Posts tagged ‘Bordeaux’

Salut les vivants,

Officialisation de la vente du club, arrivée d’un entraîneur vu comme le messie, prestation la plus indigente depuis longtemps, tout est (encore) possible avec club. Mais j’y reviendrai sûrement en détails plus tard, quand j’aurai trouvé les mots pour résumer ces 20 ans de présidence. Ce soir, le simple spectateur que je suis va juste se délecter de cette superbe affiche face aux Girondins de Bordeaux.

La séance vidéo d’avant match de Rudi Garcia

Exclusif : La séance vidéo d’avant match de Rudi Garcia

-35e Ça alors, vu d’ici, on dirait qu’il y a du monde et de l’ambiance au stade… Je me suis trompé de jour et c’est un concert de Katy Perry ou quoi ?

34e Pourtant non : Rod Fanni, Rolando, Plasil et Toulalan sont bien là… La reformation de Téléphone, peut être ?

-5e Et je ne me suis pas trompé : des tifo, des chants, et même des fumis. Et personne pour proposer la sodomie à Mme McCourt… Je vais finir par me vexer.

-4e Parce que, bon, tout ça me parait un peu excessif pour fêter le licenciement de Franck Passi.

-3e Ou alors nous détestons vraiment Cabella. Ou Maxime Lopez a une très grande famille.

Coup d’envoi. Je ne peux m’empêcher de pouffer en imaginant la tête de tous ces pigeons qui découvrent le stade dans un quart d’heure…

1e 30 secondes de jeu et Pelé est le joueur marseillais qui a le plus touché le ballon. Je suis rassuré, certaines choses ne changent pas.

2e La mobilité de Gomis sur les centres en retrait en fait également partie, ouf.

5e D’accord, ce n’est pas la même opposition que la semaine dernière, mais tant d’engagement et la volonté de faire le jeu, qu’est ce qu’il a fait à mon équipe ce monsieur Garcia ?

7e Bouna Sarr ou l’art de systématiquement faire le mauvais choix. Cette tentative de frappe aurait méritée de finir en touche, tiens.

11e Sans respect pour ses aînés, ni pour le corps arbitral, le petit Lopez casse les pattes à Toulalan et à l’arbitre sur la même action.

12e Peu résistant quand même, ce monsieur Rainville. Certains de ses collègues ont supporté des spectacles bien plus indigestes bien plus longtemps…

13e Le coup-franc à la Ronaldo ça ne marche déjà pas quand c’est fait par le futur Ballon d’or, à quoi tu t’attendais, Zinedine Machach ?

17e Je sais que je me répète, que ça ne fait qu’un quart d’heure et que Rolando est notre plaque tournante, mais je n’en reviens pas de la métamorphose de cette équipe.

18e A croire que prendre un bon entraîneur aiderait… Si cet Américain prend des décisions pertinentes, il va vite m’être antipathique.

19e Le prochain challenge de Rudi Garcia : apprendre la règle du hors jeu à Gomis.

25e Gomis qui traîne la patte après Bedimo. Do you know the black cat l’Américain ?

31e J’avais déjà vu des coups francs ou des corners tirés à deux, mais des six mètres, jamais. Le pire, c’est que c’est le plus dangereux des trois.

36e A ce niveau de maladresse, c’est un complot. Comment le Bordelais peut-il s’auto-crocheter comme ça alors qu’ils avaient un trois contre deux à jouer ?

37e C’était tellement mal fait que je suis sûr que l’arbitre a hésité à siffler coup-franc !

38e Ou alors il suffit de demander à Florian Thauvin pour obtenir une faute imaginaire. Et le carton jaune en prime.

Mi-temps. L’autre effet Rudi Garcia : après Gomis, Lassana Diarra est le joueur marseillais à avoir touché le moins de ballon. 0-0

48e Mais ça va pas, Rod Fanni, de tacler comme ça à ton âge ? Au mieux, tu ne te relèves pas, au pire, tu es expulsé !

