Posts tagged ‘Pressing’

2014 ne restera pas dans les annales comme un millésime charnière sur le plan tactique. À l’exception d’innovations individuelles et localisées, la plus marquante d’entre elles en Bavière, cette année n’a pas connu la généralisation d’une nouvelle approche ou d’un nouveau schéma, en dépit du caractère amplifiant d’une Coupe du monde.
Lire la suite ‘2014, ANNÉE DU PRESSING ROI’ »

Quand on ne mène au score que d’un seul but, il y a plusieurs manières d’agir. On peut ne rien faire de particulier, en laissant les mêmes hommes sur le terrain ou en les remplaçant par d’autres au profil similaire. L’idée : ne pas changer ce qui a marché jusque-là. On peut aussi faire entrer des éléments offensifs, soit pour presser l’adversaire et l’empêcher de trop attaquer, soit pour profiter des contres. On peut enfin verrouiller, faire entrer des joueurs à vocation défensive pour fermer la boutique. Mais cette stratégie, qui est la plus couramment utilisée, ne marche pas toujours. Et encore moins dans des oppositions entre grands et petits, comme l’a prouvé le match entre Valladolid et le Real Madrid.

Lire la suite ‘MENACE ET MESSAGE : QUAND LE CONSERVATISME CRÉE LE DANGER’ »

La fête et le bonheur sont là à Liverpool. Au pas de la porte, après ce week-end marqué par la défaite de Chelsea contre Sunderland et la victoire des Reds 3-2 à Norwich, contre qui, pour une fois, Luis Suarez n’a pas inscrit un triplé.

Il n’a encore rien gagné, et pourtant il est déjà le grand vainqueur de cette saison. Brendan Rodgers, auteur d’une première campagne mitigée et cible de nombreuses critiques lors de ses premiers mois, est aujourd’hui intouchable. Il sera au minimum l’homme qui a fait revenir la Ligue des champions à Anfield, un espoir encore incertain en août dernier. Les Reds visaient le top 4 aux premières heures de ce championnat d’Angleterre. Ils étaient cinquièmes au soir de la phase aller.

Et pourtant, l’entraîneur nord-irlandais rêvait de mieux. Depuis le début. Dans une interview donnée récemment au Telegraph, Steven Gerrard déclarait :”Le coach n’a jamais dit que le top 4 était notre seul objectif.” Le temps aura donné à raison à Rodgers, qui se tient désormais à la tête d’un club leader de Premier League, emmené par Luis Suarez et Daniel Sturridge à l’avant de son système. Si ses attaquants empilent les buts, la réussite de Liverpool réside en réalité plus bas dans le schéma tactique. Là où Rodgers intervient le plus souvent. Lire la suite ‘LIVERPOOL, LE RENOUVEAU PAR LE MILIEU’ »

Le meilleur moyen de ne pas encaisser de buts reste de ne jamais ouvrir de fenêtre d’opportunité pour l’adversaire. En pratique donc, d’avoir la possession du ballon suffisamment loin de son but pour ne pas risquer de danger direct, même en cas de mauvais choix. C’est ce que l’Espagne championne du Monde en 2010 a illustré à la perfection : une fois l’avantage pris, il suffit, si l’on peut dire, de faire une passe à dix dans le camp adverse sans bouger le dispositif tactique pour être tranquille. Derrière ce cas particulier se trouve une nouvelle constante : la défense échappe de plus en plus aux défenseurs.

Lire la suite ‘LA DÉFENSE PAR L’ATTAQUE : LA MUTATION DES STOPPEURS’ »

En 1797, dans Essai historique, politique et moral sur les révolutions anciennes et modernes, considérées dans leurs rapports avec la Révolution française, Chateaubriand la définissait comme le “passage d’un état des choses à un autre”, tandis que le latin “transire” signifie, plus poétiquement, “passer de l’autre côté”. Adaptée au football, la “transition” relève d’un fait plus concret, plus visuel. L’observer, c’est se rendre compte de son essentialité et de son importance grandissante comme conséquence de la toute-puissance du pressing. Auparavant instant de liberté (voir un joueur remonter librement le ballon est fascinant lorsqu’on regarde un match d’il y a quelques décennies), la transition est devenue un temps de combat.

Lire la suite ‘D’UNE PHASE À L’AUTRE, LE FOOTBALL ET SES TRANSITIONS’ »

Le football de demain se jouera-t-il en 0-10-0, comme le prophétisait Scolari ? (SoFoot #63). Ou, pour le dire plus réalistement, les différences entre les lignes vont-t-elle finalement s’estomper, fusionnant dans un tout homogène ? (Slaven Bilic) De nombreux signes convergent pour répondre par l’affirmative. Pourquoi ? Comment ? Et surtout, avec quelles conséquences ? Lire la suite ‘HYBRIDATION DES POSTES : VERS UN FOOTBALL EN 0-10-0’ »