[Bakayoko-Lanta est le jeu événement de l'été : précipitez-vous sur l'épisode précédent si vous l'avez manqué !]

Le Koji Nakata est une épreuve originale de Bakayoko-Lanta : il s’agit d’un parcours dans Marseille à effectuer, autour du quartier de la Préfecture, en jonglant avec un ballon, chaussé d’après-ski. L’équipe gagnante est la première dont tous les membres finissent le parcours.

Jouer en moonboots, certains en rêvaient : enfin allaient-ils avoir une excuse pour leurs pieds carrés. Nécib aussi est contente : sa pédicure souffre moins que dans le carcan de cuir que sont les crampons. En revanche, pour tous, l’interdit du ski pour les footballeurs rend l’expérience unique. Ceux qui s’en sortent le mieux sont finalement, chez les jaunes, ceux qui viennent de contrées septentrionales, comme Thauvin, Payet, Mendy et Imbula.

Imbula neige.

Imbula neige.

Chez les rouges, c’est plus folklorique. Andrade ne sait clairement pas jongler avec autre chose que des citrons ; je vous laisse imaginer le spectacle, en après-ski et avec un ballon. C’est d’ailleurs suite à cette épreuve que Margarita avait insisté pour le recruter lors de la saison 2009 de Bakayoko-Lanta : il lui avait furieusement fait penser à un danseur russe sur l’air de Kalinka.

Mais, de fait, il n’avance pas, si bien que les rouges sont beaucoup plus dispersés. Drogba, très à l’aise avec ses pieds d’éléphant, prend la tête de l’épreuve et progresse rapidement. Il se laisse même aller à quelques pitreries qui le font jongler de la tête et zigzaguer sur la route. Un taxi manque même de le renverser, et Drogba n’y voit rien jusqu’à ce que le conducteur l’intime de remonter sur le trottoir.

Phoque me, I’m famous !

Phoque me, I’m famous !

Toujours plus rapide, il arrive au niveau des bains turcs quand le drame se produit. Alors qu’il évolue toujours le nez en l’air, Drogba chute violemment.

Lorsqu’il se retourne pour trouver le responsable, Drogba est effaré.

Lorsqu’il se retourne pour trouver le responsable, Drogba est effaré.

Il vient de trébucher sur le cadavre de Mário Jardel !

Il faut à cet endroit que je m’autorise une petite digression, car je vous dois des explications. Jardel est l’un des participants les plus prestigieux de Bakayoko-Lanta. Peu de joueurs ont atteint son assiduité, une présence indéfectible durant plusieurs saisons consécutives, avec parfois la victoire à portée de main, notamment lors de la fabuleuse saison 2001 où Tapie avait tout fait pour qu’il l’emporte. Malheureusement pour Jardel, Pascal Nouma avait été plus agressif lors de l’épreuve de lutte gréco-romaine et l’avait finalement emporté.

It’s a fucking digression !

It’s a fucking digression !

Ses coéquipiers rattrapent Drogba un à un - sauf Andrade - et essayent de l’aider à se relever. Mais la blessure à l’ego semble trop grave, il va abandonner. Le choc est terrible pour les rouges : plus que la perte de Drogba, ils connaissent les règles de Bakayoko-Lanta et savent que cela signifie son remplacement dans l’équipe par le dernier éliminé du jeu, à savoir Khalifa !

Pendant ce temps, les jaunes terminent l’épreuve sans trop de peine, si ce n’est un début de bagarre avec des maquereaux de Marseille qui ont confondu Miranda avec un travesti bien connu de la rue Sénac. Mais Mendy et Imbula ont assuré la défense.

À l’arrivée, c’est donc un rouge qui doit être éliminé. La cellule de recrutement ne perd pas l’occasion qui lui est offerte de renvoyer Andrade aux inscriptions pour la prochaine saison de Bakayoko-Lanta.

[Rendez-vous la semaine prochaine pour l'épisode 5]

3 commentaires

  1. pechou dit :

    c’est marrant mais un peu bête et méchant à certains endroit ce qui permet de vérifier la célèbre formule “le malheur des uns fait le bonheur des autres…”
    http://www.paroles-musique.com/paroles-Frederic_Chateau-Le_Malheur_Des_Uns_Et_Le_Bonheur_Des_Autres-lyrics,p64868

  2. Ayeeeeew ready ? dit :

    Le “Imbula neige” a failli m’envoyer aux urgences.
    Juste génial !

  3. Marseille vu du ciel » Blog Archive » TFC-OM: T’es fait chier dit :

    [...] ne manquerez pas la suite de votre série de l’été : après une pause “Ligue des Cahiers”, Bakayoko-Lanta revient bientôt [...]

Répondre