49e Vu comme il trotte pour mener la contre attaque, ça ne devait pas être lui. C’est vrai que ça me semblait louche ce geste parfaitement maîtrisé.

50e Mais du coup, qui joue arrière droit chez nous ? Et surtout : où joue Rod Fanni ???

54e Gomis cède sa place à Leya Iseka. La défense girondine perd sa seconde d’avance sur les ballons en profondeur.

56e Ha bah voilà, ça c’est un tacle de Rod Fanni. Carton jaune.

65e Je ne voudrais pas faire ma mauvaise langue, mais nous jouons beaucoup moins bien depuis l’entrée en jeu de Cabella.

66e Bon, OK, j’exagère, nous avons juste disparu depuis le retour des vestiaires. Comme si les Bordelais avaient mis 45 minutes à se rendre compte que ce n’était que nous en face.

72e Si Gomis a la mobilité d’un retraité, Iseka en a l’acuité visuelle. Il est beau notre duo carte vermeille.

73e Même Prior se demande comment il a pu la louper celle-là…

Rudi Gardia à ses attaquants : "Mais c'est quand même pas compliqué de viser entre les poteaux"

77e On connaissait Cabella maladroit, mais il vient de se faire prendre de vitesse par Plasil. Plasil, vraiment ???

78e Il faut faire attention quand même, parce que si c’est Toulalan, c’est remplacement automatique par Alessandrini.

82e Je rigolais Rudi Garcia, JE RIGOLAIS !!!

84e Et le Vélodrome plein put applaudir à l’entrée en jeu de Romain Alessandrini. Les veinards.

85e A voir autant de relances passer par Pelé, je me dis que nous avons beaucoup trop regardé le Bayern. Mais pas assez pour comprendre la différence entre Neuer et notre gardien.

90e+2 Une ultime contre attaque menée par Cabella et Alessandrini, c’est donc ça, le dernier espoir ?

Fin du match. C’est une impression ou Rudi Garcia fait la grève des buts tant qu’il n’aura pas l’effectif qu’il a demandé ?

90+4 C’est vrai que c’est moins radical que la solution Marcelo.

90e+5 Mais si c’est ça, totale solidarité avec la politique d’Écossais de ma veuve hein : hors de question qu’il ramène Gervinho ici aussi !

90e+6 Nous avons en effet déjà notre lot de fantaisistes capillaires… Et pour les attaquants maladroits, je sais que mon héritage est imbattable.

90e+7 Ha merde, ce n’est plus ma veuve qui décide, je n’ai plus mon mot à dire…

Bob-Loulou.

Salut les vivants,

Pauvre Barton. Tout le monde a cru qu’il avait passé la semaine à préparer les PSG - OM de la saison prochaine (voir pire) alors qu’il essayait simplement de faire diversion de la blessure de Valbuena. Cela partait d’un bon sentiment, mais j’ai un peu peur que son absence ne se remarque ce soir. Celle de Valbuena, hein.

Sans transition, le match.

-2e Premier match de l’OM au Vélodrome depuis que la structure du toit a été posée sur Ganay. Fanni et Morel sont ravis, ils vont pouvoir se lâcher sur les centres.

-1e Je crois par contre entendre Kaboré pleurer depuis le fin fond de la Russie.

7e Même sans Valbuena, nous tenons plutôt bien le ballon en ce début de match. Si ça se trouve, Jordan va réussir à ne pas prendre de carton.

9e En pivot au point de pénalty, Foued arme. Son tir manque la cible.

18e A défaut de pouvoir le faire avec ses coéquipiers, Gignac combine avec la moitié de l’équipe bordelaise et s’enfonce dans la surface.

22e Bon centre de Jordan pour son frère. Pour une fois que ça ne termine pas à Saint-Louis, Mariano s’interpose.

30e Après un bon début de match, on dirait que nous avons décidé de laisser le ballon à nos adversaires. Avec Diabaté et Faubert, c’est encore le meilleur moyen de le récupérer.

