Archive for août 8th, 2013

[Bakayoko-Lanta est le jeu événement de l’été : précipitez-vous sur l’épisode précédent si vous l’avez manqué !]

Cette première élimination a affecté l’ensemble des candidats, qui prennent la mesure des règles impitoyables de Bakayoko-Lanta !

Comme ils sont tous arrivés en même temps, la cellule de recrutement a décidé de faire les équipes par ordre alphabétique : Alessandrini, Andrade, Barton, Chantôme, Drogba, Gervinho et Gomis en rouge ; Imbula, Khalifa, Mendy, Miranda, Nécib, Payet et Thauvin en jaune.

Avant même d’avoir noué son foulard jaune, Thauvin demande s’il peut jouer avec les rouges et exige une ration de riz supplémentaire. Des négociations serrées ont lieu et, finalement, la cellule de recrutement le convainc que de ne pas être dans l’équipe de Gomis, c’est déjà avoir une ration supplémentaire.

Thauvin reste donc en jaune, au soulagement de Gervinho qui a déjà tout calculé : la chaleur se chargera toute seule d’éliminer Chantôme et Drogba, Andrade ne passera jamais deux fois entre les mailles du filet et Alessandrini ne résistera pas à l’épreuve Van Halen. La victoire est déjà assurée.

Chaque équipe rejoint alors son campement. Chez les rouges, l’organisation est plutôt efficace et, rapidement, une sorte de cabane est construite grâce à divers objets retrouvés sur la plage du Prado : des banquettes de voiture, des planches de tôle ondulée, quelques ballons percés, une porte de cockpit d’avion, du câble électrique et quelques parpaings.

Les premières divergences apparaissent néanmoins lorsque Gervinho insiste pour poser des rideaux aux fenêtres.

Tout va bien jusqu'à ce que Gervinho insiste pour poser des rideaux.

Les jaunes ont une plus grande fortune puisque la cagnotte montée par Ricard leur permet de louer un emplacement où se trouve une vieille caravane abandonnée. À peine arrivé, Khalifa se sent déjà à la maison :

« Ce qui est bien, c’est que nous savons déjà qui va cuisiner et faire le ménage ! », dit-il en regardant Nécib.

Ni une ni deux – de toute manière elle n’a jamais su les jouer -, Nécib saute sur Khalifa, faux ongles en avant. Miranda, qui faisait le guet, se retrouve au milieu de la dispute. Mendy intervient alors pour remettre de l’ordre : « Ce n’est pas bientôt fini, cette scène de ménage ? »

Nécib saute toutes griffes dehors.

Nécib saute toutes griffes dehors.

Croyant à une nouvelle provocation, Nécib menace de se mettre hors jeu pour la prochaine épreuve. Mais là encore, la place est déjà prise par Khalifa.

N’ayant de toute façon rien d’autre à faire, Andrade se propose de s’occuper également des corvées des jaunes.

[Rendez-vous la semaine prochaine pour l’épisode 3]