Hier, quelle ne fut pas ma surprise quand je suis passé à côté de George Sand et que je l’ai entendue parler de football avec certaines de ces amies ici-haut. Je leur ai demandé si je pouvais partager leur discussion, et elles m’accueillirent à bras ouverts. Je ne me suis évidemment pas vexé lorsqu’elles m’ont avoué que je leur étais inconnu : elles étaient déjà bien aimables de me faire une place autour de la table. Je fus néanmoins stupéfait de comprendre qu’elles connaissaient Mathieu Valbuena, dont elles semblent être les secrétaires intimes et assidues de ses performances.

J’ai alors demandé à George Sand s’il elle pouvait me dire ce qu’elle pense de ce joueur, que j’ai eu le mérite de faire venir à l’OM. Très pressée par un rendez-vous avec Alfred de Musset, elle ne put s’entretenir plus longuement avec moi. Malgré tout, elle promit de m’écrire. J’ai un instant espéré qu’elle oserait avec moi les jeux de mots doux qu’elle partage avec Alfred.

Et, ce matin, j’ai reçu ce pli venu de je ne sais où, jeté comme un pavé dans la mare au diable :

La première fois que je l’ai vu jouer,

J’ai envisagé l’OM évoluer sans lui et

J’ai tout de suite perçu le problème

Que poserait désormais son absence.

Il est étrange qu’avec tous les ballons

Subtilisés dans les pieds des adversaires

Qu’il mange, il ne soit pas plus grand

Dans le cœur de tous les supporters.

Le voir déborder, et imaginer son centre

Vers l’attaquant placé devant le gardien,

Forcément trop court, et le but qui s’ensuit,

Faisant exulter les supporters comme

Sur une contre-attaque rondement menée

Où il aura beau être encore poursuivi

Par l’adversaire, trop rapide dans son dos

Il s’en ira et saura faire parler sa technique,

Ses contrôles, encore à contre-sens du jeu,

Déstabilisant toute l’équipe opposée

Et encore une fois finir, avec son nez

De fin dribbleur, seul face au gardien

Planté dans la pelouse du Vélodrome,

Pour placer le ballon dans la lucarne

Empli d’un sentiment du devoir accompli.

Je suis à moitié d’accord.

Bob-Loulou.

13 commentaires

  1. Jacques Cachequart dit :

    La plupart de mes contrats utilisent la même tèchenique.

  2. adrct dit :

    vraiment bien joué. Le pire c’est que j’ai mis du temps a comprendre;

  3. Marc Berdoll dit :

    Bob,
    Merci d’avoir mis du bleu pour mes yeux.
    Monsieur le Banni risque une attaque (sans mettre un but) même à son jeune âge.

    tu me manques.

  4. lapocompris dit :

    Dommage d’avoir mis les lignes en couleur, cela gâche l’effet de surprise.

  5. rana dit :

    Que d’Esprit au Ciel. Alléluia!

  6. Moi dit :

    c’est un poil vache pour petit vélo, mais bravo c’est très drole

  7. Trollman dit :

    Il est paradoxal de constater qu’après le match de ce soir il ne faut surtout pas voir les choses en Bleu ici. 😉

  8. Marseillais dit :

    Bob,
    merci pour tous tes billets,
    et particulièrement celui-là,
    Superbe.

  9. JJPYA dit :

    Encore une fois, bravo.

  10. Mister Frisk dit :

    Ca me fait penser à ca toutes ces belles photos de Ebbe Sand:

    Wer baut die größte Burg am Strand?
    Ebbe, Ebbe Sand
    Wer hat den besten Schuss im Land?
    Ebbe, Ebbe Sand

    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand
    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand

    Wer köpft den Nagel in die Wand?
    Ebbe, Ebbe Sand
    Wen mag man auch im Sauerland?
    Ebbe, Ebbe Sand

    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand
    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand

    Wer ist für schnelle Sprints bekannt?
    Ebbe, Ebbe Sand
    Wer löscht mit Veltins seinen Brand?
    Ebbe, Ebbe Sand
    Wer wäscht sein Trikot mit der Hand?
    Ebbe, Ebbe Sand
    Wer trifft die Tore in der Wand?
    Ebbe, Ebbe Sand

    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand
    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand

    Wer isst zum Frühstück Kräuterschmand?
    Ebbe, Ebbe Sand
    Wer tritt das Leder sehr gewand?
    Ebbe, Ebbe Sand

    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand
    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand

    Wer kriegt auf Dosen Flaschenpfand?
    Ebbe, Ebbe Sand
    Wer hat die Abwehr umgerannt?
    Ebbe, Ebbe Sand

    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand
    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand

    Wer hat am Knie ein Gummiband?
    Ebbe, Ebbe Sand
    Wer schießt die Tore ganz entspannt?
    Ebbe, Ebbe Sand

    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand
    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand

    Wem fressen Frauen aus der Hand?
    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Wer schießt den Stahlpass elegant?
    Ebbe, Ebbe Sand
    Wer trickst den Gegner sehr galant?
    Ebbe, Ebbe Sand
    Wer hat im Damenklo gespannt?
    Ebbe, Ebbe Sand

    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand
    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand

    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand
    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand

    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe Sand, Ebbe Sand
    Ebbe, Ebbe Sand

  11. pierre-minus dit :

    Et si on rendait à Georgette ce qui appartient à Georgette ?

    Je suis très émue de vous dire que j’ai
    bien compris l’autre soir que vous aviez
    toujours une envie folle de me faire
    danser. Je garde le souvenir de votre
    baiser et je voudrais bien que ce soit
    là une preuve que je puisse être aimée
    par vous. Je suis prête à vous montrer mon
    affection toute désintéressée et sans cal-
    cul, et si vous voulez me voir aussi
    vous dévoiler sans artifice mon âme
    toute nue, venez me faire une visite.
    Nous causerons en amis, franchement.
    Je vous prouverai que je suis la femme
    sincère, capable de vous offrir l’affection
    la plus profonde comme la plus étroite
    en amitié, en un mot la meilleure preuve
    dont vous puissiez rêver, puisque votre
    âme est libre. Pensez que la solitude où j’ha-
    bite est bien longue, bien dure et souvent
    difficile. Ainsi en y songeant j’ai l’âme
    grosse. Accourrez donc vite et venez me la
    faire oublier par l’amour où je veux me
    mettre

  12. Marc Berdoll dit :

    Je n’y arrive pas, il manque du bleu

  13. Marseille vu du ciel » Blog Archive » La saison de Mathieu Valbuena dit :

    […] Avant la reprise, revenons sur la saison du Petit, un joueur qui a du nez. Et à son sujet, George Sand a le mérite de faire l’unanimité. […]

Répondre