Archive for novembre, 2012

Salut les vivants,

Je ne sais plus où donner de la tête avec l’enchaînement des matchs. A écouter les commentaires du monde du foot, Valbuena n’a pas fini ses roulades qu’il doit déjà repartir à l’abordage.
Mais je dois vous avouer que je suis assez déçu de cet avant-match, un OM-OL sans les jérémiades de Jean-Michel Aulas, c’est comme un centre de Morel qui termine dans la boîte.

Le patron a bien essayé de faire pleuvoir un peu, histoire d’en rajouter, mais rien n’y fait, le match aura bien lieu. En plein milieu d’une journée de Coupe de la Ligue, c’est dire si je le sens bien.

Le Mad, lui, ne prend pas l’eau.

-5e Lyon se présente sans Lisandro, Gourcuff, Briand, Lovren ou Bastos. Ce n’est plus l’Olympico, c’est le désespoir des staffs médicaux.

-1e Le coup d’envoi est donné par Nadiya et Nathalie Simon. Même Plus belle la vie se serre la ceinture et racle les fonds de tiroir pour ses guests.

2e Magnifique relance plein axe de Barton. Contre lyonnais, Gomis s’empale sur Mandanda, sorti sans son déambulateur. Comme c’est bien fait, Gomis obtient le penalty. Mandanda évite l’expulsion, mais pas l’ouverture du score. 0-1

3e C’est sur une action comme ça qu’on voit que Diarra a laissé un trou béant en partant : il n’y a plus personne pour réaliser une passe latérale inoffensive.

11e Le challenge Joey Barton du jour est remporté par Maxime Gonalons, qui gagne un collier de tibias dédicacé.

14e Jordan devance Bisevac d’une courte crête mais Vercoutre a bien appris de Lloris et sauve son camp.

18e Perfectionniste, le gardien lyonnais a également piqué le jeu au pied de son prédécesseur. Peu habitué aux caviars, Jordan ne parvient pas à conclure.

25e En vingt-cinq minutes, Fanni a réussi un superbe centre, un retour défensif décisif, et maintenant un coup du sombrero. Tout espoir est donc permis à Kaboré pour cadrer une frappe.

30e Sous la pression de Valbuena, Umtiti dégage en touche. Il a eu chaud, mais il s’en sort. Toujours la même histoire entre Umtiti et le gominé.

34e Cheyrou benêt, Diawara soûlé, Bafé timide. Mais pas trop. 0-2

35e Avec ces deux buts de retard, je la sens de moins en moins la qualification pour le prochain tour de la Coupe de la Ligue.

38e Aux 30 mètres, Kaboré tente une frappe qui ne trouve pas la touche mais l’Hudson. Bien au chaud, Umtiti en rit.

40e André Ayew fact : quand André Ayew se fracture le poignet, c’est juste une luxation du pouce.

45e Diawara est aussi dangereux quand il tacle un adversaire que quand il tacle dans le vide. Heureusement, Nkoulou est vigilant.

Mandanda bien en place derrière sa défense

Mandanda bien en place derrière sa défense

Mi-temps. Bluff tactique de Baup qui envoie Abdullah s’échauffer pour faire rentrer Rémy.

46e Barton n’a toujours pas vu la fin d’un match de championnat. Mais encore une fois, l’arbitre n’y est pour rien.

48e J’allais dire que nous avions mieux entamé la seconde mi-temps que la première. Presque. 0-3

49e Ce soir, c’est une frappe un but pour Lyon. A croire que Mandanda a sorti son stock de parades annuelles dimanche dernier.

51e En tout cas, sur son but, Malbranque s’est promené au milieu de nos cinq bonnes branques.

56e Les Lyonnais sont tellement en confiance qu’ils cadrent même leurs centres.

63e Morel met Lacazette au sol grâce à un joli ippon. Ca fait 1000-3 et fin du match ça, non ?

68e Les Lyonnais frappent au but mais ne marquent pas. La roue tourne !

69e Cheyrou, lui, est toujours à la rue.

70e Reste à savoir où elle se trouve, cette rue.

71e Rémy s’est retrouvé à cinq mètres d’un ballon fuyant dans la surface lyonnaise. C’était sa plus belle occasion de marquer depuis le début de la saison. Voire même de l’année.

72e Réveillère déborde et dépose Morel et Diawara avant de centrer en retrait. Tout seul aux six mètres, Gomis signe un triplé. Mais il a l’air plus embarrassé que moi. 0-4

76e La prochaine fois que nous mettons ce maillot rose, jouons le jeu jusqu’au bout en envoyant les filles.

78e Ha tiens, Loïc Rémy vient de mettre un but. On dira ce qu’on veut, mais ils sont sympas au service après-vente les Lyonnais. 1-4

79e L’air de rien, Rémy vient de rejoindre Ahamada au classement des buteurs.

