Archive for avril, 2016

Salut les (sur)vivants.

Quelle semaine mes amis, quelle semaine ! Entre la traduction Google du charabia de Margarita qui annonçait la mise en vente du club, la mise au placard de Michel et la qualification pour le jubilé Zlatan Ibrahimovic, je n’ai pas su où donner de la tête. Et du coup, je me dis qu’une petite défaite 1-0 sur un but de Lorik Cana dans les arrêts de jeu conclurait en beauté ce parfait résumé de notre belle saison.

-60e En plus du huis clos, il parait que les groupes de supporters ont fait appel au boycott. Sûrement une réponse au boycott du football en place depuis 8 mois au Vélodrome.

-45e Les entraîneurs et les coupes de cheveux ont beau changer, Alessandrini est toujours remplaçant. Ce doit donc être autre chose, mais quoi ?

-44e Avec un paire Sarr – Thauvin à l’animation, on va se régaler. Heureusement qu’il n’y a personne derrière les buts !

-2e Quelle tristesse ce stade vide… A croire que notre modèle de développement, c’est Le Mans.

-1e Kita et Labrune en tribune, ça fait quand même un beau duel de toupets chez les présidents.

Coup d’envoi. Encore un enfant malade pour le coup d’envoi fictif ? La prochaine fois, ils pourraient pas céder la place à notre effectif professionnel pour le match ?

1ère Allez les gars, on le tient ce bon point de repris sur Toulouse dans la course au maintien !

2e Le petit Maurice au troisième rang est prié de parler moins fort, Passi ne s’entend plus penser. Merci.

3e C’est quand même sympa ces matchs de district le dimanche midi.

6e Le gardien nantais a prévu d’avoir un après-midi tellement tranquille qu’il plonge même sur les centres contrés en corner qui passent à 5 mètres.

7e Romao est le Marseillais qui a touché le plus de ballons. Et fait le plus de passes vers l’avant. Inquiétant.

8e Nos défenseurs font tranquillement tourner. C’est dans des moments comme ça que je me dis qu’un ballon pour 22 joueurs, avec certains joueurs, ça reste un ballon de trop.

11e Il y a une mec de la sécurité sur le banc de l’OM. Je crois que je l’ai déjà vu mais je ne sais plus où…

13e Mais c’est Basile ! Il fait quoi avec son costume trois pièces et ses lunettes de soleil ? Il est venu nous donner le baiser de la mort ?

17e Il avait pris beaucoup de coups et j’avais peur que Batshuayi ne sorte avant d’avoir été signalé hors jeu. L’erreur est maintenant corrigée.

18e Bouna Sar a très bien remplacé Nkoudou : sur sa première action, il repique dans l’axe, frappe et s’excuse en regardant tous ses partenaires placés.

20e Le bon geste au bon moment, c’est toujours compliqué. Mais là, Thauvin n’était vraiment pas obligé de donner ce ballon à l’entrée de notre surface.

26e Je suis toujours là, ne vous inquiétez pas.

27e Je ne sais pas comment décrire ce geste de Fletcher. Geste “technique”, touche.

28e Batshuayi n’a rien perdu de sa vista : au milieu de trois adversaires, il parvient à se libérer et à frapper mais le gardien détourne sur le poteau. Après, c’était ça ou Thauvin.

29e Maintenant, nous n’avons même plus besoin d’attaquant en face. 0-1

30e Il a passé la saison entre des poteaux et je pense que Mandanda va la finir derrière des barreaux, pour homicide volontaire sur un coéquipier. J’espère juste qu’il le choisira bien.

31e N’empêche, quand c’est Ronaldinho qui marque comme ça du dos, on crie au génie. Et là, c’est Nkoulou et on crie au couillon.

42e N’est pas Alessandrini qui veut : le coup franc de Sarr ne passe même pas la première ligne de défenseurs.

45e D’ailleurs, foutu pour foutu, autant le faire entrer tout de suite. Au moins, on rigolerait un bon coup.

Mi-temps. Il est trop tard pour rendre la place en finale de coupe de France à Sochaux ?

