Archive for octobre, 2016

Salut les vivants,

Ce soir, il parait que nous battons le record du monde du nombre de matches dans l’élite française. C’est typiquement le genre de record avec lequel tu es embarrassé : est-ce que c’est une bonne chose qui montre notre stabilité au plus haut niveau (local) et notre place dans l’Histoire, ou n’est-ce pas un peu la honte d’attendre 2016 pour dépasser Sochaux avec un palmarès à peine plus glorieux que celui du FC Nantes ?

Coup d’envoi. En tout cas, une chose est sûre, il faut en profiter : il n’est pas dit que le record nous appartiendra toujours l’an prochain.

3e Seul au point de penalty sur un long centre de Bedimo, Gomis ne cadre pas sa tête, surpris de ne pas être hors jeu.

13e Sarr puis Thauvin tentent, de loin, de réveiller le virage Sud en l’allumant de toutes parts.

14e Corner de Thauvin, tête de Gomis sur le gardien. “C’est trop aimable à vous Monsieur Gomis, je n’en ferai rien”, lui dit Didillon. “Si, j’insiste”, répond Gomis, qui reprend le ballon pour le lui rendre. Mais le pauvre gardien est déjà assis dans son but. 1-0

16e Thauvin puis Njie tentent chacun leur tour de rentrer dans la surface et de dribbler tous les défenseurs.

25e Tactique intéressante de Passi, qui consiste à demander à ses défenseurs de se trouer, afin d’attirer les attaques messines et d’offrir aux sprinteurs marseillais des situations de contre.

28e Nouvel exemple avec Erding, tellement surpris de recevoir l’ouverture de Mollet dans le dos de Doria, seul au point de penalty, qu’il laisse Pelé sortir dans ses pieds.

32e Les défenseurs messins se serrent les coudes en formant une chaîne humaine, attendant que les tout-droit de Sarr, Njie et Thauvin ne s’empalent.

39e En cinq minutes, Njie réussit à mettre le ballon juste à côté des cages depuis trois positions différentes.

42e Erding et Fanni font la course vers le but de Pelé. Cela a pu en exciter certains, en 2005.

43e Normalement, ce soir on gagne l’Intertoto et la semaine prochaine on fait 0-0 au Parc des Princes avec la CFA.

44e Mince, la CFA est déjà sur le terrain.

45e Pour tromper l’adversaire, Njie tente une passe à l’entrée de la surface, mais c’est encore Thauvin le plus surpris.

Mi-temps. 2369, c’est le nombre de spectateurs au stade ? 1-0

C'est quoi ce classement ? Les maillots vendus ? Le nombre moyen de spectateurs ? Le numéro du prochain ticket à Pôle Emploi ?

C'est quoi ce classement ? Le nombre moyen de spectateurs ? Le nombre de maillots vendus ? Le numéro du prochain ticket au Pôle Emploi ? Le nombre de jours depuis le dernier sourire d'un supporteur ?

55e Si si, le match a repris.

56e Gomis pousse Nguette à l’entrée de la surface de Pelé mais l’arbitre ne veut pas gâcher cette belle fête du football.

58e S’ensuivent douze tentatives d’Erding, toutes presque intéressantes.

59e Njie surprend à nouveau Thauvin et Gomis avec une passe dans la surface.

60e Coup de poker pour Metz : alors que Passi sort Sarr, l’entraîneur messin fait rentrer un autre Sarr.

70e Blessure de Vainqueur, qui doit quitter le terrain, alors que c’est bientôt l’heure à laquelle entre la lose.

80e C’est bon, nous sommes dans le money time pour l’adversaire !

85e Sakai réussit à manquer sa touche. On va bien finir par trouver son sport.

89e Sur un centre fort devant le but de Pelé, Sakai se mélange les pieds autour du ballon mais ne parvient pas à la pousser au fond. Corner pour Metz.

91e Entrée d’Hubočan, tout est encore possible ! Lors du dernier match, Rolando avait parfaitement rempli son rôle.

92e Mandjeck loupe le premier cadeau additionnel des défenseurs de l’OM.

95e Nous aurons tout fait pour les aider, mais les Messins sont trop mauvais, tant pis pour eux.

Fin du match. Les grands clubs ne meurent jamais, les spectateurs si. 1-0

Bob-Loulou.

Salut les vivants,

À l’exception de Njie, sûrement sanctionné après son but de la semaine dernière, Passi reconduit la même équipe que face à Nantes. Donc oui, mesdames et messieurs, à la demande générale, nous allons revoir Rod Fanni !

Nous l’avons peut-être fait revenir pour lui offrir une tournée d’adieu, un peu à la manière d’un Kobe Bryant en NBA… Ils sont forts ces Américains, il n’y a pas à dire, mais quitte à la jouer cirque Pinder, ils n’auraient pas pu faire revenir Drogba ? Ou Pedretti, si c’était une question d’argent…

-2e Angers en noir et blanc contre l’OM en blanc et bleu… C’est bon, un moratoire sur les maillots third a enfin été adopté ?

Coup d’envoi. Bon, on a dit “pas les mères”, mais ce coup d’envoi fictif donné par des MILF, c’était quoi ?