80e Je vais quand même vérifier le contrat de Rémy. Si ça se trouve, nous devons verser un pourcentage à Aulas pour chaque but marqué.

81e Strike de Fanni ! 11-4 ! Comment ça ? Là non plus ça ne compte pas ?

83e Sur le banc depuis cinq minutes, Valbuena reste le joueur le plus influent de l’équipe.

87e Dans sa loge, Vincent Labrune se marre. Il vient de réaliser que c’est l’OM qui joue en noir.

90e Les Lyonnais jouent en marchant. Le problème c’est que c’est sur nous.

90e+3 Elle est à combien la clause libératoire de Bruno chez BeIn ?

90e+4 La maladie recule, et nous avec.

Bob-Loulou

Salut les vivants,

Éliminés en Coupe de la Ligue, éliminés en Europa League, il ne nous reste plus qu’à nous faire éliminer de la Ligue 1. Comme quoi, il n’y a pas que mon héritage qu’on dilapide.

Cette fois-ci, le patron n’a pas voulu me donner le score avant le match, Il est trop occupé à jouer au grand jeu de l’UMP avec son frangin du sous-sol. D’ailleurs, ici, tout le monde ne suit que cela. Vu nos prestations en ce moment, je n’en suis pas mécontent. Se faire chambrer par Christopher Reeves sur la mobilité de Cheyrou n’est jamais agréable.

Le Mad n’a pas besoin de crête pour carburer.

-1e Une judokate donne le coup d’envoi de la rencontre. Heureusement que Mbia n’est plus là, ça lui aurait donné des idées…

5e Jordan Ayew, Mathieu Debuchy… La crête tourne décidément à plein régime.

6e Landreau tente une panenka sur un six mètres. Celle-ci est réussie.

7e Pour lui répondre Mandanda innove aussi : il tente un plongeon et détourne un tir.

8e Sur cette action, Mandanda se blesse. Andrade bondit hors de sa caravane sur le parking du stade.

13e Cafouillage dans la surface lilloise : quatre frappes à bout portant, Cheyrou qui ne vise pas les poteaux. Si nous ne marquons pas là-dessus, nous ne marquerons plus jamais.

14e Au moins, la ligne de statistiques est remplie pour tout le match.

15e Je suis tout chose, on a vu autant de foot en un quart d’heure que pendant tout le mois d’octobre.

16e Et de novembre aussi.

17e Afin d’avoir sa chance, Gignac se cache parmi les stadiers.

19e Pour faire écho à la frappe cadrée de Cheyrou, Nkoulou manque une relance.

20e Enfin, pour Nkoulou, manquer une relance c’est double passement de jambes et relance du pied gauche.

21e 21, c’est le nombre de minutes avant que Barton ne prenne son premier avertissement en championnat. Il revient à hauteur d’Apruzesse.

23e Pour Jérémy Morel, un double passement de jambes et une relance du pied droit se terminent dans la tribune.

25e But refusé à Jordan pour un hors-jeu. Il n’en croit pas sa crête.

29e Kaboré refuse de passer après Barton à la douche, il tient à se faire expulser en premier.

45e Nouvelle parade de Mandanda à bout portant face à Roux. Good job, Steve.

45e+1 Nous allons donc perdre 1-0 sur une frappe qui rebondit trois fois.

45e+2 Combo expulsion de Balmont – début de bagarre générale. Barton est partagé entre déception, joie et admiration.

une amitié de longue date

Balmont-Duhamel : une amitié de longue date

Mi-temps. Pas pour Balmont.

46e Même pas eu le temps de sortir une vanne sur Morel que Jordan ouvre le score. 1-0

47e A la place de Rudy Garcia, je demanderais à mes joueurs de jouer sur Morel, Barton ou Jordan pour le second rouge du match.

49e En même temps, à la place de Rudy Garcia, j’aurais aussi recruté Salomon Kalou cet été.

50e Quoi ? Salomon Kalou est sur la pelouse ?

51e Jaune pour Chedjou qui s’essuie le coude sur la nuque de Jordan. Les Marseillais viennent le remercier, ça fait des mois qu’ils rêvent de le faire.

52e On sait pourtant Chedjou comme un agneau.

54e Crash de Rio. Merci de consulter Kaboré pour la boîte noire.

55e André Ayew fact : en marchant sur les burnes d’Ayew, Debuchy se blesse.

56e Espérons que la dynastie Ayew n’en souffrira pas.

57e Parce que je viens d’imaginer les gamins de Kaboré à l’OM dans 15 ans…

58e Raspentino s’échauffe devant le virage et demande des autographes aux photographes. Avec un peu de chance, il va avoir celui qui va rentrer.