38e Coup franc pour l’OM le long de la ligne de but adverse, à deux mètres du poteau de corner. Gillot crie à ses joueurs de défendre comme sur un corner. Parfois, à la mi-temps, il les autorise à pisser.

40e But ! But de Gignac !! But de Gignac DANS UN MATCH CONTRE BORDEAUX !!! CHAMPAGNE !!!! 1-0.

41e Alignement approximatif, retour au petit trot sur 30 mètres, défenseur qui trébuche dans sa surface, gardien qui défend sur ses fesses : nos adversaires doivent bien rire quand ils nous marquent un but.

42e A la décharge du défenseur qui trébuche, un déhanché de Gignac, ça doit être impressionnant.

43e Sur le but, Cheyrou a éliminé trois Bordelais grâce à sa passe. Cela ne surprend pas Barton qui assure qu’il aurait pu faire pareil. Et sans passe.

La promotion pour le fil porno des Cahiers du foot, ça devient vraiment n’importe quoi.

La promotion pour le fil porno des Cahiers du foot, ça devient vraiment n’importe quoi.

Mi-temps. Ancelotti profite de la pause pour envoyer à Beckham une cassette de la passe de Cheyrou.

46e Sur le banc en première période, il beuglait. Lors de son entrée en jeu, Maurice-Belay.

55e Légèrement excentré aux six mètres, Faubert déclenche une frappe que Mandanda suit des yeux. Touche.

60e Morel est averti pour un tacle en retard. Pourtant, dans la surface bordelaise, c’était presque un tacle en avance.

61e Remarquez, avec Morel, c’était peut être l’intervention sur Faubert de la 55e.

65e Les situations chaudes se multiplient dans la surface girondine mais, entre Carrasso et Gignac, les espaces se font rares.

70e Premier tir cadré du match pour les Bordelais. Mandanda repousse sur Diabaté qui, bien placé, assure et obtient un corner.

77e Troisième remplacement pour Gillot. Baup dépose une réserve technique.

83e Sur une superbe montée de Fanni, Gignac tente une tête des 20 mètres et abolit la pesanteur. C’est de peu à côté, mais il manquait Ricardo pour l’aider à viser.

84e Barton est sur la pelouse depuis moins de 5 minutes et a déjà manqué son premier tir et son premier centre. J’attends avec angoisse le premier tacle.

87e Et il n’a pas tardé. Coup franc pour Bordeaux à 30 mètres de nos buts.

90e+1 C’est un peu triste ces reconstitutions costumées de grands évènements du passé. Diabaté tente une Chamakh mais Mandanda a appris et s’interpose.

90e+2 Malgré l’absence de Valbuena, nous nous imposons au terme d’un match assez ouvert et pas déplaisant. Pour la seconde fois d’affilée. Le pouvoir chamanique de ce nouveau toit est stupéfiant.

90e+3 C’est par contre notre 17e victoire de la saison mais notre différence de buts n’est que de +4. Je crains de n’avoir rien compris à cette histoire de taxe à 75%.

Bob-Loulou.

Salut les vivants,

La grosse rumeur de la semaine, c’est celle du nouveau retour de Drogba qui pourrait venir faire une pige à l’OM. Pourtant, quand je regarde la feuille de match ce soir, sur la ligne attaquants, il y a Raspentino, Omrani et Apruzesse. Je me demande bien ce qu’on ferait de Drogba.

En revanche, je me demande si Jardel est encore intéressé.

Le Mad est rentré pendant le match, avec le numéro 33.

-3e La bonne nouvelle de la compo, c’est quand même que Baup a enfin trouvé une solution pour couvrir Morel. Le placer en milieu.

-2e Il paraîtrait que nous n’avons pas gagné à Bordeaux depuis 35 ans. Bakayoko s’en souvient, il était sur le banc.

-1e Apruzesse a 27 ans. Signe de crise : à l’OM, même les jeunes sont vieux.

