Salut les vivants,

J’avoue avoir hésité à vous fournir un mot d’excuses pour ces deux impardonnables rendez-vous manqués. Mais j’ai réfléchi et comment aurais-je pu deviner qu’un match contre Angers, à 14 heures, était un match de Ligue 1 ? Rassurez-moi, Niort n’est pas remonté non plus ?
Et si je commence à m’excuser pour chaque contre-performance de mes protégés, je sens que je n’ai pas fini de le faire.

-10e J’espère que le patron n’aura pas trop de boulot du côté de Milton Keynes pour aider d’autres poètes à se défaire d’autres bûcherons. Nous pourrions avoir besoin d’un coup de main pour relancer la machine.

-5e Pourquoi ce coup de d’envoi à 21h05 ? Les cinq minutes de décalage, c’est autant de minutes de silence pour s’excuser de nos 5 derniers matchs ?

-4e Les virages sont aussi suspendus en Europa League ? Ou les titularisations de Rolando, Rekik et Romao ont provoqué une interdiction aux moins de 18 ans ?

-3e À moins que personne n’ait voulu se déplacer faute de joueurs adverses à insulter.

Coup d’envoi.Vous pourriez en mettre, des réfugiés, dans ce stade vide” me dit le patron. Leur porte-parole local répond qu’ils y avaient pensé mais qu’ils n’ont pas voulu rajouter les relances de Rolando aux traumatismes.

3e Cette paire Rolando - Romao, je ne sais pas comment ça va finir, mais ça va mal finir…

4e Et sûrement plus tôt que prévu.

7e Rekik prend le couloir, attend l’attaquant adverse, se jette devant lui et obtient la faute. 5 points au challenge Gaby Heinze.

11e Marseille monopolise le ballon et multiplie les temps de jeu. En même temps, quand ta sentinelle s’appelle Romao, il vaut mieux ne pas perdre la possession.

14e FedEx, UniCredit… Doyen Sport a également pris le contrôle de la régie publicitaire du stade ?

18e Je sais qu’après avoir eu Elie Baup ou Marcelo Bielsa, on ne peut pas trop la ramener niveau look, mais c’est quoi cette casquette blanche du coach tchèque ? Ils n’ont pas de Cristina Cordula là-bas ?

19e Frappe de Batshuayi repoussée par le gardien tchèque, mais un hors-jeu interrompt l’action. Pour une fois, Michy n’avait rien fait.

24e Il semblerait qu’un détail statistique ait échappé aux joueurs du Libernec : rendre le ballon directement à Mandanda n’est pas considéré comme un tir.

27e Les matchs de suspension ont vraiment fait du bien à Alessandrini. Je retrouve enfin quelqu’un sur qui taper gratuitement.

32e C’est flagrant en l’absence de Diarra : notre joueur le plus technique s’appelle Benjamin Mendy. Cela expliquerait bien des choses, en fait.

33e En parlant de joueur technique, Mendy me fait quand même de plus en plus penser à Taiwo.

34e Je vais d’ailleurs vérifier si ce n’est pas lui. Personne au monde ne centre ainsi.

36e Ce retour de Rekik, Rolando le tente, c’est carton rouge et des bouts de tibias aux quatre coins du terrain. 2 points au challenge Heinze.

39e Les mots du foot : faire briller son adversaire, avec la meilleure occasion du match pour un défenseur tchèque qui ne cadre pas son tacle glissé devant Batshuayi.

45e Mauricio Isla, la meilleure publicité pour un retour de Brice Dja Djedje.

Mi-temps. 5 000 personnes dans le stade, un carton jaune pour Rekik, 0-0 contre un second couteau tchèque : le jubilé d’Alaixys Romao se déroule comme prévu.

"Marcelo, arrête de bouder et viens faire coucou à Michel"

"Marcelo, arrête de bouder et viens faire coucou à Michel"

47e L’arbitre ne sort que le carton jaune pour cette faute sur Cabella qui filait seul au but. Comment lui en vouloir : un coup franc, c’est toujours mieux qu’un six mètres.

51e Rolando fait une aile de pigeon dans sa surface. Sanction directe : il prend un coup de tête.

56e J’en ai vu des combinaisons ridicules sur corner, mais cette cocotte pour le centre trop court, c’est le pompon.

58e Ocampos parvient encore à me surprendre en ratant le cadre devant un but vide.

59e Alors que cette occasion, même Kaboré l’aurait mise au fond !

60e Et sur ce tacle, avec Charly, il ne se serait pas relevé, le Tchèque.

61e En parlant de Charlie, ils vous embrassent.

64e C’est beau ce ballon qui circule d’un côté à l’autre. On dirait le Barca. Version COTOREP, mais le Barca quand même.

68e Avec tout ce que nous ratons ce soir, je me dis que dimanche, nous allons planter sur chaque tir. Enfin, si nous avons des tirs.

70e Non, rien. Je vais sombrer dans la déprime…

73e Remplacement tchèque : Bartl in Shala out, j’espère que le patron va entendre mes prières et réveiller tout ça. Mécréants.

79e Ne voyant que trois coéquipiers devant le but, Barrada décide de frapper.

82e Sarr tente un nouveau dribble : le ballon balancé dans les pieds adverses en espérant avoir le contre favorable. Raté.

83e Ah ah ah ah. Le voilà, le Tchèque en bois. 0-1

84e À ce niveau, ce n’est plus le Sénat mais carrément le Conseil constitutionnel.

87e C’est un plan sans accroc, nous allons enfin (re)gagner à Paris.

90e Plus que 5 minutes avant de subir un nouvel hold-up improbable. Et on s’étonne que les caisses du club soient vides.

90e+2 Barrada doit être fatigué, je ne vois pas d’autre explication à ses centres…

90e+4 Coup franc excentré à 20 mètres : Barrada tente une combinaison pour une frappe à 45 mètres dans l’axe de Lucas Silva. Bien vu.

Fin du match. Belle réponse des joueurs à Michel : nous pouvons perdre même les matchs que nous jouons.

90e+10 Avi Assouly est formel : avec un 2-2 à Liberec, nous serons qualifiés.

90e+40 Koubec continue de sortir les frappes des attaquants marseillais qui terminent leur décrassage.

Bob-Loulou.

4 commentaires

  1. Marc Berdoll dit :

    Quand tu parles des attaquants marseillais, tu penses à qui ? Personnellement je ne vois que trois balais brosse soutenus par CR moins l’infini.

  2. Charlot dit :

    Bob-Loulou a bien choisi sa saison pour revenir…

  3. Coachoulive dit :

    régalade!!! La 64° minute restera un moment comme je les adore ;)

  4. Damien dit :

    Le titre auquel vous avez échappé :
    “Marseille Outragec”

Répondre