60e Mandanda sort bien devant Roux. Au passage, il met un gros coup de genou pleine face à Diawara. Heureusement pour nous, il a l’habitude d’avoir mal au crâne.

63e Bon décalage de Jordan pour Cheyrou qui arrive lancé, seul, à l’entrée de la surface. Pile entre les deux poteaux. Et pile sur Landreau.

73e Comme prévu, Barton ne termine pas le match et céde sa place à Fabrice Remy.

74e Rémy vient de se faire prendre de vitesse par un adversaire qui était à terre.

79e Roux veut montrer à Labrune qu’il ne compte pas pour des prunes.

82e On sent que Souley est serein, il a la foi. Il l’entraîne tous les soirs en même temps.

83e Heureusement que nous ne menons que 1-0. Vu les derniers matchs, à 2-1 ou 2-0, j’aurais flippé.

85e Changement côté lillois : Marvin-Gueye. Ça me saoule un peu.

88e Raspentino remplace Valbuena. On dirait un 9 à la Koke.

90e+4 La dernière fois que j’ai stressé autant, c’était pour une note de coiffeur de Margarita.

90e+5 Fin du match. Baup commence déjà sa danse de la pluie pour mercredi.

Bob-Loulou

Salut les vivants,

Avec cette nouvelle feuille de match, j’ai l’impression que ce n’est pas encore cette année que l’Europe parlera marseillais. Mais une chose est sûre, c’est que si le match est diffusé hors de France, elle rira marseillais.

Le Mad, lui, a déjà regardé Barton dans les yeux, plus de deux secondes.

-10e Nous venons d’apprendre que Drogba ne viendrait pas, il est condamné à chiner jusqu’à la CAN.

-5e Pour arrêter onze Turcs, Baup a titularisé Morel. Bizarre, moi j’aurais plutôt compté sur Manuel Valls…

1e Avec un look comme ça, je me demande si Volkan est titulaire avec sa Sellecksion.

8e Je ne sais pas pourquoi, mais ce Gönul me fait penser à Morel.

10e Au duel avec Mendes, Sow finit le nez dans le gazon et s’en plaint à l’arbitre. Quand il ne se sent pas en sécurité, Sow chiale.

13e Toujours sympa, Jordan Ayew s’est dessiné le Bosphore sur la tête. Nous avons enfin une bonne raison d’en faire notre tête de turc.

15e Rafidine Abdullah Öcalan est bien surveillé par ses gardes turcs.

21e Sur un bon retour défensif, Fanni se paye Kuyt. Même quand il ne joue pas, l’influence de Diawara est palpable.

29e Une véritable action de beau football par l’OM. Je m’impose une minute de silence.

30e Voilà. Si Valérie Rosso-Debord pouvait en faire autant.

32e Frappe lointaine d’Abdullah. Volkan s’étend, les hôtes s’éveillent.

39e Irtegün marque la quatre-vingt-septième bicyclette de ces quinze derniers jours. A dix mètres du but et sans lober personne. Petit joueur. 0-1.

40e L’équipe de campagne de Jean-François Copé se félicite de cette ouverture du score marseillaise.

43e Des CRS entrent sur la pelouse. Barton est tout chose.

45e Fumée dans le camp turc. Gignac prépare quatre merguez, Sow six.

Prêt à tout pour promouvoir son livre, Domenech passait par Marseille ce soir

Prêt à tout pour promouvoir son livre, Domenech passait par Marseille ce soir

Mi-temps. Cet automne, les feuilles se ramassent à la pelle, les ciseaux aussi. Et moi, ces quarante-cinq premières minutes m’ont rendu malheureux comme les pierres.

47e Selon François Fillon, l’OM mènerait 2-1 grâce à deux buts marqués à Wallis-et-Futuna. Anigo assure que c’est lui qui les a recrutés.

49e Selon Jean-François Copé, il s’agirait de deux anciennes frappes de Kaboré qui viendraient tout juste de retomber.

52e Les Marseillais bossent fort et poussent depuis le début de la seconde période. Mais ce n’est pas Byzance.

58e Amalfitano a frappé plus de fois au but que d’adversaires ce soir. Il y a du progrès.

66e C’est pas pour dire mais quand Barton n’est plus en tribunes, c’est le bordel.

70e Volkan n’a pas travaillé la vidéo. La preuve, il plonge sur une frappe de Cheyrou.

72e Comme les supporters du Rapid de Vienne, les Marseillais ont désormais leur minute, la soixante-douzième, en mémoire de Fabrice Azupresse.

73e Pas en reste, les joueurs courent dans le vide et collent des tampons. Carton jaune pour Jordan Ayew.

74e Baup, lui, se demande s’il doit faire rentrer un stadier ou un CRS.

80e Malgré ce Sow terne, j’ai peur que nous ne prenions l’eau.