Bon, j'ai vu le match chez moi, là, et c'est vrai que c'est dégueulasse... Désolé

Bon, j'ai vu le match chez moi là, et c'est vrai que c'est dégueulasse... Désolé...

46e Je suis sans cesse surpris de voir que les arbitres de nos matchs ne décident jamais d’arrêter les frais à la mi-temps. Le match reprend donc. Malheureusement.

47e Et pas de changement à la pause. Ce n’est pas plus mal, quand on regarde notre banc.

49e Mais ça va pas de faire des choses comme ça ? Manquillo dribble deux joueurs avant de faire une passe millimétrée pour un coéquipier qui en élimine deux autres avant d’ajuster le gardien. 1-1

50e Oui, j’ai décidé que le joueur qui nous sauvera ne sera pas Florian Thauvin.

51e Sur cette égalisation, Djidji était sacrément dans le noir.

55e L’OM Circus en pleine représentation : moins de 5 minutes après avoir donné des raisons d’espérer, Romao est expulsé pour une faute sur lui. Il a sûrement cru que le sifflet de l’arbitre était le genou du Nantais.

60e Thauvin prend tous les coup francs bien placés. Attention, à ce rythme-là, il va me faire regretter Alessandrini.

61e Non, je déconne Romain, tu es inoubliable, pas besoin de te rappeler à notre souvenir.

63e Mandanda obtient un corner pour nous. Faut-il vraiment s’en réjouir ?

65e Diaby se fait enrhumer par Gilet. A croire que l’un des deux était mieux préparé aux frimas d’avril.

66e Ha ha nous aussi nous avons blessé Abou Diaby. Dans ta face, Arsène !

70e Longue ouverture vers Cabella mais Dupé sort bien. Il n’est pas facile à tromper, ce gardien.

79e Nouvel exemple de l’injustice dans le football avec Yacine Bammou qui ne reçoit qu’un carton jaune pour avoir marché sur Manquillo loin du jeu. Vous pouvez être sur que si c’était Romao, il aurait pris le rouge.

80e Après, c’est vrai qu’à la 79e, Romao est soit toujours sur le banc soit déjà sous la douche…

81e Situation chaude pour les Nantais avec ce coup franc marseillais à l’entrée de leur surface. Sur le contre ça va faire mal…

82e C’était sans compter sur Thauvin qui envoie le ballon dans les tribunes.

87e Il obtient les corners, il dribble les adversaires, on devrait peut-être essayer Mandanda avant-centre, tout compte fait.

89e Sur son banc de touche, Cana rit. Jaune, bien sur.

90e+3 Ha tiens, Barrada était entré en jeu ?

Fin du match. Nous n’avons vu que lui en seconde période, il a parcouru le plus de kilomètres et n’a cessé d’échapper à ses adversaires : l’homme du match est incontestablement cet intenable sac plastique.

90e+20 La sanction n’a pas tardé à tomber : après cette scandaleuse contre performance de ses troupes au Vélodrome, Michel der Zakarian annonce qu’il quitte son poste. C’était quand même pas si compliqué, merde !

90e+45 Pendant ce temps, le PSG s’en prend 6. Contre des nanas, en plus ! Finalement, ils seront peut-être bons à prendre dans trois semaines.

Bob-Loulou

Le climat autour de l’OM m’amène aujourd’hui à faire la mise au point suivante :

Depuis maintenant 7 ans, ma femme et mère d’enfants dont je ne suis pas toujours le père, qui se passionne autant pour l’OM que moi pour une gestion saine et cohérente de mes fonds, m’a succédé. Par respect pour ma mémoire, et alors qu’elle devait faire croire qu’elle avait beaucoup d’autres importantes tâches et responsabilités, elle n’a malheureusement jamais abandonné le club et fait son maximum pour faire pire que moi. Ou son minimum pour faire mieux, c’est selon.

Nous avons eu des bas en finissant champion de France en 2010 (la dernière fois était en 1992 selon la police, en 1993 selon les gens encore debout dans les virages) et remporté la coupe de la Ligue 3 fois, 2010, 2011 et 2012 (et qui peut décemment s’en vanter ?). Mais nous avons aussi eu des hauts, de cœur, notamment en ce moment. Je suis fier des succès et ne blâme personne pour avoir attendu que je passe l’arme à gauche pour y parvenir. Non, même pas PSG – Bordeaux 1999. Sauf peut être Lilian Laslandes, mais c’est plus une histoire de coupe de cheveux. Les pauvres résultats de cette saison par contre, je l’avoue, me font plaisir.