0e Une minute d’applaudissements. Les Bordelais chambrent le banc de l’OM.

1e Il paraît que la pelouse a beaucoup bu, sans doute un clin d’oeil à Diawara.

4e Cheyrou et Kaboré sont en place : passe du premier à un Bordelais qui se fait cravater par le second.

13e Mandanda ratée de Carrasso. Suivie d’une Lloris sur le corner. Vivement la Landreau.

16e Désolé pour le feu d’artifice, le patron fête le Beaujolais nouveau, pour chambrer.

31e Un quart d’heure d’approximations techniques et de passes ratées. Plus que quatre.

34e Mandanda montre que lui aussi peut rater une sortie sur corner. Malheureusement, Morel sauve sur sa ligne.

35e Finalement, le meilleur moyen d’avoir Morel bien placé en défense, c’est de le positionner milieu.

36e Saivet avait pourtant suivi les consignes à la lettre, avec motivation.

40e En fait “Mariano”, cela veut dire “Morel” en portugais. Dommage qu’Ayew bute sur Carrasso.

43e Obraniak essaie de boucher le trou entre son milieu et l’attaque, mais manifestement, nous ne pouvons toujours pas faire confiance aux plombiers polonais.

Apruzesse a goûté à la Ligue 1

Apruzesse a goûté à la Ligue 1

Mi-temps. Finalement, Labrune va essayer d’appeler Drogba. J’espère que Le Mans ou Guingamp ne nous aurons pas encore doublés.

45e La première mi-temps a été tellement longue que je pense que nous pouvons faire rentrer Barton.

50e Dire que deux chaînes se sont battues pour diffuser ce match.

51e Dire que deux chaînes ont voulu payer pour diffuser ce match.

52e Et dire que je le regarde… Gouffran au ras du poteau. 1-0

60e Le juge de touche lève son drapeau : il demande s’il peut s’en aller.

65e Jussiê sort en souffrant du doigt. Le résultat d’une heure à se tourner les pouces.

73e Valbuena est remplacé par Fabrice Apruzesse. J’ignorais que le vainqueur du concours du meilleur sosie de Djamel Belmadi avait gagné le droit de jouer quinze minutes avec l’OM. Sacré Labrune.

75e Raspentino est au fond du trou. J’espère qu’il ne finira pas la soirée au fond de la Garonne.

78e Apruzesse essaie à tout prix d’obtenir un carton jaune afin de prouver qu’il est entré dans un match de Ligue 1.

81e Planus prend Apruzesse de vitesse et couvre bien son gardien. La bonne nouvelle pour Bordeaux ce soir, c’est que Planus a le niveau CFA2.

82e Je comprends mieux le recrutement de Baup maintenant. Tout autre entraîneur se serait arraché les cheveux.

84e Bordeaux aussi fait rentrer son amateur en la personne de Ben Khalfallah.

85e Mission accomplie pour Apruzesse !

90e Belle combinaison de Boule et Bilel.

90e+3 Carton rouge pour Lucas Mendes. Il s’appelle comment l’arrière gauche de la réserve ? Que je révise pour la semaine prochaine…

90e+4 Ou alors, essayons de promouvoir une joueuse de l’équipe féminine.

90e+5 A la fin du match, Apruzesse est tellement content qu’il demande le maillot de l’un de ses coéquipiers.

90e+6 Nos souffrances prendront bientôt fin. Labrune va trouver un acheteur pour l’OM. Un investisseur grec.

Bob-Loulou

Salut les vivants,

Par les couilles de Vermaelen, de tous les sacrifices que j’ai faits pour l’OM, celui de me taper le match contre Bordeaux pendant que tout le monde regarde Madrid-Barcelone n’est pas des moindres!
C’est la sixième fois cette saison que nous ne marquons aucun but à domicile. Plus j’y pense, plus je me dis que ce toit sera un voile pudique pour nous autres simples immortels.

Allez voir si le Mad Professor a, comme toujours, quelque chose d’intéressant à dire.