85e En tout cas, Yobo aura rendu un bel hommage à sa carrière marseillaise. On ne l’a pas vu.

88e Pour les spectateurs peu attentifs, le speaker résume la soirée : “Selçuk”

89e Vincent Labrune prend les consignes au pied de la lettre et annonce que le Loïc Rémy est en solde.

90e+2 Encore une tête d’André captée par le gardien turc. Le duel Volkan – Ayew a tourné à l’avantage des Turcs.

90e+3 Une Stanbouillotte et au lit.

90e+5 Je pense qu’Assouly va demander à Juppé de recompter. Si ça se trouve, nous sommes qualifiés.

Bob-Loulou

Salut les vivants,

La grosse rumeur de la semaine, c’est celle du nouveau retour de Drogba qui pourrait venir faire une pige à l’OM. Pourtant, quand je regarde la feuille de match ce soir, sur la ligne attaquants, il y a Raspentino, Omrani et Apruzesse. Je me demande bien ce qu’on ferait de Drogba.

En revanche, je me demande si Jardel est encore intéressé.

Le Mad est rentré pendant le match, avec le numéro 33.

-3e La bonne nouvelle de la compo, c’est quand même que Baup a enfin trouvé une solution pour couvrir Morel. Le placer en milieu.

-2e Il paraîtrait que nous n’avons pas gagné à Bordeaux depuis 35 ans. Bakayoko s’en souvient, il était sur le banc.

-1e Apruzesse a 27 ans. Signe de crise : à l’OM, même les jeunes sont vieux.

0e Une minute d’applaudissements. Les Bordelais chambrent le banc de l’OM.

1e Il paraît que la pelouse a beaucoup bu, sans doute un clin d’oeil à Diawara.

4e Cheyrou et Kaboré sont en place : passe du premier à un Bordelais qui se fait cravater par le second.

13e Mandanda ratée de Carrasso. Suivie d’une Lloris sur le corner. Vivement la Landreau.

16e Désolé pour le feu d’artifice, le patron fête le Beaujolais nouveau, pour chambrer.

31e Un quart d’heure d’approximations techniques et de passes ratées. Plus que quatre.

34e Mandanda montre que lui aussi peut rater une sortie sur corner. Malheureusement, Morel sauve sur sa ligne.

35e Finalement, le meilleur moyen d’avoir Morel bien placé en défense, c’est de le positionner milieu.

36e Saivet avait pourtant suivi les consignes à la lettre, avec motivation.

40e En fait “Mariano”, cela veut dire “Morel” en portugais. Dommage qu’Ayew bute sur Carrasso.

43e Obraniak essaie de boucher le trou entre son milieu et l’attaque, mais manifestement, nous ne pouvons toujours pas faire confiance aux plombiers polonais.

Apruzesse a goûté à la Ligue 1

Apruzesse a goûté à la Ligue 1

Mi-temps. Finalement, Labrune va essayer d’appeler Drogba. J’espère que Le Mans ou Guingamp ne nous aurons pas encore doublés.

45e La première mi-temps a été tellement longue que je pense que nous pouvons faire rentrer Barton.

50e Dire que deux chaînes se sont battues pour diffuser ce match.

51e Dire que deux chaînes ont voulu payer pour diffuser ce match.

52e Et dire que je le regarde… Gouffran au ras du poteau. 1-0

60e Le juge de touche lève son drapeau : il demande s’il peut s’en aller.

65e Jussiê sort en souffrant du doigt. Le résultat d’une heure à se tourner les pouces.

73e Valbuena est remplacé par Fabrice Apruzesse. J’ignorais que le vainqueur du concours du meilleur sosie de Djamel Belmadi avait gagné le droit de jouer quinze minutes avec l’OM. Sacré Labrune.

75e Raspentino est au fond du trou. J’espère qu’il ne finira pas la soirée au fond de la Garonne.

78e Apruzesse essaie à tout prix d’obtenir un carton jaune afin de prouver qu’il est entré dans un match de Ligue 1.

81e Planus prend Apruzesse de vitesse et couvre bien son gardien. La bonne nouvelle pour Bordeaux ce soir, c’est que Planus a le niveau CFA2.

82e Je comprends mieux le recrutement de Baup maintenant. Tout autre entraîneur se serait arraché les cheveux.

84e Bordeaux aussi fait rentrer son amateur en la personne de Ben Khalfallah.

85e Mission accomplie pour Apruzesse !

90e Belle combinaison de Boule et Bilel.

90e+3 Carton rouge pour Lucas Mendes. Il s’appelle comment l’arrière gauche de la réserve ? Que je révise pour la semaine prochaine…

90e+4 Ou alors, essayons de promouvoir une joueuse de l’équipe féminine.

90e+5 A la fin du match, Apruzesse est tellement content qu’il demande le maillot de l’un de ses coéquipiers.

