Posts tagged ‘Possession’

Il court, José. Dans son survêtement inélégant, parka sur le dos, baskets au pied, Mourinho court. Ce n’est pas un sprint provocateur, doigt pointé vers le ciel, pour fêter la qualification des Blues, comme après celle de l’Inter au Camp Nou, face à Barcelone, il y a quatre ans. C’est une course de cinquante mètres, pour distiller des ultimes consignes à ses joueurs, entassés au poteau de corner, euphoriques. Il ne fait rien comme les autres, José. Jamais meilleur que lorsqu’on le condamne en avance.

Lors du tirage au sort, ce quart de finale de Ligue des champions entre Paris et Chelsea promettait une opposition de style parfaite. La possession parisienne face aux contres londoniens. Le scénario de la double confrontation, qui a tourné à l’avantage des Anglais grâce à leur but inscrit au Parc des Princes, a donné lieu à un affrontement bien plus complexe et nuancé. Le match retour à Stamford Bridge, mardi soir, a notamment permis de ressortir quatre grands enseignements tactiques. Lire la suite ‘CHELSEA - PSG : PATIENCE ET TRAHISON’ »

Rechercher la possession du ballon pour elle-même, et non dans une quête d’efficacité au score, est contestable et comporte bien des risques, notamment de stérilité offensive. Dominer n’est pas gagner, s’entend-on souvent répéter.

Et pourtant. Ces dernières années, le classement d’une équipe et son pourcentage de possession sont largement corrélés. Sans aller jusqu’à une correspondance parfaite, la très grande majorité (80 % cette saison) des clubs classés aux cinq premières places des championnats du “top 5″ européen [1] ont une possession moyenne positive (supérieure à 50 %). Ce n’est le cas d’aucun des relégables de ce “Big 5″ avant les matchs de ce wek-end. Lire la suite ‘ET SI DOMINER ÉTAIT GAGNER… À LONG TERME?’ »

Le meilleur moyen de ne pas encaisser de buts reste de ne jamais ouvrir de fenêtre d’opportunité pour l’adversaire. En pratique donc, d’avoir la possession du ballon suffisamment loin de son but pour ne pas risquer de danger direct, même en cas de mauvais choix. C’est ce que l’Espagne championne du Monde en 2010 a illustré à la perfection : une fois l’avantage pris, il suffit, si l’on peut dire, de faire une passe à dix dans le camp adverse sans bouger le dispositif tactique pour être tranquille. Derrière ce cas particulier se trouve une nouvelle constante : la défense échappe de plus en plus aux défenseurs.

Lire la suite ‘LA DÉFENSE PAR L’ATTAQUE : LA MUTATION DES STOPPEURS’ »

Dans la vie comme le sport rien n’arrive ex nihilo, seule la démonstration permet l’appréciation. Mais, sans une étude attentive et des outils de contrôle, avoir fait revient parfois à ne plus avoir besoin de faire. Et les qualités supposées de beaucoup de joueurs et équipes ne sont rien d’autre qu’un souvenir mythifié jamais réactualisé. Entre volonté d’y croire et réalité du terrain, comment évaluer les footballeurs et leur légitimité à joueur ? Doit-on prendre en compte leur carte de visite, le passé, ou se contenter des prestation, le présent, pour s’assurer le meilleur futur ?
Lire la suite ‘SOUVENIRS FANTASMÉS ET AVENIR ESPÉRÉ : LE FOOTBALLEUR À L’ÉPREUVE DU TEMPS’ »