Archive for février, 2014

Modifier toute sa stratégie en fonction de l’adversaire ou garder sa ligne directrice coûte que coûte ? A priori, les deux formules ont leurs avantages et inconvénients et le choix doit surtout être dicté par la capacité à contrôler le match sans trop sortir de sa zone de confort. De par son style dominant, qui lui permet de confisquer le ballon même si l’adversaire n’a pas envie de le laisser, Barcelone a évidemment un avantage énorme sur 99 % des équipes, lesquelles doivent trouver un moyen de gagner la guerre sans disputer la bataille de la possession… voire des idées. Ce fut le cas lors du match entre City et Barcelone. Pour contrer les Catalans, Manuel Pellegrini a tenté, là où Tata Martino a fait confiance à ses hommes. Si les Citizens auraient très bien pu ne pas perdre, ils n’ont rien fait pour gagner.

Lire la suite ‘MANCHESTER CITY - BARCELONE : KOLAROV, L’AVEU DE FAIBLESSE’ »

De son père, il a les yeux bleus, la finesse de la passe et la qualité de frappe, remarquable pour un joueur défensif. Les cheveux drus, aussi, mais ceux de Daley sont bien moins frisés que ceux de Danny. L’héritage de Blind père, légende de l’Ajax, vainqueur de la Ligue des Champions en 1995, a longtemps été lourd à porter pour le fiston. Mais depuis trois ans et l’arrivée de Franck de Boer à la tête du club d’Amsterdam, Daley Blind en est devenu une pièce maîtresse.

Lire la suite ‘DALEY BLIND, AU NOM DU PÈRE’ »