90e+6 Nos souffrances prendront bientôt fin. Labrune va trouver un acheteur pour l’OM. Un investisseur grec.

Bob-Loulou

Salut les vivants,

Nous n’avons pas choisi la bonne semaine pour faire un match nul contre des Allemands.
Nous nous retrouvons maintenant avec plein de poilus qui l’ont en travers de la gorge. J’espère que les joueurs sauront se rattraper en ce début d’après midi.

-5e Diawara se fait enfin jeter du Studio88 et se voit donc contraint de déclarer forfait.

-3e Pour être sûr que ses coéquipiers sachent où le trouver, Baup a décidé de positionner Rémy sur le banc.

7e Cheyrou retrouve son meilleur niveau pour vendanger une tête, seul, devant le but vide d’Ospina. Il avait manifestement la tête ailleurs.

9e Exploit de Cheyrou qui, pour relativiser son précédent loupé, réussit à faire pire sur un centre de Morel.

10e Au moins, Cheyrou a retenu la leçon après son loupé face à Mönchengladbach : quand la balle arrive sur lui au bord de la ligne de but, il la met en six mètres.

11e Après ces deux belles occasions ratées, Cheyrou a la tête au fond du seau. Ça l’aidera peut-être pour cadrer la prochaine.

12e Cela fait beaucoup rire les Niçois, Pied en tête.

15e Sur un tacle de Gomis, André Ayew se rompt les ligaments du genou mais se relève et court se replacer.

17e Grosse activité du latéral droit niçois. C’est bien simple, Genevois que lui.

19e Depuis le début de la saison, Mandanda m’a l’air d’avoir pris du muscle. Il ressemble de plus en plus à la fin de carrière de Bernard Lama.

23e Jérémy Manche joue comme un pied.

Le vrai suspense de cette semaine reste la bonne forme de Jérémy Morel...

Le vrai suspense de cette semaine reste la bonne forme de Jérémy Morel...

24e Civelli se fait aspirer par Amalfitano puis Morel jusqu’à la ligne de touche. Il étire tellement sa couverture que l’arrière gauche s’enrhume.

27e Amalfitano se prend les pieds dans le couvre-lit de Civelli en entrant dans la surface de réparation. Penalty.

28e Avec Valbuena, le point de penalty semble très loin du but. Du coup, il le loupe.

34e Baup est un vrai génie, je suis bluffé par la solidarité de cette équipe marseillaise. C’est émouvant de voir qu’ils sont tous concernés à ce point pour remonter le moral de Loïc Rémy.

35e Abriel se tord de douleur. Il a voulu accélérer.

37e Au tour d’André Ayew de rater son occasion. On paie cher le bon match de Morel.

40e Les Marseillais s’entêtent, l’arbitre assistant a pitié et ne lève pas son drapeau pour laisser André Ayew placer une tête. 1-0

44e Choc entre Kaboré qui arrivait de l’ouest et Digard, de l’est. Coup franc pour Nice qui reste sur de mauvais rails.

45e Mandanda interrompt son pique-nique pour venir arrêter un coup franc au pied de son poteau.

Mi-temps. Civelli se sent vraiment seul dans les contacts, comme je vous le disais hier, Barton aurait été parfait pour l’occuper.

46e Retour des joueurs sur la pelouse, espérons qu’ils aient laissé les casques aux vestiaires cette fois.

47e Ballon repoussé sur la ligne par André Ayew. Les joueurs marseillais ont du mal à faire rentrer la balle, même dans leur propre but.

51e Il ne faut qu’une tête aux Niçois pour marquer alors que la défense se demande encore si le ballon précédent était entré. 1-1

52e L’OM a pris un coup de Puel derrière la tête.

55e Kaboré, qui a beaucoup appris en regardant le match hier soir, tente un drop.

56e Il passe. A Mayol.

60e Civelli reprend ses habitudes et se troue sur un coup franc mais permet à l’OM de ne pas encaisser de but. C’est son intervention la plus propre au stade Vélodrome.

61e Eysseric sonne la révolte mais son but est refusé. Il ne capte pas pourquoi.

64e Rémy remplace Amalfitano, qui était donc bien revenu des vestiaires.

68e La vidéo sur la ligne de but ça ne sert à rien, il suffit de faire tirer Valbuena. 2-1

Depuis le début de la saison, Valbuena casse la Barack.

Depuis le début de la saison, Valbuena casse la Barack.

72e Frappe de Jordan au-dessus. C’était ça ou la passer à Rémy.

75e Monsieur Enjnimi explique à Kaboré qu’il va prendre une biscotte. Kaboré écarquille les oreilles et lui explique qu’il va la donner à Gignac.

77e Première action de football pour Loïc Rémy depuis février 2012. Ca se termine pareil, blessé.

