Salut les (sur)vivants.

Deux jours après avoir vu Bayern - Juve, je me dis qu’il faut que je me lave un peu de tout ce football et de toutes ces émotions. Et quoi de mieux que la visite de l’autre grand loser du football français pour ça ? Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que ce match va être une grosse régalade. Ou un vieux nul tout pourri, comme d’habitude.

-20e Michel se lave les dents une dernière fois. Ce soir, nous sommes d’attaque.

-15e Il y a vachement de places en virage, en fait. Limite je pourrais y être.

-10e Mais qui est ce grand black tout maigre qui s’échauffe avec les autres ?

-8e C’est lui le Dembélé qu’on aurait pu avoir ? Il aurait du venir chez nous, au moins, on lui aurait donné à manger.

-2e Michel se recoiffe devant la glace. Cette fois, si nous ne gagnons pas, c’est à n’y rien comprendre.

-1e Une bonne entrée sous les sifflets, ça me rappelle le bon vieux temps et les tribunes si accueillantes du Vélodrome

Coup d’envoi

1e Voilà un premier duel de Dja Djédjé. Raté mais c’est de la Baal.

3e En fait, les supporters ne font pas grève ce soir, ils sont sur la pelouse. J’espère en tout cas que notre défense a apprécié le poteau de Gourcuff et la parade de Mandanda avant l’ouverture du score. 0-1

4e Gourcuff, quoi. Je suis toujours mort et ces cons continuent de ressusciter tout et n’importe quoi.

5e Sauf nos espoirs.

8e 0-2 après moins de dix minutes de jeu. Soit Michel a vu le match du Bayern, soit nous sommes vraiment mal.

9e Remarque, si Michel essaye de faire la même chose que le Bayern aussi, nous sommes mal.

11e Michel a d’ailleurs intérêt à vite faire sortir nos défenseurs. Je veux dire, pour leur propre sécurité, parce que si ça continue, Mandanda va en prendre un pour taper sur les autres.

13e Et de 3 ! Le fils du Patron à bien subi des stigmates mais là, même lui a de la peine pour nous. 0-3

14e Je vois que les supporters commencent à rentrer. C’est bon, le match va pouvoir commencer ?

15e Rentrer dans le stade à ce moment là et rester. Nous avons quand même un public formidable.

18e Jean-Michel, 52ème rang sur la gauche de Labrune lui fait passer son CV. Labrune a l’air intéressé.

20e Malheureusement, Vincent n’a qu’un Mars à lui proposer.

21e But de Thauvin. Le calice jusqu’à la lie. 1-3

22e Quitte à ne marquer qu’un but par match, nous pourrions être plus judicieux dans le choix du buteur. Et dans le timing.

26e Un peu de sérieux quand même, en face, ils ont Sylvain Armand. SYLVAIN ARMAND !

28e Cabella part dans un raid solitaire et se retrouve face à Costil. Dans un flash, il revoit un selfie de Michel. A coté.

30 Note pour plus tard : il n’est pas nécessaire d’en prendre 3 pour commencer à jouer, c’est déjà trop tard.

32e Rennes déjoue complètement. C’est vrai que ce doit être dur de garder son sérieux face à de tels clowns.

36e Bel arrêt de Costil qui avait pourtant une main attachée dans le dos.

40e Magnifique hommage à Michel, cette corrida est de toute beauté. Les supporters proposent de couper les oreilles et la queue eux-mêmes.

42e Le calme avant la tempête. Je sens que cette bronca va être fantastique. Mais je suis un peu jaloux, je ne serai jamais plus que le second.

45e Magnifique, en effet. Ca valait presque le coup de s’infliger ces 45 minutes.

Mi-temps. Merci qui? Merci Courbis et Michel !

Le ressusciter lui aussi, voilà le prochain défi de l’OM.

Le ressusciter lui aussi, voilà le prochain défi de l’OM.

46e Michel regagne le banc. On ne peut pas le changer en cours de match, lui aussi ?

48e J’espère que tous les flics étaient à Bruxelles pour Salah Abdeslam.

50e Je vois Ruffier et ses potes devant la tribune, je suis rassuré.

51e But de Ronaldo d’un magnifique plat du pied juste avant que le gardien ne prenne la balle. Enfin presque. 2-3

52e Salauds de Rennais, ils vont nous y faire croire.

53e Quel naïveté de Costil sur ce coup là, quand même. Limite, en se trouant comme ça, il vient de rajouter un zéro sur la proposition qu’il va recevoir.

55e Non mais, sérieux, je commence à y croire. A ce niveau là, c’est de la torture psychologique.

56e Allez l’OM, un autre match nul est possible !

60e Histoire de mettre Costil à l’aise, Mandanda fait lui une horrible faute de main. 2-4

64e Michel présente sa démission avec panache : Alessandrini rentre pour Dja Djédjé

66e Le Vélodrome est bien silencieux, on entend même les joueurs rennais ricaner.

71e Alors oui, Alessandrini ne nous a pas couté cher, mais pourquoi l’avoir pris sans cerveau ?

72e Même celui d’Aurier lui aurait été utile. De toutes façons, il ne s’en sert pas.

75e Dembélé ne s’est pas contenté d’enrhumer Nkoulou : il lui a carrément filé Ebola avant de laisser Sio crucifier Mandanda. 2-5

77e Diaby rentre sur la pelouse. Dans un match où Gourcuff a mis un doublé, c’est vrai que ça se tente.

80e J’espère qu’aucun mineur ne regarde ça, parce que là, ça devient vraiment un spectacle pour sadiques.

85e J’ai beau essayer, je ne peux pas re-mourir.

86e Ou alors je suis enfin arrivé en enfer. Déjà que le purgatoire, c’était pas joli-joli, la suite promet.

Fin du match. Avec autant de peintres dans cette équipe, il est temps d’ouvrir une branche bâtiment.

90e+10 Quand je parlais de régalade, je ne pensais pas forcément à ça, par contre. Le Patron peut être taquin, quand il veut.

90e+45 La bonne nouvelle, c’est que José Anigo n’est pas encore l’entraîneur de l’Olympique de Marseille.

90e+46 La mauvaise, c’est que Michel l’est toujours.

90e+60 Toujours, vraiment ? Personne ne veut vraiment prendre ce poste ?

Bob-Loulou.

Un commentaire

  1. djay-Guevara dit :

    Excellent! Plus on est mauvais, meilleur est Bob-Loulou !

Répondre