Sans transition le film du match:

1e Première d’une longue litanie de frappes au dessus de Cheyrou.

11e Djimi Traoré découvre qu’il est titulaire.

16e 76% de possession de balle, le Clasico est lancé.

17e Diawara se lance dans une gracieuse percée plein axe. L’action Caterpillar prend 6 points.

20e Sombrero de Nkoulou qui obtient la faute. Mbia semble très ému sur son banc.

21e Djimi Traoré découvre que le match a commencé.

22e Ayew laisse passer la balle pour… personne. Avec Lucho c’était plus facile pour lire les déplacements.

25e Carton jaune pour Henrique pour un pied qui termine sur le genou de Valbuena, ce dernier explique qu’il n’a pourtant pas levé le pied du sol.

30e Au cri, Amalfitano obtient un CF.


33e Cheyrou place une belle reprise de volée de l’entrée de la surface. Sentant venir le coup, Ayew se jette en dehors du cadre pour la redresser.

34e Djimi Traoré prend son couloir

36e Djimi Traoré arrive aux abords de la surface adverse

40e Le thème de la soirée, c’est “Joue-là comme Cheyrou”, la frappe d’Amalfitano passe de nouveau au-dessus.

Mi-temps. Si vous saviez comme j’ai envie de vous planter là pour aller regarder l’autre match.

46e Bordeaux revient bien, Nkoulou trouve Bellion indomptable.

49e Rémy ouvre le crâne d’Henrique d’un maître coup de tête. Discrètement, il lui glisse à l’oreille “Souviens-toi de la finale de la Coupe de la ligue en 2007″.

50e Bordeaux ferait vraiment n’importe quoi pour attirer des Qataris ou des Saoudiens. Soigné pour une blessure à la tête, Henrique revient voilé comme une fatma.

51e En fait non, ça lui donne l’air d’un spermatozoïde. Arsène Wenger est venu se renseigner.

53e Bon c’est quand le corner de Valbuena pour la tête de Rémy?

59e Gouffran reste au sol et se tient la jambe. Ayew se propose de lui remettre la jambe en place. Gouffran se relève rapidement.

61e Heureusement que je suis déjà mort, parce que c’est ennuyeux à en crever, cette fin de match.

65e Ça parait incroyable, mais il y a sur la pelouse un ancien joueur du Bayern et un ancien joueur de Manchester United.

68e Entre les frappes molles de Gignac dans les bras du gardien et les pétards du jour à vingt mètres des cages, mon coeur balance.

70e Socrates vient de passer et m’a demandé pourquoi le maillot du Barça était aussi moche. Puis il est parti dans la pièce d’à côté avec les autres pour voir le Clasico. Mort de merde.

78e Entrée de Modeste, Mbia demande à rentrer aussi.

79e Petit pont de Kaboré, qui s’écroule d’émotion quelques mètres plus tard.

81e Entrée de transparent.

90e+125 Je crois que je me suis endormi. Rassurez-moi, on a fini par marquer un but à la dernière minute?

Bob Loulou.

Salut les vivants,

On a bien rigolé, avec Claude Bez, de constater que nos clubs se ressemblaient à ce point. Un vieillard arthritique et roublard en défense centrale, un point de fixation sans technique en attaque, le beau gosse pour faire le jeu et un goût textile plutôt douteux. Heureusement qu’ils ne jouent pas l’Europe, avec un tel maillot ça aurait été pénible à suivre. Par contre, je ne sais pas si leur équipementier serait motivé à l’idée de leur fournir un maillot ventre mou plus à leur taille.

Sans transition, voilà mes notes:

Mandanda : Contre Bordeaux, on ne siffle pas de faute lorsqu’il est chargé. Heureusement que les Girondins ont vendu leur seul joueur capable d’en profiter. Ah on me dit qu’il est parti gratuitement? Bien, mais ils ont un meilleur gardien à Lille.