83e Sortie de Rémy pour Raspentino. Nice gagne quand même le concours avec Meriem et Abriel sur le terrain.

85e La vitesse de Meriem oblige Kaboré à faire faute.

88e Passe de Meriem, but d’Abriel. Je viens de voir ma vie défiler. 2-2

89e La technique de Civelli oblige Kaboré à faire faute.

90e+1 Le football est un sport qui se joue à onze contre onze, mais à la fin c’est toujours l’OM qui se fait égaliser.

90e+2 L’impact physique d’Abriel oblige Kaboré à faire faute.

90e+4 Je crois que les joueurs pensent qu’ils vont éviter d’être taxé à 75% en ne jouant que 75% du match.

90e+5 Je vous quitte, je vais profiter du derby de Rome, j’en suis baba.

Bob-Loulou

Salut les vivants,

Magie de l’Europe, nous jouons ce soir en noir contre une équipe en blanc.
Mais en regardant la composition, je me dis que ce n’est peut être pas qu’un coup marketing. C’est peut être tout simplement un message subliminal pour nos adversaires qui vont être les premiers à essayer d’échapper à Barton puis à Diawara.

Le Mad n’a pas attendu ça pour se couvrir de noir.

3e Un supporter allemand est décédé d’une crise cardiaque cet après-midi. Tout le monde a une pensée émue pour Loïc Rémy.

5e La version officielle est l’hydrocution mais il vient de me dire qu’en fait c’est en voyant la crête de Jordan.

7e Belle interception de la tête pour Diawara qui lance Jacques Rémy en profondeur. Les Allemands récupèrent la balle.

10e Depuis qu’Andrade n’est plus là, les bancs sont vraiment sales je trouve.

12e Lucas Mendes veut écarter sur l’aile gauche. Apercevant Morel, par réflexe, il dégage en touche.

13e Premier tacle raté de Diawara. Le patron n‘aime pas trop ça, ça lui fait du boulot en plus.

15e Sur corner, Simon Rémy manque de réussite : sa tête frappe le poteau puis est sauvée sur la ligne par un défenseur.

17e Les joueurs marseillais campent devant la surface allemande. André-Pierre Gignac aussi, mais sur une chaise au poteau de corner.

19e Il y a du Gago chez ce Cheyrou. 0-1

22e Carton jaune pour Amalfitano qui se le fait tout de suite dédicacer par Barton.

27e Quatorze centres ratés, on dirait du François Bayrou.

29e Une demi heure pour se faire avertir, ça se voit que Diawara est en phase de reprise.

30e Cyril Rémy est à son tour averti pour une belle semelle sur le portier allemand.

35e Je me pose une question. Si Jordan Ayew et Rémy sont sur le terrain, qui sont nos attaquants remplaçants ?

36e Oui, je sais, je devrais d’abord m’inquiéter des titulaires.

37e Marx déborde sur l’aile droite. Ils font vraiment tout à l’envers ces Allemands.

38e Ce joueur me semble par ailleurs jouir d’un beau capital sympathie auprès des supporters allemands.

43e Des fois je me demande si Morel sait de quel côté nous attaquons.

Mi-temps Diawara retrouve l’OM comme il l’avait laissé avant sa blessure : incapable de concrétiser ses bonnes dispositions. Si ça peut rassurer M’Vila, il n’est pas le seul pour qui les retours du Havre sont difficiles.

Vous rigolerez moins le jour où il piquera le ballon d'or de Messi

46e Il a glissé sur cette action, j’ai connu Hermann meilleur.

48e Malgré les appels de ses partenaires, André ne trouve pas chaussure à son pied.

53e Déprimé par la prestation de Benoît Rémy, Barton décide de prendre les choses en main. 1-1

54e Baup desserre un bouton de son gilet de sauvetage.

58e Sanctionné d’un carton jaune pour un fauchage sur Barton, Hanke maudit l’arbitre.

60e Rémy se traîne tellement que j’ai l’impression que ses chaussettes sont en fait des bas de contention. Ca me fait penser : quelqu’un a des nouvelles de Mehmet Scholl?

64e Les Allemands déroulent si bien leur partition qu’ils me font penser à un orchestre. Et Hanke serait le pianiste.

68e Sans cette crête, je me serais dit “Merci André”. Mais là, je me dis juste que je dois être fatigué pour voir des choses comme ça. 2-1

77e Ce soir, un trois contre un avec Rémy, ça donne un deux contre deux.

78e Il faut dire qu’avec ses changements de coiffure, ce n’est pas facile pour ses partenaires.

80e Le problème, c’est que s’il continue comme ça, je ne serais pas étonné que même sa famille l’abandonne.

