c’est quelque chose. Par contre, je ne sais pas si c’est quelque chose que je veux voir.

43e Michel est vraiment déçu de cette première période. Mais pourquoi n’a-t-il pas pris ses lunettes de soleil ?

45e Abou Diaby vient de finir ses 45 premières minutes de Ligue 1 depuis 10 ans. Et sur ses deux jambes ! Il se demande juste pourquoi avoir attendu aussi longtemps. Même blessé, il aurait pu faire illusion.

Mi-temps. Cahuzac demande à l’arbitre si ses enfants travaillent bien à l’école. Celle qui est 3 rue des marronniers. C’est important de bien travailler à l’école, parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver.

Mandanda, capitaine courage regarde au loin. Très loin. Le plus loin possible.

Mandanda, capitaine courage regarde au loin. Très loin. Le plus loin possible.

46e Rekik est peut être un défenseur d’avenir, mais alors dans un sport où le hors-jeu n’existe pas. Tant pis pour le foot. 1-0

47e Remarque, au moins, lui il cadre. Et il marque.

48e Palmieri tacle Nkoudou les 2 pieds décollés. L’arbitre a failli siffler faute contre le Marseillais mais son assistant lui explique que c’est l’inverse.

49e De toutes façons, tant que Thauvin tirera dans le mur, les défenseurs bastiais peuvent continuer à se faire plaisir.

54e Mandanda se décide lui aussi à exister sur la feuille de match. Penalty et carton jaune.

55e La détresse de Mandanda est terrible. Il n’a même pas réussi à se faire expulser et va devoir finir le match avec ses chèvres de coéquipiers. 2-0

56e Diaby laisse sa place à Batshuayi. Il n’est pas blessé, Michel est très déçu.

60e Sûrement vexé qu’on remette en cause ses qualités de coach, Michel décide d’innover tactiquement. Mais faire rentrer Lucas Silva à la place de Dja Djedje, je ne sais pas si le monde est prêt.

62e Sentant que tout ça va mal finir, Diarra fait semblant de se blesser pour sortir lui aussi.

63e Je ne l’avais pas reconnu sans sa coupe de cheveux ridicule heu originale, pardon, mais c’est Alessandrini qui le remplace. Une demi-heure d’Alessandrini… L’après-midi avait pourtant si bien commencé.

65e Entre Rolando qui tacle à tout va, Lucas Silva grognon d’avoir été dérangé dans sa sieste, Batshuayi qui se cache derrière son défenseur ou Alessandrini qui court comme un poulet sans tête, ça va envoyer du rêve façon Harlem Globe Trotter.

66e Ou plutôt à la façon de leurs adversaires, qui perdent tout le temps et dont personne ne se souvient jamais.

67e Et ça ne rate pas, le banc marseillais est en pleurs devant ce spectacle.

68e Une bonne nouvelle dans cet océan de tristesse : Ocampos ne viendra pas s’ajouter à nos malheurs, pas aujourd’hui.

76e Au bout de 15 tentatives, Batshuayi se débarrasse de 4 Bastiais pour aller marquer. Enfin une non-action bien construite. 2-1

77e Coup-franc bien placé pour l’OM. Romain Alessandrini montre qu’il a largement le niveau de Thauvin. Largement au dessus.

79e Hors-jeu de Batshuayi. Après avoir marqué, ça fait bizarre dans cet ordre.

81e MAIS ARRÊTEZ DE LAISSER ALESSANDRINI TIRER LES COUP-FRANCS !!!!

82e Au temps pour moi, celle là était cadrée. En plein milieu et sur le gardien, mais cadrée. Il va continuer jusqu’à la fin de saison…

84e Mais c’était le mauvais geste de trop pour l’arbitre qui l’expulse. Des coup-francs tirés comme ça, monsieur Alessandrini, on ne veut plus en voir.

86e Le ton est monté entre les deux équipes, Modesto et Cahuzac étant jaloux d’Alessandrini qui voit son match atroce récompensé, lui.

90e+1 Notre défense est tellement sereine que même en attaquant à 3, Bastia obtient un corner.

90e+3 Batshuayi s’écroule dans la surface, on ne sait jamais…

90e+4 Fletcher prend enfin un ballon de la tête. Ah non, faute.

Fin du match.

90e+10 Vraiment, on ne peut pas demander une dérogation pour repartir de Ligue 2 ?

90e+11 Ces bons à rien le sont tellement qu’ils seraient fichus de louper aussi la relégation.

90e+30 On rigole, on rigole, mais Michel est toujours l’entraîneur de l’Olympique de Marseille. Le mec a pris des cours de morpion avec José Anigo ou quoi ?

Bob-Loulou