Fanni : Avant de prendre un coup du scorpion de Gouffran en pleine poire, il a été très amusant à tenter plein de choses mais n’en réussir aucune. Question centre, il est au niveau de ses prédécesseurs. Peut mieux faire, mais il aurait sûrement mieux fait de rester à Rennes.

Heinze : Il fait sa Jeanne & Serge hebdomadaire. A surtout perfectionné son jeu d’acteur pour faire croire qu’il avait mal. Une agonie qui dure tout un match, c’est long. En même temps c’était ça ou Leyti N’Diaye. Encore loin de pouvoir signer à l’OL.

Diawara : Il ne se fait siffler que les penaltys qui n’y sont pas. Et vu son ratio interventions licites, ce n’est peut-être pas plus mal. Il doit avoir de jolis bleus aux coudes. Pas mal, mais ce n’est pas encore le niveau de Rennes.

Taiwo : Il nous gratifie d’un centre décisif, du pied droit s’il vous plait. Alors certes, il était opposé à Gouffran. Mais ça reste plus compliqué que si ça avait été Chalmé. Echange de bon procédés avec Tremoulinas : centre Trémoulinesque de Taiwo et marquage Taiwesque sur Gignac à la réception. Friable, pas comme Paris (lol).

Ayew : J’ai trouvé la différence majeure entre lui et son père. Abedi arrivait à faire preuve de finesse après avoir percuté comme une foreuse. Même après 90 minutes de toro, il a encore la force de tacler quand le jeu est arrêté. Pas de quoi envisager un transfert à Lille, comme son père.

Cissé : J’ai bien cru qu’il allait s’éparpiller après son duel avec Ciani. Un bon match, mais sa barbe de trois jours lui donne un air de Dieudonné, maigre. 0/10, comme le nombre de défaites lors des dix derniers matches de l’OL.

Lucho : Il a joué cinq minutes, nous avons eu quatre occasions pendant ce laps de temps. Si seulement il avait l’attaque Lilloise autour de lui…

Valbuena : Il profite de la ghost intervention de Fernando et Ciani pour envoyer sa traditionnelle frappe enroulée en pivot, mais vers un partenaire cette fois, il a assez touché la transversale. Bon, mais pas autant qu’Hazard. Remplacé par Rémy: J’ai du mal à comprendre comment on peut remplacer Valbuena par Rémy quand il faut garder le ballon.

Brandao: Que ce soit lors de son but ou celui de Gignac j’ai eu le temps dix fois de sentir qu’ils allaient le rater. Heureusement, ici on est mis au courant longtemps à l’avance. D’ailleurs il faudra que je pense à vous raconter comment la saison se termine. N’aurait pas sa place dans le premier cinquième du championnat. Remplacé par Cheyrou.

Gignac: Doigt sur la bouche, coeur avec les mains, bisous à tout va, tape sur le logo du club de son maillot, il nous a condensé six mois de célébrations de but en une minute. Il faudra aussi penser à allonger le terrain à gauche pour pouvoir tourner comme il faut avec la caravane. En progrès, ce dont n’a pas besoin Rennes.

marseille-om-bordeaux-notes

Deschamps: Parfois, je me demande s’il ne prend pas plus de plaisir à gagner en jouant comme ça.

L’adversaire: J’apprends que Gouffran est allergirque à la pelouse. Au vu du match, je me demande si ce pauvre garçon ne serait pas allergique au ballon également. Voire peut-être au foot. Quand j’ai vu Diabaté sortir j’ai crié, puis je me suis relaxé en voyant Modeste rentrer. Quant à Carrasso, il faut impérativement lui offrir un exemplaire des mots du foot avec un post-it à la page “Laisse!”. J’ai aussi eu l’impression qu’il faisait un concours de remplissage de maillot avec Gignac.

L’action du match: Bordeaux combine, envoie le ballon sur la droite, nos défenseurs arrêtent de jouer. “C’est bon, c’est Gouffran”. Le ballon file en touche.

Bob-Loulou.