Posts tagged ‘Manchester United’

On attendait le triple Ballon d’Or Cristiano Ronaldo, Karim Benzema, James Rodriguez, Gareth Bale, Toni Kroos… on a vu Bebé. À l’image de Cordoue – Real Madrid (1-2), l’attendu a déçu, l’inattendu a brillé. Il a d’abord fallu vérifier plusieurs fois que cet ailier droit costaud qui tourmentait Marcelo était bien le Portugais à l’étiquette d’escroc de Manchester United encore collée sur le dos. Puis se pincer, pour s’assurer que l’on ne rêvait pas.
Lire la suite ‘L’IMPOSSIBLE MONSIEUR BEBÉ’ »

L’exercice de projection présente toujours une menace pour la crédibilité de celui qui s’y risque. L’épée de Damoclès, prête à tomber à chaque pronostic défaillant, fait qu’on n’ose pas toujours se mouiller. Dans le domaine tactique, il est d’autant plus délicat d’anticiper les nouvelles tendances que celles-ci ne peuvent généralement se constater qu’a posteriori, grâce au recul pris sur la frénésie du cirque hebdomadaire du football européen. Surtout que, d’une semaine à l’autre, les convictions des entraîneurs évoluent, dictées par des impératifs conjoncturels.

Mais chez les Dé-Managers, il en faut plus pour nous effrayer. Après tout, l’un des DM a enduré les années de vache maigre de Liverpool sans sourciller, deux autres regardent régulièrement des matches du LOSC de René Girard, et le quatrième est un Bulgare à tendance marseillaise. Autant dire qu’on a déjà connu suffisamment d’horreurs pour ne pas craindre d’en raconter. Et s’il se trouve que l’on a raison, ça sera une formidable raison d’avoir le boulard. On en reparle dans neuf mois.

Lire la suite ‘2014/2015 : CE QUI VA CHANGER (OU PAS) TACTIQUEMENT’ »

La Coupe du monde bat son plein, mais il n’est jamais trop tard pour jeter un oeil dans le rétroviseur et relever les grands enseignements tactiques de chaque championnat européen, avec ses satisfactions et ses déceptions. Voici compilés les bilans tels que parus sur Les Cahiers du Football, avec en bonus les articles publiés au fil de la saison ici bas. Lire la suite ‘LES BILANS EUROPÉENS’ »

Wayne Rooney a ceci de fascinant qu’il est intrinsèquement moyen. Petit, trapu et chauve, Rooney est un joueur rustre. A la différence des Ronaldo, Messi ou Van Persie, pour ne citer que ceux à qui on le compare trop souvent, Wayne Rooney n’est pas doté d’affriolantes facultés techniques, et encore moins de cette élégance qui fait les joueurs de classe mondiale.

Ses passes comme ses dribbles sont rarement surprenants, la faute à un pied gauche très limité et à une silhouette de boxeur alcoolique. On le connaît surtout pour ses tirs de loin et son jeu de bourrin, qui lui valent l’admiration ou le dénigrement des spectateurs. On évoque ainsi son esprit de “guerrier”, de “mort de faim” prompt à se sacrifier pour son équipe, idéal mythifié du football à l’anglaise : un joueur “tout en puissance”, disent les commentateurs qui voient là sa principale - et unique ? - qualité. Mais Rooney est bien plus que cela, et surtout : il n’est rien de cela.
Lire la suite ‘WAYNE ROONEY, UN ÜBERMENSCH DANS L’HERRENVOLK’ »