82e Arango s’arrache pour éviter le six mètres et centrer en retrait pour un partenaire esseulé aux six mètres qui va… ha non, Mlapa la balle

85e Magnifique retour de Morel qui s’impose physiquement devant Mlapa. On oublie souvent que Micoud était un demi-dieu en Allemagne.

90e+2 Les Marseillais continuent de pousser malgré leur avantage au score. C’est Avi Assouly qui donne les consignes depuis la touche ou quoi ?

90e+3 Après avoir insisté pendant tout le match côté Morel, les Allemands réalisent leur première transversale du match. Seul à la réception Arango exécute Mandanda. Ils sont fins stratèges, ces Allemands. 2-2

Bob-Loulou

Salut les vivants,

Avec la phase terminale de la Coupe de la Ligue arrivée plus tôt que prévu, le club recycle n’importe quand son maillot noir et rose de soutien à la lutte contre le cancer du sein.
Je me demande si ce maillot n’est pas un message subliminal pour rappeler aux joueurs qu’ils doivent se battre avec ce qu’ils ont dans les poumons…

Le Mad a passé le match à chercher des seins mais n’a rien vu.

-3e Alors qu’on avait craint une fracture mercredi soir, André Ayew est titulaire cet après midi. Je ne sais pas en quoi le garçon est fait, mais il faudrait utiliser le même moule pour ses coéquipiers.

5e L’arbitre assistant se prend un ballon dans la tête. Il est prévenu, mais fort perplexe : il n’a pas vu de quelle mafia venait la menace.

12e Après deux petites courses, André est déjà cramé : il a la même tête que son père aujourd’hui.

19e Avec toute cette pluie, Ochoa frise.

22e Belghazouani est si souvent hors-jeu que l’arbitre de touche le prévient : il l’exclura avant d’avoir une tendinite.

27e Ricardo Faty, dans le rond central, tente un dribble. Rapide comme Ricardo Gomes et efficace comme Jacques Faty. Le footballeur 2.0.

33e Seul dans la surface aux six mètres, Mutu nous montre que, manifestement, il n’est plus dopé. Ou alors il faut qu’il change de pharmacie.

43e NKoulou tacle Ricardo Faty dans le rond central et prépare les arbitres français à l’arrivée de Barton.

45e Pendant un instant, je me suis demandé si nous avions revendu Diarra à Ajaccio. Mais ce doit être un homonyme, jamais le notre n’aurait pris de vitesse toute une défense.

45e+1 Mostefa pousse Valbuena et essaie de lui arracher le short à deux reprises. Valbuena s’énerve : “Tu ne peux pas attendre la mi-temps comme tout le monde pour récupérer mon caleçon dédicacé ?”

"Il va être suspendu longtemps Zlatan ? J'ai un pari à gagner moi..."

"Il va être suspendu longtemps Zlatan ? C'est que j'ai un pari à gagner moi..."

Mi-temps. Comme vous et moi, les joueurs n’apprécient pas avoir été dérangés pendant leur repas de famille pour venir jouer un match de football sur un terrain pourri. Et ils nous le montrent bien. Et menacent de revenir après le café.

47e Les remplaçants de l’OM partent s’échauffer. En revanche, nous restons sans nouvelle des titulaires.

51e Abdallah tente beaucoup. Il finira bien par réussir.

55e Centre de Valbuena, frappe d’Amalfitano contrée, prolongation de la tête de Kaboré : André Ayew se retrouve seul au point de penalty et n’a que l’embarras d’Ochoa pour placer sa tête. 0-1

56e Les restaurateurs corses de Marseille sont soulagés.

58e Sur un coup-franc de Mutu, Mandanda est vigilant et plonge sur sa ligne. Envieux, l’attaquant roumain commence à décompenser.

66e Rémy cède sa place à Jordan Ayew. Après 11 journées, Rémy est maintenant derrière Ahamada et Hoarau au classement des buteurs.

75e Nouvel hors-jeu de Belghazouani. L’arbitre renonce à le sanctionner après lui avoir demandé d’épeler son nom.

77e Entrée de Tiberi. Les attaquants ajacciens doivent être vraiment morts…

81e Bien intégré dans le schéma tactique de son équipe, Gigliotti se positionne directement hors-jeu.

85e Perdu, Mutu ne fait plus que longer la touche sans quitter la ligne blanche des yeux.

87e Valbuena remet à l’entrée de la surface pour Jordan Ayew qui feinte et marque d’un tir croisé. Je ne sais pas si c’est la crête, mais le voyage insulaire lui réussit. 0-2

90e+1 Raspentino entre en jeu. Raspentino, c’est Corse, non ? On va bien lui trouver de la famille à qui le confier…

90e+3 Finalement, leur buteur cocaïnomane repenti s’est tellement repenti qu’il a également repenti le buteur.

