Archive for octobre 5th, 2012

Salut les vivants,

Déjà que l’Europa League, ce n’est pas la Ligue des Champions, mais en plus, un premier match en Turquie contre le Fenerbahçe, j’ai bien cru que nous étions privés d’Europe cette année.

En même temps, la question peut aussi se poser ce soir, Chypre et la Grèce étant surement le seul coin où il y a plus de chômeurs qu’à Marseille et Valenciennes réunis…

-3e Ce soir l’OM joue avec son maillot Akhenaton. On a la fashion week qu’on mérite.

-1e Première titularisation pour le jeune Baptiste Aloé. Il parait qu’il a une bonne vision du jeu, ce que Fanni ne voit pas, Aloé verra.

3e Je ne le sens pas le maillot des Chypriotes, on dirait celui de Sochaux. J’ai peur que José ne sorte le chéquier.

5e Jordan Ayew se promène tranquillement balle au pied entre cinq Chypriotes. Ça lui rappelle les vacances.

7e Pris de panique, Anigo se met à hurler qu’il faut évacuer le stade. Cazadamont le rassure en lui expliquant que ce Théophilou n’a rien à voir avec Maoulida.

17e Jordan est vexé, Dosa Junior a une crête encore plus ridicule que la sienne.

20e Crête toujours, José vient de se rendre compte qu’il s’est trompé d’île pour les billets d’avion du match retour.

21e L’alignement de la défense est pour une fois parfait. Dommage que ça ne serve à rien sur corner. 0-1

24e Vu le nombre de supporters chypriotes dans le stade ce soir, je pense que l’île doit être déserte.

28e Nouvelle offensive des jaunes, Mendes propose une conférence à Genève.

33e Début de bagarre. Amalfitano regrette d’être en tribunes alors que Barton suit les conseils de son psy et commence à compter jusqu’à 3 000 dans sa tête.

36e Barton a fini. Les Chypriotes vont se faire couper en deux.

37e Baup demande à Kaboré de jouer court mais ce dernier ne l’entend pas de cette oreille.

41e Barton s’infiltre jusqu’à l’entrée de la surface mais son tir est dévié. Il recommence à compter.

42e Sur le corner, Fanni égalise. Il s’excuse avant de se rendre compte que ce n’est pas Mandanda dans les buts. 1-1

45e Gros arrêt de Mandanda sur la dernière action de la mi-temps. Il n’a pas eu le temps de relancer à la main, la défense respire.

Mi-temps Une fausse coupe d’Europe, de faux Grecs, un match nul. Ce n’est pas ça qui va me rendre l’Europe sympathique.

Grands professionnels, Nkoulou et Valbuena ont déjà repéré le match retour

Grands professionnels, Nkoulou et Valbuena ont déjà repéré le match retour

47e Mendes éclate le nez de Theophilou. Sentant l’odeur du sang, Barton recommence à compter.

48e Le jeune latéral brésilien de l’OM semble être une forte tête. Il me plaît beaucoup avec son petit air d’Evra, Mendes.

50e Les jaunes sont au four et au moulin, c’est Limassol meunière ce soir.

58e Les supporters marseillais ont pu bénéficier d’un pack à vingt euros pour les trois matchs de poule d’Europa League. Et je suis sur que Labrune en a payé la moitié.

60e ATTENTION !!! RELANCE DE MANDANDA A LA MAIN… Ah non, tout va bien, pardon

62e Une passe et un but, le front de Mendes devient populaire. En ce moment, c’est Mendes transe. 2-1

63e En une heure de jeu, Lucas Mendes a le bilan de Jérémy Morel en un an et demi. La souffrance en moins.

66e Après ses déclarations dans la presse, Barton s’applique à travailler son image de mec sympa. Deuxième ballon offert dans l’axe aux joueurs de Limassol en moins de cinq minutes.

67e Chassez le naturel, il revient vous coller une semelle sur le genou. Coup-franc pour les Chypriotes.

75e Ayons une pensée pour Manuel Valls qui doit s’étrangler depuis une heure en voyant ce camp d’immigrés en tribune Ganay. Et en plus ils chantent.

77e But de Rémy en deux temps sur un centre de Jordan laissé seul dans le couloir gauche des Chypriotes. Mais il est où Morelopoulous ? 3-1

79e Après le défi “revenir au score après être mené de deux buts” contre Fenerbahçe, il semblerait que l’OM ait tiré ce soir la carte “marquer tous ses buts de la tête”.

81e Beau déboulé d’un Chypriote. Probablement un Limassoliste.

83e Je ne sais pas si c’est ça, une défense à l’anglaise, mais les joueurs de Limassol campent bel et bien dans leur moitié de terrain.

87e Sur le côté gauche de la surface, Gignac décroche une belle frappe enroulée qui va heurter la transversale. La barre tonne, Joey aussi.

88e 2 998, 2 999, 3 000 ! Carton jaune.

90e Je ne sais pas si Gignac a renégocié une prime pour tous les buts qu’il marquerait en reprise de volée, mais il devrait. 4-1

90e+3 Rémy, lui, a décidé de n’accorder aucune passe décisive à ses partenaires. Et donc de ne marquer qu’après avoir allumé un adversaire. 5-1

90e+5 Fin du match : Limassol lucet omnibus

90e+8 Quand on en prend quatre le week-end, on en plante cinq la semaine. Dommage de ne pas jouer jeudi prochain…

Bob-Loulou