Je souhaite rappeler que ma femme a dû remettre à titre personnel plusieurs dizaines de millions d’euros. A ma connaissance, aucune personne privée n’a consenti un tel effort sur la période en France. Même pas Vincent Bolloré en indemnités de licenciements ! Et croyez-moi, les aller-retours avec le Panama ou se maintenir à niveau après la naissance de jumelles, ça coûte autrement plus cher qu’un Bakayoko ou un Berizzo.

Aujourd’hui, les investissements doivent répondre à des objectifs commerciaux et politiques qui dépassent largement le cadre du sportif. Car si ce dernier rentrait dans le projet, le PSG aurait depuis longtemps fait mieux que l’Olympique Lyonnais en Ligue des Champions. Cela n’a jamais été le cas ni pour Margarita ni pour moi (même si j’ai des finales de Coupe d’Europe à mon actif, moi) qui avons mis notre argent (enfin, le mien) par amour et passion du football et de l’OM en particulier. Un peu par naïveté, aussi. Et laissez-moi vous dire que, s’il n’est pas aveugle, l’amour est sacrément ingrat. Je comprends Margarita quand elle pense que le temps des mécènes est révolu et qu’il est venu le temps des cathédrales.

Je comprends la frustration de ne pas voir l’OM pouvoir être compétitif à ce niveau et je vous informe qu’après toutes ces années de gestion à la petite semaine, Margarita a pris la décision de céder le club au meilleur investisseur possible pour le long terme. Ou pour le court terme si José Anigo a un PEL à craquer. Et que même s’il faut, elle ira proposer à Foucault.

J’aime quand un plan se déroule sans accroc

J’aime quand un plan se déroule sans accroc

Le prix n’est pas notre préoccupation première. Je le redis, nous avons acheté Habib Bamogo ou Florian Thauvin, donc l’argent, nous en avons encore à gaspiller. Enfin, elle, moi, il ne me sert plus à rien. Par contre la capacité du nouvel actionnaire à dépenser à pertes, pardon, à avoir un solide sens de l’humour, pardon, à construire une équipe qui gagne au plus haut niveau est essentielle. Et croyez-moi, quand il faudra se baser sur Rekik et Romao, être capable et avoir le sens de l’humour ne seront pas les moindres des qualités. Ça, et être un peu magicien. Margarita a donc demandé à mon équipe de conseillers de s’en occuper. Rassurez-vous, il s’agit de la même équipe qui supervise le recrutement de l’équipe première depuis plus de 10 ans. Rassurez-vous toujours, ce ne sont pas ces incompétents qui ont fait venir Dimitri Payet ou Lassana Diarra, ces gens-là ont déjà été remerciés depuis longtemps. À l’instant où le pigeon sera sélectionné, elle en informera Monsieur le Maire et les supporters. Nan, je déconne, vu comme ils nous ont toujours fait suer, ils seront les derniers au courant. Ils le verront au stade s’il est encore debout et qu’il reste du monde en tribunes.

De graves problèmes de santé de l’un de nos fils (je crois qu’il est de moi celui-là) n’ont pas permis à ma veuve de venir soutenir l’équipe et le management ces dernières semaines. Croyez bien qu’elle le regrette profondément et que c’est bien la seule raison pour laquelle Vincent Labrune et Michel sont toujours là. Ça plus le gros chèque qu’il faudrait leur faire : elle paye déjà bien assez cher des chèvres pour les résultats que nous connaissons, elle ne va pas en plus payer des singes savants pour qu’ils partent. Quand un club va mal il est d’usage de renvoyer l’entraîneur, plutôt que les joueurs. Chez nous, nous allons virer tout le monde, terrains d’entraînement, staff, salariés et club compris.

