Salut les vivants,

Oui, je sais, il y avait match jeudi. Mais on dirait que les résultats sont toujours meilleurs quand je ne regarde pas. J’ignore si c’est parce que je suis un chat noir ou parce que nous jouons des équipes de CFA, mais dans le doute, j’ai préféré m’abstenir. Et vous devriez me remercier d’être toujours en course en UEFA plutôt que de râler.

-30e Et le premier qui me demande de m’abstenir aussi le dimanche, je le fais réincarner en supporter bordelais.

-10e En quelques semaines, le petit Nkoudou est parvenu à se rendre indispensable. Mais on ne va pas s’enflammer, il peut aussi bien finir en Franck Ribéry qu’en Camel Meriem.

-5e La minute de silence est un peu gâchée mais on ne peut pas lui en vouloir, c’est quand même son huitième verre. Sacré Moké.

Coup d’envoi.

1e Démarrage en fanfare avec une fausse touche de Dja Djédjé. J’ai cru entendre un “Dje Dje! Carajo!“. Snif…

5e Ce n’est pas pour rien que Rekik porte des gants en fait… Il ne reste plus qu’à lui trouver un ring, maintenant.

9e Premier hors-jeu de Batshuayi. Je commençais à m’inquiéter.

10e Il ne manque plus qu’un tir d’Alessandrini dans les nuages et mon bingo OM sera rempli. En moins d’un quart d’heure, ils ont traîné aujourd’hui.

12e Tiens, il n’était pas prévu celui là : après un cafouillage dans la surface, le ballon revient sur Alessandrini qui reprend de volée. Subasic ne peut que le ralentir. 1-0

13e Batshuayi veut participer à la fête mais frappe sur le gardien. Il ne faut pas abuser non plus…

17e Nkoudou s’y reprend à trois fois pour faire une faute. N’est pas Rekik qui veut.

19e La confiance retrouvée, c’est aussi deux Monégasques oubliés dans la surface sur coup de pied arrêté. C’est fair-play de leur rendre un but. 1-1

20e Relances manquées, passes à 4 mètres, tacles à côté des joueurs, air-centre, … Les deux équipes rivalisent pour offrir un spectacle digne d’un dimanche soir d’hiver.

24e Mon dieu que c’est long…

25e Non, je ne parlais pas de vous Patron.

26e Non, enfin, si, vous êtes long, je ne dis pas le contraire.

27e Le stade arrête de respirer : Batshuayi est au sol. Et pas hors-jeu. Et il n’y a pas penalty non plus.

30e Le problème de Diarra, c’est qu’il ne peut pas jouer avec lui-même. Du coup, ses une-deux fonctionnent rarement.

34e Michel a dû emmener l’équipe voir le dernier Star Wars en avant-première, ils tentent tous des passes au travers de leurs adversaires… Sauf Alessandrini, qui demande où est Jar-Jar Binks.

36e Voilà que Diarra s’y met aussi. En même temps, il est cerné par le coté obscur de le farce.

38e Batshuayi parvient à frapper au milieu de trois Monégasques mais trouve le poteau. Et ça fait marrer le Patron.

40e Action d’école : dégagement de Mandanda sur Touré, qui s’en va marquer. De son camp. Alors que nous sommes placés. 1-2

41e On nous avait prévenu : Rekik a tout d’un grand défenseur. On avait par contre oublié de préciser qu’il s’agissait de la défense de Boateng face à Messi.

42e Bon Patron, je suis désolé. Vraiment désolé. Promis, la semaine prochaine, je suis de corvée de linge !

43e Belle intelligence tactique de Brice “Caramba” Dja Djédjé qui vient faire faute alors que son adversaire avait laissé filer le ballon en touche. Pour nous, la touche.

Le trio arbitral quitte la pelouse du Vélodrome avec la satisfaction du devoir accompli

Le trio arbitral quitte la pelouse du Vélodrome avec la satisfaction du devoir accompli

Mi-temps. Marcelo, si tu reviens, j’annule tout.

47e Marcelo n’est pas revenu. Contrairement aux 22 acteurs de cette rencontre.

48e Ah mais Isla joue ?!?!

51e Corner et nouveau cafouillage dans la surface monégasque. Batshuayi la pousse au fond. En position de hors-jeu. 2-2

52e Déjà qu’il l’était beaucoup, si en plus on se met à accorder ce genre de buts à Batshuayi, on a pas fini de voir des drapeaux levés. #jepavoise

53e Que ce soit pour les droits télé ou pour l’espoir de voir du beau football, il faut espérer que les gens s’en tiennent aux scores et statistiques.

56e Superbe écran de Rekik sur le gardien qui permet une reprise qui frôle le poteau. Le même sur Subasic, et ça sera parfait.

60e Nkoudou se faufile devant son défenseur et tombe. Le challenge Heinze est particulièrement relevé cette année.

64e Les Monégasques vendangent énormément. Le Patron a peut être retourné sa veste…

66e Roulette de Cabella au milieu de terrain. Le voilà le nouveau nouveau Zidane !!!

67e Dja Djédjé lui répond en inventant le feinte de glissade pour éliminer deux adversaires. Ce n’est plus un match de Ligue 1, c’est le trophée Andros.

72e En tout cas, ce n’est clairement plus du foot. Ou alors le foot en folie. A 4 face à 8 plots, les Monégasques reprennent l’avantage grâce à Coentrao qui contre le ballon du dos en voulant l’éviter. 2-3

73e Déjà sur la touche sur le but de Coentrao, Rekik officialise sa sortie. Il faut dire qu’entre ses lentilles et ses saucisses, il était vraiment trop lourd ce soir.

76e Entrée en jeu d’Ocampos à la place d’Alessandrini. Mon calvaire ne prendra donc jamais fin ?

82e Lancé en profondeur, Ocampos rate sa frappe, comme prévu. Mais le nouveau messie du Vélodrome transforme aussi le plomb en or. 3-3

83e Et oubliez Leo, le nouveau messie s’appelle bien Georges-Kévin.

84e Réussir à s’emmerder autant devant un 3-3… Suis-je devenu un vieil aigri ?

88e Il nous reste encore assez de temps pour perdre ce match comme des otaries bourrées.

89e Et j’aime beaucoup les otaries.

90e+1 Même quand il perd la balle, Diarra parvient à déstabiliser ses adversaires. A 4 contre 3, ils n’obtiennent que le corner.

90e+2 A la conclusion d’une belle action collective, Diarra dévisse sa frappe des 25 mètres comme un vulgaire Ocampos. Pourquoi les virus sont-ils toujours plus contagieux que le talent ?

90e+4 Sur la dernière action, Ocampos se sacrifie et contre la grosse frappe de Lucas Silva. La. Grosse. Frappe. DE LUCAS SILVA !!!!

Fin du match. Clément Turpin signe la feuille de match “Said Enjimi” et s’éloigne discrètement…

90e+30 Je n’arrive toujours pas à m’en remettre : les premiers points apportés par Ocampos cette saison auront été au profit de l’AS Monaco.

Bob-Loulou

Un commentaire

  1. Ludo68 dit :

    Ca atteins des sommets sur la fin (88 et 89ème) !

    Merci beaucoup !

Répondre