Bob-Loulou

Salut les vivants

La Coupe de la Ligue, c’est l’occasion rêvée pour faire tourner son effectif. Et le PSG ne s’en prive pas ce soir en alignant le fond du banc de touche. L’OM aurait bien voulu faire de même, mais ce sont les vacances, il y a des enfants dans le stade. Ou alors il aurait fallu déguiser nos joueurs. En footballeurs.

Le pire, c’est que même contre l’équipe B, l’important pour l’OM ce soir, cela va être de savoir laisser passer l’orage. Quand je vois l’état dans lequel la tempête a laissé Marseille le week-end dernier, je ne sais pas si c’est une bonne idée… Je vais demander à Napoléon Bonaparte, qui me regarde de travers.

-4e L’OM a un maillot orange et noir dans sa garde robe et n’est même pas capable de le sortir pour Halloween… Il faut dire que cette équipe n’a pas besoin de cela pour faire peur.

-3e En parlant de faire peur, voir Tiene sur la feuille de match, ça fait drôle.

-2e Ah, Douchez est titulaire. Il faut appeler “Alerte enlèvement”, ils peuvent arrêter les recherches.

6e Morel est le seul défenseur qui accompagne le ballon en corner.

11e Morel prend Pastore à la vitesse puis au duel à l’épaule. Jérémy a enfin trouvé un joueur de Ligue 1 à son niveau.

17e Pour Halloween, Bodmer s’est déguisé en Bakayoko et loupe le cadre vide à moins d’un mètre.

18e Halluciné, Zlatan s’arrache un cheveu. Kevin Kohler le ramasse.

25e Un truc que Maxwell dose bien, ce sont les ouvertures. Servi sur un plateau, Hoarau est pris dans le courant d’air entre Nkoulou et Fanni et s’effondre à l’entrée de la surface. L’addition est salée : pénalty plus carton rouge.

26e Au moins, Zlatan serait resté debout et nous en aurait collé un en pleine lucarne. Ca aurait été moins douloureux.

27e Thiago Silva se sent obligé de venir justifier le coût de son transfert et vient tirer le penalty. La course d’élan la plus longue à démarrer de l’histoire de la Coupe de la Ligue lui permet d’attendre les consignes de Zlatan et de prendre Mandanda à contre pied. 1-0

28e L’avantage de ne pas avoir de banc de touche, c’est que Baup ne peut pas sortir un attaquant pour faire rentrer un défenseur. De toute manière il n’y a même pas d’attaquant sur le terrain.

44e Avec une frappe en douceur, Cheyrou permet à Douchez de toucher son premier ballon.

45e Hoarau attend toujours son tour.

Trouvé dans les vestiaires du Parc, ce scanner est-il celui du crâne de Ménez ou de Valbuena ?

Mi-temps. Pour l’instant, l’arbitre applique à merveille les consignes de la LFP visant à permettre de jouer OM-OL en 2012.

46e Je suis serein, l’entrée de Brandao va tout remettre en ordre.

50e Lucho de Pastore dans le dos de Fanni. Ménez fusille Mandanda. 2-0

55e Le Parc des Princes lance des “Olé”. Nasser Al-Khelaïfi a compris le message : il faut recruter en Espagne.

62e Ancelotti fait rentrer Rabiot. Non, cela ne suffira pas pour se venger du match contre les Minots.

68e Ménez refait le coup dans le dos de la défense marseillaise mais Abdallah, voulant s’assurer d’être sur la photo du but, arrive trop vite et sauve sur sa ligne.

71e Baup vient de s’apercevoir qu’il lui manquait un joueur derrière. Abdullah remplace Rémy.

73e Ménez veut absolument marquer un troisième but. Certainement en prévision du match retour.

77e Avec le temps que met Cheyrou pour armer sa frappe, il y a tellement de Parisiens qui ont le temps de revenir qu’ils se télescopent.

78e Luyindula et Tiené qui rentrent. Ancelotti fait jouer l’équipe C. C’est toujours trop face au système D de l’OM.

83e Baup prend acte de la défaite : Raspentino remplace Valbuena. Cette fin de match, ce n’est plus Halloween, c’est carnaval.

87e Coup franc de Cheyrou, de 25 mètres, sur le poteau. La transversale est jalouse.

90e Je ne sais pas qui est ce “Môrseille”, mais les supporters du PSG semblent décidés à lui faire quelque chose d’interdit au Qatar.

93e Voilà, c’est fini. Au moins nous n’aurons pas lancé la saison de Guillaume Hoarau.

94e Nous jouions pour une treizième victoire d’affilée en Coupe de la Ligue et nous repartons avec une troisième défaite toutes compétitions confondues.

95e J’ai l’impression que les Parisiens nous ont refilé leur crise de novembre. J’aimerais pas voir leur tête quand ils verront qu’on leur a échangé contre le chat noir.

Bob-Loulou