Je sais ce que nous avons fait et que Margarita continue de faire son maximum pour l’OM et j’espère que chacun à son niveau fera le maximum pour l’amour de ce magnifique club. Même si pour cela, il faut porter un costume à la place de ces affreux joggings si un repreneur passait au siège, un jour. Nous pouvons encore gagner la coupe de France. Sur un accident. Nous pouvons surtout encore descendre en Ligue 2, ce qui serait aussi un accident. Je compte sur tous pour défendre notre honneur. Ou au moins votre emploi. S’il vous plait, ne déconnez pas, je ne veux pas retourner à Sochaux l’année prochaine.

Vive l’OM.

Bob-Loulou.

Salut les (sur)vivants.

Malgré l’ambiance une nouvelle fois houleuse pour un déplacement en Corse, je suis quand même content de retrouver Bastia. Bastia est, rappelons-le, la seule équipe de Ligue 1 à avoir été battue par l’OM de Michel en championnat. Avec Troyes. Et vu nos meilleurs résultats à l’extérieur, on devrait leur mettre une sacrée pile.

-30e Abou Diaby est annoncé titulaire. Avec Mandanda et Diarra, ça va faire 3 footballeurs sur la pelouse côté olympien, ça faisait bien longtemps.

-29e Ha mince, Michel nous a concocté une charnière Rekik – Rolando, du coup ça fait -1.

-10e En apercevant Djibril Cissé sur le bord du terrain, je me dis qu’il est un peu au look vestimentaire ce que Alessandrini est au look capillaire. Même quand il pique quelque chose chez un autre, Alessandrini fait le mauvais choix.

-3e Aujourd’hui, c’est la journée mondiale de la trisomie. Si c’est pas un signe que c’est notre journée.

-2e Mes excuses à tous les trisomiques qui ne méritaient pas ça.

-1e Le coup d’envoi fictif est donc donné par un jeune trisomique. Pas fou, il évite de passer la balle à Brandao.

Coup d’envoi.

1e Premier ballon et Thauvin est déjà par terre. Tout seul.

3e C’est maintenant au tour de Djadjédjé de finir au sol, sauf que lui a été aidé. Si les Marseillais continuent de jouer, les Corses, moins bêtes, arrêtent le ballon.

4e La lumière est idéale pour se faire tirer le portrait. Michel cherche les photographes pour renouveler un peu son book.

9e Marseille commence à retrouver son rythme à base de passes à 3 mètres et à contre pied.

11e Fletcher essaye d’arracher la main de Leca. Un manchot contre des culs de jatte, on va en prendre plein les mirettes.

13e Le match de Rolando… je ne trouve pas les mots… Peut être gnadoipu. Oui, gnadoipu. Je sais, ça n’existe pas, mais le match de Rolando non plus.

15e Un quart d’heure de jeu et Diaby est toujours sur la pelouse. Le livre des records l’a noté ?

21e Corner pour les Marseillais et Diarra doit se sacrifier sur la contre attaque pour éviter la catastrophe. Un classique Michel.

25e Nkoudou fait un truc pas très très catholique (ou musulman, ou juif hein, c’est vous qui choisissez) à Peybernes. Athée, Squillacci sauve de justesse derrière.

29e Main de Brandao, comme à la belle époque. Que de souvenirs…

35e Pardon, j’étais parti pleurer en repensant à Taye Taiwo et Charles Kaboré.

37e Il faut le dire, on s’ennuie ferme jusqu’ici. Cahuzac décide de montrer à Nkoudou comment faire tomber un mec.

40e Cahuzac dégomme une nouvelle fois Nkoudou. L’arbitre l’appelle. Cahuzac demande des nouvelles de sa famille avant de repartir en sifflotant.

41e Le duel Rolando – Brandao, c’est quelque chose. Par contre, je ne sais pas si c’est quelque chose que je veux voir.

43e Michel est vraiment déçu de cette première période. Mais pourquoi n’a-t-il pas pris ses lunettes de soleil ?

45e Abou Diaby vient de finir ses 45 premières minutes de Ligue 1 depuis 10 ans. Et sur ses deux jambes ! Il se demande juste pourquoi avoir attendu aussi longtemps. Même blessé, il aurait pu faire illusion.

