Archive for décembre 21st, 2011

Salut les vivants,

A Nancy, ce qui est cool, c’est que les fumigènes sont 100% écolo, les locaux appellent ça le brouillard. Les Olympiens jouent en noir. M’étonnerait que ce soit encore pour moi. Václav Havel et Kim Jong-Il revendiquent l’hommage.

Le Mad Professor est en bonne santé, lui.

Sans transition le film du match:

-2e Kim me demande pourquoi Jo-Gook n’est pas titulaire. Il semble vouloir appeler quelqu’un pour décapiter cet effronté de Jean Fernandez, mais on n’a pas le téléphone.

10e Mbia est déjà en vacances et laisse tout passer autour de lui. Sauf les chevilles.

14e Mbia gagne un duel sans faire faute, Kaboré se moque de lui.

18e Valbuena a du nez et trouve Rémy qui, le cœur sur la main, lui remet dans la course. 0-1

24e Jean Fernandez est tellement concentré sur son banc que j’entends ses prières arriver dans le bureau du patron à côté. Et il demande un second but.

Et Mbia, bravant les dangers, décroisa sa tête.

Et Stéphane Mbia, bravant les dangers, décroisa sa tête.


25e Niculae se présente face à Mandanda mais il traine une telle caravane qu’il n’atteint pas le ballon. Pour chambrer, Diawara lui lance “Oh hisse, Niculae”.

31e Cesaria Evora me confie: “Chaque fois que j’ai voulu composer une chanson triste, j’ai regardé un match de Nancy avant.”

33e Puisqu’il s’est fait gronder quand il est rentré de vacances en retard, Mbia fait tout pour partir plus vite.

38e Déguisée en M’bami, Méduse fait son apparition en tribune. Tous nos joueurs la regardent. Lemaître en profite pour marquer de la tête. Jean Fernandez s’excuse. 1-1.

41e Sur un centre d’Amalfitano, Mbia se jette comme un saumon et marque 1-2.

44e Diawara et Azpi montrent qu’ils ont beaucoup progressé dans leurs automatismes, Souley dégage la tête d’Azpi qui dégage la balle.

45e Au tour d’Ayew de prendre une balle dans la tête. Fausse joie pour Kim.

45e+1 Coup-franc pour Nancy qui, intelligemment, l’envoie vers le poteau de corner pour tenir le score. Jean Fernandez esquisse un sourire.

Mi-temps: Comme dirait Brandao: Nancy résiste mais on va la mettre au fond.

57e But refusé de Mbia, Labrune est aux anges, vous n’imaginez pas le prix de la prime exceptionnelle de doublé.

59e Je ne sais pas si Niculae est né hors-jeu mais s’il continue, il y mourra.

68e Deschamps verrouille et Rod Fanni rentre. Pour l’anecdote, Kim me raconte que, dans son pays, un de ses bunkers s’appelle “Pablo Correa”.

77e Tacle in extremis de Morel qui évite parfaitement le ballon mais pas la cheville de Moukandjo. Le penalty n’est pas sifflé. 1000 km plus au sud, Gaby Heinze se lève de son canapé et applaudit.

78e Sur le corner nancéen qui suit, Mandanda sort à la pêche. Ayew fait la CAN et Morel l’hameçon.

79e Nancy fait rentrer son Coréen local. Jean-Vincent Placé s’indigne. Manque plus qu’Emmanuel Rizière au mercato.

81e Deschamps répond immédiatement en faisant rentrer Lucho.

83e Je n’arrive pas à trancher : Jo-Gook, c’est une mauvaise imitation asiatique de Joe Cole ou simplement le cousin de Thomas Cook ?

85e Si Valbuena est le lutin du Père Noël, c’est Lucho qui tire le traineau.

89e Reprise du gauche de Valbuena de peu à coté. Cheyrou demande des royalties.

90e Lucho est très content, le synthétique c’est vachement doux.

91e Valbuena est en feu et réussit le tour de force de démarquer Lucho. Je précise à Kim qu’”en feu” s’entend au figuré. 1-3.

92e Je n’ai toujours pas compris ce que Lucho a voulu mimer dans sa célébration de but, j’offre un week-end avec Leyti N’Diaye à celui qui trouve.

94e Dans la même soirée, Lucho et Zubar ont marqué. Noël approche.

Bob Loulou