1er Premier dribble en trop de Sarr, premier hors-jeu de Gomis, notre attaque est déjà rodée.

2e Pour maintenir Fanni loin du ballon, nous avons décidé de prendre le jeu à notre compte. Alors c’est maladroit, certes, mais ça fait plaisir.

3e “Maladroit”, ça doit être la traduction de Sakai.

6e Cabella en est déjà à une passe en touche et une à un adversaire. Il s’entraîne avec qui, pendant la semaine ?

8e Et même quand il revient défendre, le pauvre rend la balle à Angers… Life is a bitch.

10e En parlant de bitch, Zambo Anguissa réussit un grand pont et est immédiatement sanctionné d’une faute. Difficile de sortir de sa case en Ligue 1…

11e Bitch, toujours : Sarr réussit un superbe débordement et joue simple avec un centre en retrait parfait. Mais pour personne.

19e Anguissa tente une passe entre toutes les lignes, directement sur un défenseur angevin. La contre-attaque aurait pu être fatale si Pepe n’avait pas décidé de mettre en coup de pubis dans les fesses de Bedimo au lieu de reprendre le ballon.

20e Sarr passe à deux doigts de l’avertissement, mais même quand il tacle, il fait un passement de jambes avant.

23e À chaque frappe à ras du sol, même molle, j’ai peur que Pelé n’arrive pas à se coucher assez vite.

24e Les Angevins ont bien compris que Thauvin pouvait marcher sur le match. Alors ils ont décidé de marcher sur Thauvin.

25e Bedimo tente un sombrero sur Diedhiou, mais ses sombreros aussi, il les fait au ralenti.

29e Toutes voiles dehors, Santamaria revient sur Sarr et concède le premier corner du match.

30e Toujours invisible, Gomis attend patiemment l’heure du penalty.

31e Manceau qui joue avec les Angevins, c’est réglementaire ça ?

36e OK, donc cette saison, Gomis ne marquera que sur penalty ou hors-jeu, c’est ça ?

37e Coup de coude puis de fesses pour stopper la contre-attaque adverse, Gomis est prêt pour la jouer comme Rooney.

38e Jouer milieu de terrain hein, pas disparaître.

40e Mais oui Rod Fanni, on dégage son camp sous la pression d’un extérieur de demi-volée.

44e Belle tête de Dieudhiou, juste au-dessus de Pelé. Mais au-dessus de Pelé, c’est au-dessus du but.

45e Anguissa est un joueur box-to-box : dans la même action il réussit à s’empaler sur chacun des blocs adverses.

Mi-temps. En progrès, Cabella n’a pas été invisible pendant 45 minutes, il s’est juste caché dans la zone d’ombre sur le côté gauche du terrain. 0-0

46e À la mi-temps, Cabella a demandé à être remplacé. Passi lui a dit d’aller plutôt jouer sur l’autre aile.

47e Santamaria, Dieudhiou… Les références sont un peu Lourdes.

48e Et encore, ils ne jouent pas avec la croix sur le maillot…

Restez couverts jusqu'à la petite mort

Restez couverts jusqu'à la petite mort

51e Ce n’est pas toujours académique, mais Pelé a une certaine baraka : les Angevins allument son poteau à bout portant.

55e Sur ce qu’on voit cet après-midi, Gomis peut prétendre à la place de Gignac en Bleu. En tout cas, il traîne la même caravane.

64e Références ou pas, je crois que le patron a choisi son camp. Contrôle improbable entre deux adversaires, frappe contrée, Thauvin ouvre le score. 0-1

65e Par contre, il faudrait voir à garder du mojo hein, la saison est encore longue.

66e Notons que sur le but, Sarr s’était mis en position pour réclamer une passe. Hors jeu.

70e Superbe zub-relance de Pelé. Il faut un miracle pour qu’Angers n’égalise pas.

76e Avec Sarr d’un côté et Machach de l’autre, j’espère que Gomis ne s’attend pas à avoir beaucoup de ballons lors de ce dernier quart d’heure.

80e Que les Angevins ciblent Anguissa à la relance, c’est de bonne guerre, mais nous n’avons pas un joueur de football pour sortir le ballon ?

82e Non Franck, pas Rolando.

85e Thauvin fait la différence avant de choisir la solution individuelle et manque le cadre. En expert, Sarr apprécie mais invite quand même son coéquipier à se replacer.

89e Ils le savent, les Angevins, que c’est criminel de rater une occasion comme celle-là ? Parce que c’est pas demain la veille que Bedimo servira un autre caviar du genre.

90e Ou alors Sunu a été déstabilisé par la défense Culbuto de Rolando devant lui…

90e+2 En tout cas, cette équipe trouve vite des automatismes : sur le débordement de Machach, aucun de ses coéquipiers n’a fait d’appel au centre.

90e+3 Ping-pong-show dans notre surface Doria qui remet le ballon sur Capelle hors jeu de quatre mètres, notre mojo aura tenu 93 minutes. 1-1

Fin de match. Oui, je sais, pas de hors-jeu sur une passe de l’adversaire. Mais si je ne peux plus être de mauvaise foi, il me reste quoi ? 1-1

Bob-Loulou.