Salut les vivants,

Descendant d’un dignitaire nazi réfugié en Argentine, Gabriel Heinze a pendant deux saisons fait fureur dans le vestiaire, hypnotisé les arbitres et simulé le poste d’arrière latéral. L’apparition des terrains synthétiques a scellé le sort de sa carrière.

OM-Nancy. C’est le seul joueur de L1 qui a le droit de jouer avec les mains. Barjot, costaud et spécialiste à la fois. Sérieux, les règles sont différentes en Argentine ou quoi? M’étonne pas que tous les criminels aillent finir là-bas, j’aurais du y penser. 5/10

Zilina-OM. J’ai cru qu’il avait raté son brushing en ratant de manière spectaculaire ses deux premières têtes. Il marque cependant son habituel but de roublard dans la compétition qui lui va le mieux. 7/7, et ses yeux sont plus beaux que ceux d’Anne Sinclair.

OM-Rennes. J’ai voulu vérifier la date de péremption sur l’emballage, mais il est tellement vieux qu’elle est effacée. Ce soir, il a inventé le poste de non-arrière gauche. Il n’a pas pris un ballon de la tête et pire, il la baisse quand le gardien sort avec les poings. La seule chose qui lui reste, c’est son grand sourire et son impunité dans la surface. 3/10

Spartak-OM. Après avoir réussi à servir Valbuena de volée, il a balancé des transversales à l’adversaire tout le match. Faire jouer Heinze sur du synthé, c’est aussi cruel que de dormir avec La Femme d’un autre et le mari sous le lit. Trois huitièmes.

Auxerre-OM. En retard quand il piétine allègrement Quercia après que Mbia l’a séché, il s’est en revanche montré beaucoup plus vivace quand il s’agissait de reprendre Gignac entre six yeux avec Mandanda. S’il est si important dans le vestiaire, pourquoi n’y reste-t-il pas? Cramé. Au troisième degré.

Gabriel n'a jamais peur d'arrêter le ballon avec la main

Un Gabriel n'a jamais peur d'arrêter le ballon avec la main.

OM-OL. Chorizo piquant et mentor express de son compagnon de la défense centrale. C’est le seul joueur au monde à se permettre un high-kick en pleine surface et à récupérer le ballon pour une faute de main. Trois hôtels dans le Guide du Routard.

Brest-OM. Il faut qu’il devienne arbitre à la fin de sa carrière, un peu comme les anciens faussaires embauchés par le FBI. L’autorité avec laquelle il décide s’il y a hors-jeu ou pas, faute ou pas, force un tel respect autour de lui… Un sifflet, un drapeau (et une matraque s’il est sage jusqu’au 25 décembre).

OM-Manchester United. La preuve que notre championnat est excellent: il a subi le même calvaire face à Nani que celui qu’il subit depuis six mois face à tous les ailiers droits de L1. 0/0

OM-Lille. Même sur le côté c’est la charnière de l’équipe, l’ennui c’est qu’il grince. Les fautes de marquage de Taiwo et l’apport offensif de Salim Arrache. Une intervention à la hauteur de son match lorsqu’il laisse Frau (Frau!) marquer. Probablement le plus mauvais arrière gauche à avoir joué à l’OM depuis Bonnissel. Mais il a une belle gueule. Ah tiens, comme Bonnissel. 3/10

OM-PSG. Paris jouait avec un maillot sur lequel était inscrit son nom. Du coup, il n’a osé en tirer aucun. Même si ça l’a titillé quand il a distingué “Talal” et “Okpara” dans un coin. 8/10

OM-Auxerre. Si j’ai bien compris, les blancs sont moins physiques, c’est ça? 6/10

OM-VA. Dans tout pot de départ, un collègue rappelle les meilleurs moments de votre carrière. Heinze s’y est collé pour les adieux à Taiwo. 4/10

Bob-Loulou.

11 commentaires

  1. sly dit :

    mettre une photo de gabriel Batistuta pour illustrer un article sur Heinze….Bravo les gars !!! :-)

  2. Belma dit :

    oh Gaby, tu nous manqueras.

    @sly : je pense que c’est volontaire, comme on le dit d’une main.
    (in bob-loulou we trust)

  3. hamada jambay dit :

    je pense pas que se soit volontaire, mais bon, en vacances, en faisant vite… Il est tellement fort ce bob Loulou, on lui pardonne, c’est pas come si l’Equipe ne s’était jamais trompée.

  4. Vendre dit :

    Belma j’aime ton jeu de mots

    Hamada

  5. teupeuseu dit :

    La légende de l’image confirme le caractère volontaire de l’image: “Un Gabriel n’a jamais peur d’arrêter le ballon avec la main”. Et c’est par ailleurs très bien vu ;)

    Il ne faut jamais remettre en question la parole de Bob-Loulou. C’est un coup à finir avec une attaque Gimenez/Mendoza.

  6. patam dit :

    bah si c’est volontaire, suffit de lire la légende et de reconnaitre Gabriel Batistuta

  7. Raspou dit :

    Pour les plus jeunes, rappelons l’historique de cette photo et du subtil détournement auquel elle avait donné lieu de la part de nos amis anglais, quelque peu ironiques quant à la virilité du mur de la pampa:

    http://www.yanksarecoming.com/history-of-the-world-cup-2002

  8. Anonyme dit :

    putain gimenez mendoza j’avais oublié…

  9. Erwan dit :

    oui Gimenez Mendosa, c’est vrai j’avais presque oublié aussi,
    On avait pas Civelli en defense cette année là ?

  10. Franck dit :

    @Raspou
    Merci pour ce très bon rappel

  11. Myst dit :

    Bob veut dire que quand on s’appelle Gabriel (Batistuta ou Heinze ou autres) on n’a pas peur d’arreter les ballons de la main…
    A tous les matchs pour notre Gaby aux beaux Yeux et sur l’action illustrée par la photo pour Batigol…

Répondre