Archive for septembre 30th, 2012

Salut les vivants,

Valenciennes, l’Europe et Paris… La dernière fois qu’on a enchaîné les trois, on a mis dix ans à s’en remettre. C’est donc peu dire que je ne suis pas serein…

En plus, aujourd’hui, nous jouons pour exploser un record : le plus grand nombre de rencontres consécutives durant lesquelles une erreur de Morel ne nous coûte pas le match.

-3e Il fait un très grand soleil aujourd’hui à Valenciennes. Malgré des conditions météorologiques exceptionnelles, la Ligue a décidé de ne pas reporter le match.

-1e Encore deux jours avant la paye du chômage mais il y a quand même du monde à Valenciennes.

3e Première incursion des joueurs locaux dans la surface marseillaise. Allongé au soleil devant sa ligne de but, Mandanda repousse le ballon de la jambe.

4e Zlatan a déclaré ne pas connaitre Nkoulou. Après cette intervention, j’espère qu’il aura découvert Mandanda.

10e Ce début de match est un festival d’imprécisions et de ballons perdus de notre milieu de terrain. Je ne saurais dire si Diarra me manque ou si j’ai l’impression qu’il est revenu.

15e Morel semble remporter son duel face à Kadir. L’arbitre ne tombe pas dans le panneau et siffle faute du Marseillais. Danic nettoie la lucarne de Mandanda. 1-0

21e Seul dans le couloir droit, Kaboré ajuste mal son centre en retrait pour Valbuena. Les joueurs commencent à se prendre le chou. Kaboré, le chou-fleur.

33e Danic obtient le même coup-franc que sur l’ouverture du score. Cette fois, le mur reste en place. Six mètres.

35e Nous venons de prendre un but de Le Tallec. Le Tallec. Je n’ose même pas imaginer ce que va nous faire Zlatan. 2-0

36e Depuis le début du match, les joueurs de Valenciennes ont l’air beaucoup plus frais que nous. Mais jouer chez des pauvres la semaine de la sortie de FIFA 13, ça n’est pas très équitable. Ils n’ont pas passé leurs nuits sur leur console, eux.

39e Mandanda clôt le débat : Lloris n’est pas obligé d’être titulaire à Tottenham pour jouer dans les buts de l’équipe de France. 3-0

40e Les joueurs ont des consignes pour que le PSG ne nous inflige pas notre première défaite de la saison. Je ne vois pas d’autres explications.

41e C’est ça, ou on va apprendre que madame Mandanda a parié 5 000 euros que son mari ferait une passe décisive à Kadir.

45e Un coup-franc pleine lucarne, un but de Le Tallec et un but à la con sur une relance foireuse. Au train où vont les choses, Mandanda devrait se prendre un spot du stade du Hainaut sur la gueule d’ici la fin du match.

Mi-temps C’est peut-être une bonne idée ces matchs à 14 heures. Mais, après la sieste, ça serait sympa aussi.

Avant, on préférait les enterrer...

Avant, on préférait les enterrer...

49e Les joueurs râlent sur chaque action et affichent des mines de plus en plus déconfites. Vivement l’entrée de Jordan pour redonner un sourire à cette équipe.

54e Baup effectue un changement. C’est vraiment un drôle de match.

59e Mandanda sauve son équipe d’un doublé de Le Tallec. Et d’une sévère dépression.

62e Du Xanax, vite. 4-0

63e Heureusement que Zlatan ne connaît pas non plus Le Tallec. Sinon, ça aurait été la honte.

65e Avec treize points d’avance sur la zone rouge, l’OM a finalement décidé de garder ses forces pour l’Europa League. Tremble Limassol.

68e Selon la montre de Jacques Mellick, nous sommes en septembre 2011, pas en 2012.

70e C’est dommage, avec sept victoires de suite, j’aurais pu caser une vanne sur DSK. Là, il me reste vingt minutes pour en trouver une sur Borloo.

72e Je ne sais pas ce qui est le plus difficile : prendre quatre buts ou se faire chambrer par des supporters qui habitent à Valenciennes ?

75e Penneteau remporte son duel avec Gignac et sauve son équipe du 4-1. Je me suis toujours douté que ce mec n’aimait pas la poésie, Dos Santos aussi.

78e Il reste douze minutes à Mandanda pour provoquer un penalty, se prendre un deuxième jaune et manquer Paris.

82e Kadir, Bong et Aboubakar… Plutôt qu’au mercato, c’était ce soir qu’il fallait acheter l’équipe de Valenciennes.

84e Auteur d’un doublé, Le Tallec est remplacé et va désormais attendre sagement le match retour pour marquer de nouveau cette saison.

87e Encore un ballon récupéré par Gil. Finalement, c’est lui qui va réunir les centres, pas Borloo.

90e+3 Plus qu’un but et le député Avi Assouly fait voter un amendement nous octroyant le point du match nul. 4-1

90e+4 Le public valenciennois entonne en choeur “On est les premiers”. Vincent Peillon annonce le recrutement massif de 22 000 professeurs de mathématiques supplémentaires dans le Nord-Pas-de-Calais.

90e+7 En terme d’image, il y a pire que perdre 4-1. L’essentiel est finalement sauf.

Bob-Loulou.