Mi-temps. Cahuzac demande à l’arbitre si ses enfants travaillent bien à l’école. Celle qui est 3 rue des marronniers. C’est important de bien travailler à l’école, parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver.

Mandanda, capitaine courage regarde au loin. Très loin. Le plus loin possible.

Mandanda, capitaine courage regarde au loin. Très loin. Le plus loin possible.

46e Rekik est peut être un défenseur d’avenir, mais alors dans un sport où le hors-jeu n’existe pas. Tant pis pour le foot. 1-0

47e Remarque, au moins, lui il cadre. Et il marque.

48e Palmieri tacle Nkoudou les 2 pieds décollés. L’arbitre a failli siffler faute contre le Marseillais mais son assistant lui explique que c’est l’inverse.

49e De toutes façons, tant que Thauvin tirera dans le mur, les défenseurs bastiais peuvent continuer à se faire plaisir.

54e Mandanda se décide lui aussi à exister sur la feuille de match. Penalty et carton jaune.

55e La détresse de Mandanda est terrible. Il n’a même pas réussi à se faire expulser et va devoir finir le match avec ses chèvres de coéquipiers. 2-0

56e Diaby laisse sa place à Batshuayi. Il n’est pas blessé, Michel est très déçu.

60e Sûrement vexé qu’on remette en cause ses qualités de coach, Michel décide d’innover tactiquement. Mais faire rentrer Lucas Silva à la place de Dja Djedje, je ne sais pas si le monde est prêt.

62e Sentant que tout ça va mal finir, Diarra fait semblant de se blesser pour sortir lui aussi.

63e Je ne l’avais pas reconnu sans sa coupe de cheveux ridicule heu originale, pardon, mais c’est Alessandrini qui le remplace. Une demi-heure d’Alessandrini… L’après-midi avait pourtant si bien commencé.

65e Entre Rolando qui tacle à tout va, Lucas Silva grognon d’avoir été dérangé dans sa sieste, Batshuayi qui se cache derrière son défenseur ou Alessandrini qui court comme un poulet sans tête, ça va envoyer du rêve façon Harlem Globe Trotter.

66e Ou plutôt à la façon de leurs adversaires, qui perdent tout le temps et dont personne ne se souvient jamais.

67e Et ça ne rate pas, le banc marseillais est en pleurs devant ce spectacle.

68e Une bonne nouvelle dans cet océan de tristesse : Ocampos ne viendra pas s’ajouter à nos malheurs, pas aujourd’hui.

76e Au bout de 15 tentatives, Batshuayi se débarrasse de 4 Bastiais pour aller marquer. Enfin une non-action bien construite. 2-1

77e Coup-franc bien placé pour l’OM. Romain Alessandrini montre qu’il a largement le niveau de Thauvin. Largement au dessus.

79e Hors-jeu de Batshuayi. Après avoir marqué, ça fait bizarre dans cet ordre.

81e MAIS ARRÊTEZ DE LAISSER ALESSANDRINI TIRER LES COUP-FRANCS !!!!

82e Au temps pour moi, celle là était cadrée. En plein milieu et sur le gardien, mais cadrée. Il va continuer jusqu’à la fin de saison…

84e Mais c’était le mauvais geste de trop pour l’arbitre qui l’expulse. Des coup-francs tirés comme ça, monsieur Alessandrini, on ne veut plus en voir.

86e Le ton est monté entre les deux équipes, Modesto et Cahuzac étant jaloux d’Alessandrini qui voit son match atroce récompensé, lui.

90e+1 Notre défense est tellement sereine que même en attaquant à 3, Bastia obtient un corner.

90e+3 Batshuayi s’écroule dans la surface, on ne sait jamais…

90e+4 Fletcher prend enfin un ballon de la tête. Ah non, faute.

Fin du match.

90e+10 Vraiment, on ne peut pas demander une dérogation pour repartir de Ligue 2 ?

90e+11 Ces bons à rien le sont tellement qu’ils seraient fichus de louper aussi la relégation.

90e+30 On rigole, on rigole, mais Michel est toujours l’entraîneur de l’Olympique de Marseille. Le mec a pris des cours de morpion avec José Anigo ou quoi ?

Bob-Loulou